Bissara

par Bernard

Il y a de cela plus de 10 ans, j’ai habité quelque temps au Caire en Égypte. Il y a plein de spécialités de là-bas que j’ai bien l’intention de partager avec vous un jour. Voilà l’une d’entre elles ! On dirait visuellement du guacamole, mais cela n’a strictement rien à voir. Il s’agit ici de fèves vertes broyées avec des épices et des herbes, mais également avec des oignons frits et de l’huile d’olive. Un délice à déguster avec du pain, un peu comme du hoummos ou du babaganoush. J’ai cherché une façon simple pour que vous puissiez le préparer sans y passer des heures. J’utilise ici des oignons frits déjà préparés que vous trouvez facilement au supermarché. À vous de voir si vous voulez les faire frire vous même…

Recette du bissara:

-500g de fèves vertes (poids cuits, sinon 250g de fèves vertes sèches à cuire)

-100g d’huile d’olive
-75g d’oignons frits
-2 petites gousses d’ail
-3-4 branches de persil plat
-3-4 branches de coriandre
-1 cuillerée à café de coriandre en poudre
-1 cuillerée à café de cumin en poudre
-1/2 cuillerée à café de sel

Faites cuire les fèves. Vous pouvez utiliser des sèches que vous ferez tremper une nuit. Il faudra ensuite les cuire suivant ce qui est indiqué sur le paquet puis enlever leur petite peau. Sinon on en trouve aussi des congelées déjà épluchées ! C’est celle que j’ai utilisées et je les ai faites cuire 5 minutes à partir de la reprise de l’ébullition. 



Égouttez puis rincez-les à l’eau froide. Faites-les ensuite sécher dans du papier absorbant ou un torchon propre.





Mettez-les dans un mixeur avec le sel et les oignons frits. Vous pouvez frire vous-même des oignons frais coupés en tranches, mais on trouve très facilement des oignons frits au supermarché. Cela ira plus vite ! 





Ajoutez la coriandre, l’ail et le persil. 




Mixez soigneusement pendant au moins 2 minutes. Versez ensuite l’huile d’olive. 





N’oubliez pas les épices: coriandre en poudre et cumin en poudre. 




Un dernier coup de mixeur et hop c’est bon !! 




Dégustez le bissara avec du pain frais ou du pain plat (type libanais) passé au grille-pain. 

Vous aimerez peut-être

19 commentaires

Christel 29 novembre 2014 - 16 h 51 min

Et hop ça sera fait très vite j'ai justement des fèves au congélateur. merci Bernard, on va se régaler.

Répondre
Sandra Mergui 29 novembre 2014 - 17 h 37 min

Ca a l'air sympa, pas trop compliqué, et super bon!!! Je vais testé!!
Merci pour toutes tes recettes!!!

Répondre
Francine 29 novembre 2014 - 23 h 22 min

Merci pour cette recette que je testerai à coup sûr ( je suis une grande amoureuse de l'Egypte)! Merci aussi pour la récap des recettes de fêtes c'est vrai qu'elles approchent à grand pas et qu'il va falloir penser aux menus! Bon courage pour la rédaction de votre livre que j'ai hâte de découvrir!

Répondre
Z.Pluies 30 novembre 2014 - 16 h 39 min

Super ! J'adore les "trucs" à tartiner….!

Petite question : tu les prends où les fèves surgelées ?

Répondre
Anonyme 30 novembre 2014 - 19 h 25 min

La cuisine égyptienne j'adore. J'ai passé mon adolescence au Caire. Merci pour ces recettes. Je maîtrise maintenant les taamia. Auriez vous la recette du kochari?

