Raviolis Géants à la Courge Butternut, Noix et Ricotta

par Bernard

À la maison, je ne mange presque plus de viande. Je ne suis pas végétarien, mais je n’en achète plus qu’une fois par semaine (voir deux), et surtout de qualité. Je préfère payer le prix et savoir d’où elle provient. Que le plaisir soit rare augmente sa saveur. C’est un choix. Je fais de plus en plus souvent des galettes végétales (je vous donnerai bientôt des recettes !) absolument délicieuses, maison, et par la force des choses, je mange donc beaucoup de légumes. Je suis dingue des courges « butternut » et je les fais très souvent, simplement cuites au four. J’en fais toutes les semaines pendant la saison, comme la patate douce dont je me régale. Je vous donne aujourd’hui ma recette de raviolis géants (trois sont suffisants, c’est dire !) fourrés à la ricotta, noix et courge butternut grillée. Avec une crème relevée de gomasio et d’huile de courge, c’est un plat vraiment délicieux. Certes il demande du temps, mais vous verrez, quand vous plongerez un morceau de ce ravioli dans la sauce riche et onctueuse, vous oublierez vos efforts passés ! 

Recette pour 4 personnes:

  • 1 courge butternut (petite car on utilise 410g de chair)
  • huile d’olive
  • 140g de ricotta
  • 40g de noix
  • noix de muscade
  • sel, poivre
  • 1 recette de pâte aux œufs maison (voir ICI
Pour la sauce:
  • 25cl de crème liquide entière
  • 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive
  • un peu de parmesan fraichement râpé
  • sel, poivre
  • huile de pépin de courge
  • gomasio (sel et sésame grillé, mixés)

Voici la couge butternut. J’en suis complètement fou ! Je pourrais en manger une entière à moi tout seul !

Coupez-la en deux.

Enlevez les pépins comme pour un melon.

Coupez ensuite en quartiers puis chaque quartier en quatre. Mettez-les sur une plaque allant au four, garnie de papier sulfurisé. Appliquez au pinceau de l’huile d’olive sur les deux côtés des quartiers.

Mettez-les debout puis enfournez à 220°C.

Surveillez bien la cuisson. Au bout de 20 minutes, les quartiers sont bien cuits, mais encore un peu fermes.

Laissez-les refroidir, puis épluchez-les. Enlevez aussi la partie un peu trop colorée si vous en avez.

Coupez en morceaux puis écrasez à la fourchette.

Ajoutez la ricotta.

Mettez un peu de noix de muscade fraichement râpée. Salez et poivrez.

Ajoutez les noix en morceaux et mélangez bien.

Avec un laminoir, étalez la pâte aux œufs frais (voir ICI) en larges bandes assez fines. Placez deux bonnes cuillerées à soupe de farce. 
Passez un peu d’eau au doigt autour de la farce pour pouvoir ensuite souder. 

Posez une deuxième bande de pâte et pressez autour de la farce, là où se trouve l’eau.

Avec un emporte-pièce de 8 à 10cm, coupez la pâte pour obtenir vos raviolis géants.

Faites de même pour tous les raviolis. N’hésitez pas à les fariner. Vous pouvez les congeler à ce stade. D’abord sur plaque. Une fois durs, vous pourrez les mettre dans un sac au congélateur.

Faites cuire dans une grande casserole d’eau bouillante salée. La cuisson dépend vraiment de degré d’humidité de la pâte. Les raviolis doivent devenir bien tendres.

Égouttez-les.
Faites chauffer la crème avec l’huile d’olive dans la casserole. Salez et poivrez.

Vous pouvez ajouter un peu de parmesan râpé. 

Quand la crème a bien épaissi (comme une crème anglaise), remettez les raviolis.

Servez dans les assiettes. 

Mais avant de servir, saupoudrez de gomasio et versez un filet d’huile de courge. Tout cela se trouve en boutique bio. C’est bien sûr facultatif, mais c’est un véritable délice !

Cette fois, dégustez sans attendre… 

Vous aimerez peut-être

25 commentaires

Choboomy 5 janvier 2016 - 17 h 43 min

Coucou, Bernard. En lisant ton article, je me trouve des points communs.^^ Comme toi je ne suis pas végétarienne mais je ne mange quasi pas de viande pour favoriser la qualité. Cela ne ma manque pas puisque j'adore les légumes et il y a tant de manière de les cuisiner qu'on se lasse jamais. Mes légumes du moment sont aussi le Butternut que j'affectionne énormément et la patate douce (purée chaque semaine, miam). Les courges en général l'hiver c'est quand même tip top.
Ta recette a l'air délicieuse, je mets donc direct en note pour la tester rapidement.
Merci encore (toujours) pour ce partage.
Sur ce, à table ! 🙂

Répondre
Claire 5 janvier 2016 - 18 h 32 min

Merci pour cette recette très appétissante !
Pour les fans de courge butternut je recommande aussi de tester cette "potée" de butternut au lait de coco et curry : http://clairecuisine.canalblog.com/archives/2008/11/15/11367741.html

A savourer avec du riz et des lentilles corail par exemple, pour des protéines végétales complètes 😉

Répondre
David Montandon 5 janvier 2016 - 19 h 03 min

Cher Bernard,
On a bientôt testé plus de la moitié de tes recettes salées, toutes plus délicieuses les unes que les autres, et on s'était déjà dit que ce serait chouette que tu mettes plus de recettes végétariennes. Tu as lu dans nos pensées …
Parfait on va pouvoir se faire péter les papilles gustatives sans modération !!! Encore un grand merci pour ton site !!! Il est une référence pour nos inspirations culinaires.

