Taktouka

par Bernard

Je rentre à nouveau du Maroc d’où je rapporte à chaque fois des recettes. Je remercie Touria et Kenza de partager avec nous tous, leur recette de taktouka. Cela s’écrit de plusieurs façons: tchakchouka, tetzouka, tchektchouka… Et parfois le nom change aussi comme en Algérie où cela s’appelle Felfla. Tout cela désigne le même plat qui est vraiment parfait: des poivrons grillés dans des tomates qui ont cuit longtemps, qui donnent du coup l’impression d’être sucrées (alors qu’il n’y a pas de sucre ni de miel). On pourra déguster la taktouka tiède ou froide. Une bonne façon de faire dévorer des légumes à toute la famille…!

Recette de la taktouka:

-poivrons rouges et verts petits ou normaux (300g en tout)
-5 tomates (600 à 650g en tout)
-2 gousses d’ail
-4 cuillerées à soupe d’huile d’olive
-1 pincée de de piment d’espelette (ou piment fort)
-1 cuillerée à café de paprika en poudre
-1/4 de cuillerée à café de poivre blanc moulu
-1/2 cuillerée à café de cumin en poudre
-1 petit bouquet de persil plat

Si l’on a du gaz, c’est mieux, cela prendre un petit goût fumé inimitable. On peut aussi mettre les poivrons sur un petit gaz de camping. Et dernière solution: le four avec le grill. Sur le gaz, il faudra mettre une grille pour pouvoir poser les poivrons. 




Les tourner régulièrement pour bien griller toute la surface. 






Les poivrons doivent avoir une apparence brûlée. 




Mettre ensuite les poivrons au fur et à mesure dans un sac en plastique fermé. De cette façon, l’humidité  très chaude va continuer de les cuire. 




Enlever ensuite la peau brulée avec la main ou un petit couteau en raclant doucement.
Note de Bernard: ne pas laver les poivrons à ce stade !! Car on perdrait alors le goût !! 






Enlever la queue et les graines à l’intérieur. 




Ébouillanter les tomates 30 secondes.




Puis les éplucher.





Enlever la pulpe interne des tomates (avec une cuiller ou un petit couteau).




Couper les tomates en morceaux puis les mettre dans la poêle chaude sans huile ! C’est en omettant l’huile dans un premier temps que l’on va permettre aux tomates de s’assécher réellement. 




Ajouter l’ail écrasé ou haché. 




Les tomates vont rendre leur jus. 





Il faut leur laisser le temps de rendre l’eau qui doit s’évaporer en grande partie. Ajouter le paprika.




Couper les poivrons en petits morceaux. Peu importe la taille en fait !


Les ajouter aux tomates puis ajouter également l’huile d’olive. 




Ajouter les épices: poivre blanc, cumin, le piment fort, ainsi que le sel.




Hacher finement le persil plat. 




Et le mettre dans la poêle. 




Bien mélanger, c’est fini ! 




Manger tiède ou froid, avec un peu de pain… Un délice !! 

Vous aimerez peut-être

37 commentaires

Nadia 17 mai 2013 - 9 h 48 min

Bonjour,

ca me fait penser a la salde Méchouia qui est un pur régal

Répondre
lydie 17 mai 2013 - 10 h 01 min

J'adore les poivrons ! Merci

Répondre
isabelle 17 mai 2013 - 10 h 21 min

dans ma belle-famille, on en met dans une pâte, on forme un petit chausson que l'on cuit soit au four soit on le fait frire. ça s'appelle des "kokas". ils se déclinent aussi avec une farce aux blettes.

Répondre
stephimat 17 mai 2013 - 10 h 45 min

miammmmmmm ! je connais sous le nom salade méchouïa … peu importe le nom du moment que l'on se régale ! 😉

Répondre
Laurence Grisvard 17 mai 2013 - 10 h 57 min

Merci pour cette recette. Je vais l'essayer ce weekend avec des brochettes d'agneau

Répondre
Sandrine Rouffiac 17 mai 2013 - 10 h 58 min

Ca à l'air bon! L'huile d'olive est la pour le gout du coup?

