Zézettes de Sète

par Bernard

Lors de ma première journée porte ouverte (je le mets au singulier, car il n’y a qu’une porte dehors !), on m’a très gentiment offert des zézettes de Sète (entre autres). Cela faisait longtemps que je n’avais pas craqué une recette. J’adore décomposer un dosage précis, pour le reproduire à l’identique. J’ai suivi scrupuleusement les ingrédients de la recette au nom déposé, pour la cloner. Résultat? Impossible de distinguer celles de ma recette de celles de la marque. Les zézettes sont excellentes avec le café et se conservent très longtemps ! À réaliser à plusieurs, car le pesage des boulettes et le façonnage des petits boudins, prennent un peu de temps. 

Recette pour près de 50 zézettes :
  • 250g de farine
  • 3g de levure chimique
  • 70g de sucre 
  • 25g de sucre vanillé
  • 95g d’huile d’arachide
  • 80g de vin blanc
  • sucre pour enrober les zézettes

Mettez la farine, la levure chimique, le sucre et le sucre vanillé dans la cuve d’un robot, ou dans un récipient. Il y a beaucoup de sucre vanillé, mais c’est ce qui donne le goût typique des zézettes. 

 Mélangez et versez l’huile en une fois. J’ai mis de l’huile d’arachide, car c’est l’huile utilisée dans les zézettes, mais vous pouvez mettre de l’huile de colza ou un peu de colza et d’huile d’olive.

Mélangez avec la feuille du robot ou du bout des doigts pour obtenir un mélange sableux.

Pour cette recette, prenez un vin blanc sec. 

Versez d’un coup le vin.

Mélangez jusqu’à avoir une boule de pâte. Si vous pétrissez trop, il n’y a pas de risque que la pâte devienne dure en cuisant, car vous avez de la levure qui va la rendre croustillante et plus légère. 

Pesez des boulettes de pâte de 11g.

Posez une boulette sur le plan de travail

Roulez-la sous la paume de la main pour en faire un boudin plus fin sur les côtés.

Faites de même avec toute la pâte.

Versez du sucre semoule dans une assiette et roulez-y les boudins pour les enrober.

Placez-les au fur et à mesure sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé.

Faites cuire à 170°C pendant une vingtaine de minutes. Les zézettes doivent être bien dorées. Adaptez la cuisson à votre four ! 

Quand elles ont refroidi, placez-les dans une boite hermétique. Ne contenant ni beurre, ni œuf, elles se conservent longtemps. 

Vous aimerez peut-être

30 commentaires

Unknown 6 décembre 2016 - 17 h 26 min

Oh geniall c est moi la prems.
Merci bernard pour cette superbe recette . a tester pour ce week end

Répondre
Anonyme 6 décembre 2016 - 18 h 02 min

Huile d'olive et Muscat de la région de Sète obligatoires pour cette recette ! 🙂

Répondre
Alannie 7 décembre 2016 - 12 h 14 min

Je confirme, huile d'olive bien fruitée et un Muscat de Frontignan "Mas La Pierre": un vrai régal, les zézettes ne feront pas long feu!merci Bernard pour tes recettes toujours très précises et savoureuses.

Répondre
admin 7 décembre 2016 - 15 h 22 min

Oui j'ai précisé dans la recette que l'on peut mettre de l'huile d'olive ! 🙂 J'ai juste utilisé les mêmes ingrédients que les "zézettes" originales, vendues sous la marque "La belle époque" qui a déposé le nom.

Répondre
Fanny Slün 6 décembre 2016 - 18 h 04 min

Bonsoir Bernard! Ce soir c'est test de cette recette! J'aimerais savoir si vous avez d'autres recettes en poche de biscuits qui se conservent longtemps (j'envisage de faire des paniers ou des boîtes de biscuits maisons pour offrir ). Je vous remercie! Bonne soirée!

Répondre
Anonyme 6 décembre 2016 - 19 h 25 min

avec quoi peut on remplacer le vin blanc?

Répondre
Unknown 12 décembre 2016 - 13 h 39 min

Personnellement, j'utilise du Muscat de Frontignan à la place du vin blanc sec.

Répondre
cisca 6 décembre 2016 - 20 h 34 min

Bon ben j'ai plus qu'a tester ta recette,
j'adore ça mais je n'en achète presque jamais, peut être car c'est un biscuit de chez moi, j'habite à Frontignan ou sont faites les zezettes, mais je suis native de Sète .
En tout cas merci de les avoir tester pour pouvoir partager la recette !!

Répondre
Claire Nagel 7 décembre 2016 - 16 h 17 min

Merci pour cette bonne ça a l'air excellent

Répondre
Sophie King 7 décembre 2016 - 16 h 19 min

Alors je connaissais les tielles dont je raffole mais pas les zézettes! Et pourtant j'ai passé beaucoup de super vacances à Sète! Gé tu connais??

Répondre
Laura Varnakova 7 décembre 2016 - 16 h 19 min

je passe mes vacances d'été a Sète tous les ans! On les achète à la boulangerie artisanale juste en bas de l’immeuble… Très bonnes!

Répondre
Aurore Baret 7 décembre 2016 - 16 h 43 min

Merci pour la recette, on en ramène tout les ans quand on va en vacances à Sete. Les enfants vont être content ��

Répondre
souhila khiar 7 décembre 2016 - 19 h 42 min

….Belle découverte! Hâte de mettre en pratique!!! Encore merci Bernard!
Souhila,

Répondre
Anonyme 9 décembre 2016 - 7 h 00 min

bonjour bernard !Une question qui n'a rien a voir avec cette recette :j'ai realisé ton pain d'epices mais il a gonflé comme un cake !!!!il n'est pas plat comme le tient !!dis moi mon erreur (trop de bicarbonate ,mauvaise farine blanche(t 45) ?Merci d'avance !!!!