Répondre
Gabrielle Boullier 1 décembre 2014 - 10 h 38 min

C'est plutôt tunisien la bissara et c'est délicieux

Répondre
admin 1 décembre 2014 - 10 h 38 min

C'est aussi une spécialité égyptienne. Mais tous les pays se sont influencés. L'Égypte a aussi beaucoup d'influences libanaises…

Répondre
Caroline Lachaise Loisel 1 décembre 2014 - 10 h 38 min

On en mange aussi beaucoup au Maroc, mais plus en soupe…

Répondre
admin 1 décembre 2014 - 10 h 38 min

Exact ! Comme la molokheya qui est un plat tunisien mais aussi égyptien et pourtant les deux n'ont pas grand chose à voir, à part l'ingrédient principal…

Répondre
Mouna Sb 1 décembre 2014 - 10 h 39 min

"Mlokheya" désigne au Maroc les gombos, tandis qu'au Liban il s'agit d'une herbe un peu acide qui donne son nom au plat dont elle est la star (je ne sais pas comment ça s'appelle en français.. l'oseille?). La bissara du nord du Maroc est en effet une soupe, sans herbes ni oignons frits, très appréciée à toute heure de la journée, surtout à 5h du matin après une fête bien arrosée Dans le reste du pays, on en trouve moins, et elle est plutôt "pâteuse". Je trouve passionnantes ces adaptations/influences d'une région ou d'un pays à l'autre ! Merci Bernard de nous donner la recette égyptienne ! Dès que je mets la main sur des oignons frits je me lance…

Répondre
Nadir Rae 13 mai 2016 - 17 h 25 min

Bonjour La molokheya : à la base de plats traditionnels orientaux

Les feuilles de la corète sont employées :

– fraîches comme des épinards en les rajoutant à un plat de poulet ou de viande comme en Tunisie ou le plat est appelé molokheya, en Egypte mloukhiyeh, en Syrie Meloukhiya….
– en poudre comme des épices; elle est introduite dans une sauce devenant noire verdâtre. Au liban, c'est sous forme de soupe que la corète est utilisé ( mouloukhieh).

La saveur de la corète est entre l'oseille et des épinards.
la molokheya c'est de la corete rien à voir avec les fèves. Merci pour vos recettes je viens de refaire les baklawas dont j'avais oublié les proportions.

Répondre
Christine Mirailh 1 décembre 2014 - 10 h 39 min

Hummmm! Sa a l air bon

Répondre
Jolie Jolie 1 décembre 2014 - 10 h 40 min

Merci a la cuisine egyptienne ……..

Répondre
Madry 1 décembre 2014 - 13 h 56 min

Rahhh j'adore les fèves fraiches (ou surgelées vu la saison !). Je vais pas trainer à faire cette recette.

Répondre
Anonyme 2 décembre 2014 - 16 h 53 min

@ Mouna Sb :
La plante de la Mlokheya, c'est la corète potagère,
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cor%C3%A8te_potag%C3%A8re .
Je n'en ai encore jamais vu qu'en poudre (en épicerie orientale)

Répondre
ln 23 décembre 2014 - 19 h 22 min

bonsoir et merci une fois de plus pour le partage. Une de vos recettes se retrouve à nouveau dans nos assiettes pour notre plus grand plaisir.
Au plaisir de tester un autre délice
Belles fêtes de fin d'année

Répondre
Léa 23 janvier 2015 - 15 h 08 min

Merci Bernard pour toutes vos recettes fantastiques. J'ai trouvé mon bonheur pour établir mon menu pour ce WE car nous recevons des amis. J'ai une question concernant le poulet au citron qui sera mon plat principal puis-je le faire cuire au four plutôt et dans l'affirmative à quelle température. Merci pour vos précisions

Répondre
Sylvie 24 mai 2016 - 21 h 58 min

Très bon, légèrement sucré, original et comme toujours les explications sont parfaites

Répondre
isabelle 24 octobre 2019 - 17 h 32 min

bonjour,
combien de temps peut on conserver cette préparation au frais ?
merci pour la réponse

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies ne sont pas des petits gateaux succulents mais des données téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site. J'accepte En savoir plus

error: Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard LAURANCE et du site La Cuisine de Bernard.