Tamagoyaki (omelette japonaise)

par Bernard

Voici le « tamagoyaki » que j’ai appris à faire grâce à Kazuo, propriétaire du restaurant Hinodeya au 71, rue du Trône à Bruxelles, que je vous invite à découvrir. Oui, je suis allé jusque là pour rencontrer Kazuo qui voulait m’apprendre des recettes japonaises. L’un des avantages d’avoir un blog de cuisine est de pouvoir faire de nombreuses rencontres toujours enrichissantes ! J’ai appris avec lui quelques tours de main pour faire les sushis et les makis. Je les aborderai plus tard sur le blog. Mais pour commencer, je vous présente le tamagoyaki, tamago signifiant œuf et yaki: grillé. Il s’agit donc d’une omelette japonaise, mais très particulière car elle est légèrement sucrée et contient également du dashi. C’est surtout sa conception qui vaut le coup d’œil ! Vous pourrez la manger chaude tiède ou froide, peu importe et la dévorer telle quelle ou alors sur du riz pour en faire des sushis. 

Recette du tamagoyaki:
-6 œufs
-40ml d’eau
-2 cuillerées à café de sucre
-1 cuillerée à café de dashi en poudre
-1 pincée de sel

Dans les 40ml (ou grammes) d’eau, mettez le sucre. 

Ajoutez le dashi en poudre. Le dashi est une poudre japonaise à base d’algues et de bonite séchée que l’on trouve donc en supermarché asiatique dans les magasins japonais. 
Mélangez le tout jusqu’à ce que le sucre et le dashi aient disparu.



Cassez les œufs entiers dans un récipient et battez-les en omelette. 


Ajoutez le liquide à base de dashi sucré et mélangez de nouveau. 


Voici la poêle à tamagoyaki. Vous la trouverez sur internet ou toujours dans les supermarchés japonais. Huilez-la légèrement. 


Versez un peu de préparation, environ 2mm d’épaisseur. 


Laissez cuire puis pliez en deux. 


Versez de nouveau un peu de préparation en soulevant l’omelette déjà cuite pour que le liquide passe dessous. 



Une fois que l’œuf est saisi, rabattez la partie de droite vers la gauche. 


Faites glisser l’omelette vers la droite. 


Puis recommencez: versez le liquide, faites-le passer sous l’omelette en la soulevant avec une spatule ou des baguettes. 

Une fois saisi, rabattez le tout vers la gauche puis hop on glisse vers la droite. 



 Faites cela jusqu’à ce qu’il n’y plus d’omelette. Une fois terminé, faites glisser le tamagoyaki sur une assiette. 


Vous pouvez le déguster chaud en le coupant en tranches, ou alors le laissez refroidir totalement, en le mettant ensuite au frais pour le manger bien froid, ou même en sushi !! 

Vous aimerez peut-être

28 commentaires

Anonyme 25 juin 2014 - 14 h 45 min

Magnifique ! Je n'en ai jamais mangé auparavant mais tes photos donnent envie !

Répondre
Céline Pourcheron 25 juin 2014 - 14 h 47 min

Alors ça, ça tombe très bien j'ai une poele à tamagoyaki toute neuve qui n'attends qu'une bonne recette pour être inaugurée

Répondre
Georgina Henri 25 juin 2014 - 14 h 47 min

sa me donne trop envie d'essayer
😜

Répondre
Claire 25 juin 2014 - 14 h 55 min

Vive le Japon !! Je n'ai pas la poêle mais j'ai tout le reste y compris le dashi. Ça me donne envie d'en manger…pour l'instant c'est l'heure du goûter 😉

Répondre
une aiguille dans l potage 25 juin 2014 - 15 h 02 min

Zut, j'ai souvent hésité à acheter la poêle !!!! Cette omelette est superbement réussie !

Répondre
Anonyme 25 juin 2014 - 15 h 35 min

Magnifique ! Je n'en ai jamais mangé auparavant mais tes photos donnent envie !