Répondre
Véro 9 décembre 2016 - 9 h 33 min

Bonjour, cela ressemble très fortement à un recette familiale fait chaque année pour les fêtes.
Une différence : j'ajoute des graines d'anis dans la farine avant de l'incorporer. Le parfum est très agréable, surtout lorsqu'on croque un grain.
Lorsque je n'ai pas de vin blanc, j'utilise du lait et le résultat est tout autant agréable.

Répondre
Betty 10 décembre 2016 - 7 h 38 min

Bonjour, j'ai tenté cette recette. Je dois dire que l'odeur et le gout de la pâte crue m'ont fait peur mais une fois cuites les Zezettes sont vraiment délicieuses j'en referai c'est certain ! Encore merci pour toutes ces belles recettes.

Répondre
Anonyme 11 décembre 2016 - 18 h 13 min

Merci Bernard pour cette délicieuse recette; à peine remarquée sur le site que je sautais sur les ingrédients!
Un vrai délice tout comme leur nom!
Sylvie.

Répondre
Cecilia Molinero 16 décembre 2016 - 16 h 11 min

Magnifique.

Répondre
michelle 1 janvier 2017 - 18 h 17 min

merci pour cette recette délicieuse. bonne année 2017 et longue vie à ton blog et bonne réalisation dans tes projets.

Répondre
Nicolas Cano 2 janvier 2017 - 16 h 53 min

Faîtes aujourd'hui, un petit goût de "reviens-y" ces zézettes !😊
Moitié huile de colza et huile d'olive, et un verre de blanc du Sud-Ouest (du colombard).
Un peu longuet mais très facile à faire et le résultat en vaut la chandelle, comme toujours avec les recettes de Bernard !😋

Répondre
Unknown 2 janvier 2017 - 11 h 30 min

En fait, c'est relativement la même recette que les canistrellis de Corse
car j'en ai fait avec les mêmes ingredients

Répondre
alice 2 janvier 2017 - 11 h 34 min

En fait, c'est relativemnt la même recette que les canistrellis de Corse car
ce sont les mêmes ingredients (qui a copié l'autre?)

Répondre
Naima R 2 janvier 2017 - 13 h 05 min

Bonjour, est-il possible possible de mettre de la fleur d'oranger à la place du vin ? Merci d'avance. P.S: super vos recettes 😊

Répondre
Anonyme 29 octobre 2017 - 6 h 47 min

Bonjour. Oui bien sûr on peut aromatiser à la fleur d'oranger mais seulement avec deux ou trois cuillères à soupe. Pour compléter en liquide, si tu ne veux pas utiliser de vin, tu peux toujours mettre de l'eau ou du lait. Ce seront de délicieux gâteaux, même si la vraie recette qui comporte du Muscat est modifiée. (Moi je modifie en remplaçant l'huile -que je n'aime pas en pâtisserie- par du beurre fondu).

Répondre
Rafik 20 octobre 2019 - 16 h 33 min

Pour ceux qui ne veulent pas utiliser le vin de cette région, vin blanc liquoreux, muscat de Rivesaltes ou de Frontignan, on peut utiliser l’eau de fleur d’oranger, les graines d’anis. Les Zézettes sont des gâteaux secs tout l’alcool s’évapore à la cuisson. Quant au beurre, seulement, non ! Avec les Zézettes nous ne sommes pas en Normandie, en Bretagne ou ailleurs. Languedoc, 1/3 d’huile d’olive pour 2/3 d’huile neutre. Mais on fait ce qu’on veut, c’est notre goût qui compte plus qu’une certaine authenticité.

Répondre
Bea Filosa 7 janvier 2017 - 13 h 15 min

Bonjour Bernard et merci pour cette recette : elle est excellente et super bien dosée ! Elle a fait l'unanimité ! Je l'ai faite à l'huile d'olive maison 😀. Merci pour le partage !

Répondre
Bea Filosa 7 janvier 2017 - 13 h 28 min

Bonjour Bernard et merci pour cette excellente recette super bien dosée (j'en avais testé une autre moins réussie). Je l'ai faite à l'huile d'olive maison : elle a fait l'unanimité !! Merci pour le partage.

Répondre
Anonyme 3 février 2017 - 16 h 10 min

Enfin une recette où les gâteaux ne sentent pas la levure, j'avais une mauvaise recette transmise par une vieille dame,mais les proportions étaient "a vista de naze"…(au pif..) J'ai aussi fait une seconde fournée en ajoutant des graines d'anis vert et en changeant la forme. Merci pour le dosage parfait à décliner.

Répondre
Clara Alarcon 12 février 2017 - 14 h 01 min

1ère fournée au four traditionnel : elles se sont étalées ! 2ème fournée chaleur tournante, ça m'a l'air plus conforme au résultat escompté, à savoir une forme de zézette… Je trouve cependant que le goût d'huile est trop prononcé, j'ai mis colza et olive. Trop fortes en goût, ces huiles ? Une autre question : faut-il réduire la quantité de sucre quand on utilise du sucre roux ?

Répondre
alice 15 janvier 2018 - 14 h 14 min

En fait, c'est à peu près la même recette que les canistrelli de Corse

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies ne sont pas des petits gateaux succulents mais des données téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site. J'accepte En savoir plus

error: Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard LAURANCE et du site La Cuisine de Bernard.