Isabelle & David / Suisse

Répondre
Thomas Garçon 5 janvier 2016 - 20 h 08 min

C'est marrant, ça me fait penser à ces nouveaux produits que j'ai acheté chez Franprix : http://www.issimo.fr/produit/ravioloni-geants-ricotta-epinards-frais

Répondre
Sandrine Meztger 5 janvier 2016 - 20 h 20 min

Oh merci pour cette belle recette…. une courge butternut attend son tour dans ma corbeille…. Voilà la sauce à laquelle elle va être mangée. ..
Meilleurs voeux pour 2016…..

Répondre
Regine Tittoun 5 janvier 2016 - 21 h 22 min

Superbe recette, j'adore la courge butternut , le potimarron aussi. Petite question : si on a pas de laminoir on fait comment ?
Merci Bernard

Répondre
Sophie 6 janvier 2016 - 11 h 08 min

Pour ma part, j'ai l'habitude de servir ses raviolis à la maison avec un beurre de sauge, un régal ! Merci pour ton blog Bernard il est fantastique !

Répondre
Melody Bibelrhach 6 janvier 2016 - 11 h 38 min

Miam miam miam !
Ça a l'air trop bon Bernard. Et ça en jette en plus 😉
J'ai justement 2 courges butternut en cuisine qui attendaient sagement d'être cuisinées !

Répondre
Cécilia Gardette-rives 6 janvier 2016 - 11 h 38 min

ça a l'air super bon, j'achète régulièrement de la butternut, il faudra que j'essaie

Répondre
Stéphanie Sysy Joux 6 janvier 2016 - 11 h 39 min

pour avoir tester des lasagnes à la courge butternut et à la brousse je ne peux que comprendre que tu adore ça ! moi même j'ai adoré 😀 je testerai ta recette dès que j'aurai acheté une courge 😉

Répondre
Valerie Luquet Brou 6 janvier 2016 - 11 h 39 min

J'attends avec impatience la recette de vos galettes ! Merci

Répondre
ChoBoomy Katalysmique 6 janvier 2016 - 11 h 40 min

Oh, j'adore le butternut, alors je note, merci Bernard émoticône colonthree

Répondre
Fabienne Grenacker 6 janvier 2016 - 11 h 42 min

Ça doit être delicieux

Répondre
Sabrina Rossello Carméla Rossello 6 janvier 2016 - 11 h 42 min

je vais tester cette recette

Répondre
yoyette06 6 janvier 2016 - 15 h 45 min

ça a l'air bon!!!!

Répondre
Anonyme 6 janvier 2016 - 16 h 43 min

Bonjour,
Merci pour cette recette.
S'il on est pressé, peut on remplacer "la pâte aux oeufs maison" par de une pâte séche pour Lasagne (type Barilla ou De Cecco)? Merci

Répondre
Maud17 7 janvier 2016 - 8 h 56 min

Bonjour Bernard
Est il possible d utiliser directement des feuilles de lasagnes fraîches ?
Merci

Répondre
admin 7 janvier 2016 - 16 h 51 min

Bonsoir ! Alors avec la pâte à lasagne sèche, non ce la ne va pas être possible de faire des raviolis. Avec des fraiches oui sans doute ! 🙂

Répondre
OLIVIA 29 octobre 2018 - 21 h 47 min

Bonsoir à tous,
Comme vous tous, je suis une fan de la cuisine de Bernard. Pour précision, je vous déconseille de réaliser les raviolis avec des plaques de lasagne fraiche du supermarché car les raviolis ne collent pas et donc comme moi vous vous retrouverez à faire des lasagnes au four…la farce quel délice donc à refaire très vite avec une pâte maison;)

Répondre
Virginie 16 janvier 2016 - 12 h 39 min

Bonjour Bernard!
Je cuisine souvent des butternut et j'ai voulu essayer la recette. N'ayant pas de laminoir, j'ai acheté de la pâte à lasagnes fraîche. On ne peut pas former les ravioles, la pâte est trop rigide, elle se casse…La pâte ne se colle pas non plus….Le plat a fini en lasagnes 😉
Merci pour toutes ces recettes!

Répondre
Anonyme 20 janvier 2016 - 11 h 45 min

Bonjour
j'ai un laminoir depuis peu , mais avant j'étalais ma pâte à nouille maison (100 g de farine pour 1 oeuf, sel, un peu de crème OU une lichette de vin blanc) avec un rouleau à pâtisserie . C'est du boulot mais ça "c'était avant"

Répondre
Yuna 20 janvier 2016 - 18 h 43 min

Je l ai fait ce Week end, c'est excellent. Tout le monde a aimé.
Merci pour toutes tes recettes et de nous faire profiter de ta passion.
Cela fait 3 ans que je suis ton blog, j adooore. Je ne suis jamais déçue par tes recettes
Contente que tu cuisines plus les légumes. Le Week end prochain je fais l'autre recette avec le butternut.

Répondre
admin 28 janvier 2016 - 17 h 44 min

Merci Virginie, c'est bon à savoir ! Merci pour tous les commentaires. Je suis ravi de voir que les recettes vous plaisent !! 🙂

Répondre
Anonyme 2 mai 2016 - 11 h 32 min

Ce plat est excellent! Toute la famille a adoré!
La sauce est parfaite.
Merci pour toutes ces bonnes recettes!

Répondre
Anonyme 4 novembre 2016 - 16 h 37 min

Ce plat est tout simplement divin! 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies ne sont pas des petits gateaux succulents mais des données téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site. J'accepte En savoir plus

error: Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard LAURANCE et du site La Cuisine de Bernard.