Répondre
Ma cuisine extérieure 25 juin 2014 - 15 h 57 min

J'ai essayé le week end dernier : un vrai régal ! Je le recommande 🙂

Répondre
C.petiot 25 juin 2014 - 19 h 15 min

Est-il nécessaire Bernard d'avoir cette "fameuse" poêle pour réaliser cette omelette sociale ?
Merci pour ta réponse
Catherine P.

Répondre
C. Petiot 25 juin 2014 - 19 h 17 min

Spéciale je voulais dire

Répondre
Danielle Ronchain 25 juin 2014 - 20 h 18 min

A lire la recette j'ai une soudaine envie de gourmandise . A essayer d'urgence

Répondre
Samia Chaieb Riefer 25 juin 2014 - 20 h 19 min

Incroyable toujours de nouvelles recettes inattendues! Je connaissais pas du tout ^^

Répondre
Amburu Hime 25 juin 2014 - 20 h 19 min

merci.

Répondre
Anonyme 25 juin 2014 - 20 h 19 min

Et hop je vais sortir ma poele à tamagoyaki ! Merci pour cette belle recette 😉

Répondre
Fazia Mouloudj 26 juin 2014 - 9 h 03 min

vous etes le meilleur ! bravo!

Répondre
www.larapporteuse.fr 27 juin 2014 - 16 h 17 min

Ohhh oui, je me suis toujours demandé comment il faisait !!! Merci !

Répondre
Anonyme 28 juin 2014 - 5 h 54 min

Stylé ! mais dommage, je déteste l'omelette … Je testerais avec de la pâte à crêpe !

Répondre
Adrienhb 1 juillet 2014 - 16 h 04 min

En video, c'est encore plus bôôôô:
https://www.youtube.com/watch?v=NTIcJ_tdEJM

Répondre
Amélie 4 juillet 2014 - 7 h 43 min

C'est effectivement stylé mais je me demande si on peut l'utiliser avec un assemblage de fruit en dessert par exemple, vu que c'est assez sucré?

Répondre
admin 7 juillet 2014 - 11 h 14 min

Alors tamagoyaki en dessert, je dis non ! Mais après vous pouvez tester mais je crains qu'avec le dashi, ce ne soit très étrange !! À manger nature avec une sauce soja ou en sushi ou dans des soupes de nouilles… 😉

Répondre
nini 7 juillet 2014 - 13 h 39 min

Génial la recette!!

Répondre
lanonna 7 juillet 2014 - 16 h 19 min

waowww cool cette recette, merci

Répondre
Lo. 8 juillet 2014 - 0 h 32 min

=> C PETIOT : N'importe quelle poêle antiadhésive fera l'affaire. Lorsque j'utilise une poêle ronde je roule l'omelette au lieu de la plier (toutes les autres étapes sont les mêmes)pour avoir une forme finale homogène.

Répondre
Emma 30 juillet 2014 - 9 h 37 min

Moi qui suis fan de cuisine japonaise je ne peux qu'être conquise par cette recette 🙂

Répondre
Loran.ma 14 novembre 2014 - 10 h 00 min

aligato gosimachta !!
j'ai la poele rapporté du japon!! reste plus qu'à essayer!!

Répondre
Geoffroy 13 septembre 2015 - 16 h 06 min

Merci ! Je vais essayer ça très bientôt (ce soir ?).

Répondre
Anonyme 14 octobre 2016 - 14 h 58 min

"Le dashi est une poudre japonaise à base d'algues et de bonite séchée"

Ok pr simplifier un peu mais y a des limites.

Répondre
Malo 1 février 2017 - 4 h 36 min

Pour simplifier quoi ?

Répondre
Gimbap à l'omelette et poulet - La cuisine de Bernard 31 mars 2020 - 19 h 13 min

[…] une omelette japonaise (voir la recette ICI) […]

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies ne sont pas des petits gateaux succulents mais des données téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site. J'accepte En savoir plus

error: Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard LAURANCE et du site La Cuisine de Bernard.