Risotto au Combava et à la Poutargue

par Bernard


Pour mon nouvel atelier, KitchenAid est mon partenaire, mais ce n’est pas le seul ! Deux autres marques ont décidé de me faire confiance, dont Microplane. J’étais ravi, car j’avais déjà acheté il y a longtemps deux zesteurs que je trouvais franchement super pratique. Il n’y a pour moi rien de comparable et si vous faites attention, je les utilise dans plein de mes recettes. Vous pouvez les voir dans certains pas à pas.  Comme ils m’ont donné du matériel que je peux utiliser pour mes cours, je leur avais promis de faire une recette utilisant leur matériel pour leur site. Mais j’ai eu aussi très envie de la partager sur mon blog. Il y a évidemment un clin d’œil appuyé à la marque, mais j’ai fait ma recette comme toutes les autres. Au départ je voulais utiliser l’agrume « main de Bouddha ». Mais c’est vraiment difficile à trouver. J’ai finalement opté pour le combava que l’on trouve en épicerie asiatique, que j’associe ici à de la poutargue. J’avais dégusté ce risotto il y a longtemps et j’avais très envie de le refaire à la maison. Des saveurs étonnantes pour un risotto savoureux !

Pour 4 personnes 

  • 50g de beurre
    demi-sel
  • 1 échalote
  • 300g de riz
    carnaroli ou arborio
  • 10cl de vin blanc
    sec
  • 950ml de bouillon de
    légumes
  • 80g de parmesan
    fraichement râpé
  • 50g de poutargue + pour la finition
  • 1 combava (citron
    kaffir)

Voici les ustensiles Microplane que j’ai utilisés pour mon risotto ! On voit ici le combava (ou citron kaffir), le parmesan et le poutargue. Pour ceux qui ne connaissent pas, la poutargue est une poche d’œufs de mulet, salée et séchée. On l’appelle aussi boutargue. J’ai payé cette poutargue 12€ chez G.Detou à Paris, mais on la trouve vraiment facilement en épicerie fine et/ou sur internet.



Mettez le beurre demi-sel dans une casserole sur feu modéré. Épluchez et coupez très finement l’échalote. Versez-la dans le beurre qui mijote doucement et faites revenir le tout pendant 5 minutes.




Ajoutez le riz à risotto et mélangez bien pour que le riz soit bien enrobé de beurre fondu.  




Versez presque immédiatement le vin blanc sec. Remuez avec une cuillère en bois. Il faut que le riz absorbe le vin. Quand c’est le cas, versez un peu de bouillon de légumes.




À chaque fois que le riz absorbe le liquide, versez-en davantage. Il faut constamment remuer le tout. Il vous faudra environ 20 minutes sur feu doux pour que la totalité du bouillon soit « bu » par le risotto.




Râpez finement le parmesan. Ajoutez-le dans le risotto, mélangez soigneusement.




Zestez finement le combava en évitant la partie blanche. Versez-en la moitié dans le risotto, l’autre moitié étant mise de côté pour décorer les assiettes.








Enlevez la fine peau de la poutargue. 





Coupez de fins copeaux dans la poutargue et mettez-en environ 50g dans le risotto.







Servez le risotto dans 4 assiettes. Terminez en mettant des copeaux de poutargue et un peu de zeste de combava. Servez immédiatement. 

Vous aimerez peut-être

8 commentaires

Roxane 2 septembre 2016 - 22 h 48 min

C'est sympa d'avoir en plus de la recette ( que je vais essayer) des tests de matériel simple , à la portée de tous. Merci pour tout.

Répondre
Marilyne Mondolfi 3 septembre 2016 - 9 h 52 min

le combava, rien de tel pour donner des saveurs à un plat… j'adore et valide. J'ai acheté un pied de combava l'an dernier et récolté pas mal de fruits. Les feuilles aussi peuvent être utilisées pour parfumer les plats en sauce.

Répondre
Karo On Line 4 septembre 2016 - 12 h 47 min

Super idée, ça me donne envie
Je ne connaissais pas la râpe utilisée pour la poutargue

Répondre
Nash 4 septembre 2016 - 20 h 29 min

J'ai une microplane depuis l'année dernière également et je n'aurais jamais cru lui trouver autant d'utilité !
A la base je l'avais achetée pour zester le citron mais au final mon utilisation principale se fait avec de l'ail : formidable pour homogénéiser le gout de l'ail dans un plat.

Merci pour cette recette Bernard. Par contre, je n'aime pas la poutargue (et oui…). Par quoi pourrais-je la remplacer ?

Répondre
Charlotte 5 septembre 2016 - 8 h 26 min

ça a l'air délicieux !

Répondre
Assia Cham 1 octobre 2016 - 14 h 50 min

Ça a l'air très bon! J'ai de la poutargue par contre je ne suis pas sure de trouver le combava! Par quoi pourrais je le remplacer ? Merci !

Répondre
Valerie 1000 3 octobre 2016 - 11 h 38 min

Bonjour, merci pour cette recette et tous tes partages. Je commence à utiliser les huiles essentielles en cuisine et le combawa en fait partie. Bernard , penses tu qu'on puisse remplacer le zeste de combawa par une ou 2 gouttes d'huile essentielle ? Merci . Valerie

Répondre
suzy 3 octobre 2016 - 12 h 30 min

Sympa association poutargue et combava laquelle je n'ai jamais goutée.
C'est forcément bon et … parfumé.
@ Valérie 1000, pour avoir fait l'erreur, attention aux huiles essentielles sur des produits à cuire, elles perdent de leur parfum. Mais peut être qu'ajoutées à la fin sur le produit chaud, elles fonctionnent.

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies ne sont pas des petits gateaux succulents mais des données téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site. J'accepte En savoir plus

error: Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard LAURANCE et du site La Cuisine de Bernard.