Répondre
Serge Rousseau 17 mai 2013 - 10 h 58 min

je l essaie demain merci bernard

Répondre
Martine Cans Antonini 17 mai 2013 - 10 h 58 min

Ma maman appelai ce plat la TCHOUTCHOUKA LOL

Répondre
Bon Ap chez Mamounette 17 mai 2013 - 11 h 41 min

La tchachouka ou … un pur bonheur en bouche que ça soit chaud, tiède ou froid. J'adore et j'en fais de temps en temps !

Répondre
Anonyme 17 mai 2013 - 15 h 12 min

Bernard,et les sfenjs c'est pour quand ?

Répondre
Vide-Frigo 17 mai 2013 - 17 h 59 min

Avec l'aspect fondant, je m'attendais à une cuisson beaucoup plus longue… en fait, dès qu'on rajoute les poivrons, le temps de rajouter la suite, et y'a pas besoin de prolonger la cuisson ?
Cette recette donne vraiment envie !!!

Répondre
Anonyme 17 mai 2013 - 19 h 28 min

alors pr ce plat y a plus de legumes comme les courgettes; pommes de terre, aubergines a frire et coupes en petits des.
et vers la fin de la cuisson on melange a la preparation des oeufs !

Répondre
Anonyme 17 mai 2013 - 20 h 27 min

Bonsoir,

C'est un plat typiquement berbère, que j'ai retrouvé aussi bien en Algérie et en Tunisie. C'est un plat commun aux berbères qui peuplent le maghreb.

Très très bon, surtout chez mes amis berbères de Tizi ouzou et Béjaïa

Sarvenaz

Répondre
cisca 18 mai 2013 - 8 h 41 min

Alors meme à cette ci, je tremperai bien un morceau de pain dans ce mélange.
Bonne journée

Répondre
Anonyme 18 mai 2013 - 9 h 46 min

Bonjour,

On peut également y mettre des oeufs, ma mère d'origine Kabile casse des oeufs dessus une fois cuite. C'est vraiment très bon. essayez.

A.C

Répondre
Anonyme 18 mai 2013 - 18 h 42 min

merci pour cette belle recette que je fais comme cela également
pour les tomates et l'ail je les pose sur la grille en toute fin de cuisson des poivrons, la peau se détache de la tomate qui a ainsi précuit et l'ail cuit dans sa peau est ainsi confite ensuite comme vous je continue la cuisson sur le feu… dommage que cela réduise autant… pour la méchouia dont on parle plus haut, poivrons grillés, ail, pas de tomates, mixé servie avec du thon et des œufs durs, pimentée c'est mieux…

Répondre
Jemli Sarah 19 mai 2013 - 16 h 59 min

Hmm, je parcoure le blog de fond en comble depuis quelques jours et je viens juste apporter une nuance ici.
En Tunisie ce plat qui est en réalité un accompagnement et pas un plat à part entière s'appelle la Salade Mechoui et la Tchakchouka est un plat fait avec sauce à base de poivron et tomate comme ici mais agrémenter de merguez et d'un oeuf cassé au dessus qu'on cuit au four. Comme quoi ya vraiment des nuances selon les pays

Répondre
AM_AMus 20 mai 2013 - 13 h 25 min

miamm un delice je la fait souvent en entrée toujours un régale 🙂

Répondre
helene 20 mai 2013 - 14 h 30 min

j'en prepare tres souvent …on adore!!!
merci pour cette ballade

Répondre
Anonyme 20 mai 2013 - 18 h 47 min

Bonsoir Bernard,
En Algérie à Alger plus précisément on appelle ce plat tchakchouka on peut l'agrémenter de merguez ou d'oeufs ou piment, les pieds noir d’Algérie connaissent bien ce plat depuis plus 6 générations.
Bernard votre site est un plaisir

Répondre
Anonyme 21 mai 2013 - 17 h 35 min

Bonsoir!
Merci pour cette recette,en Algerie c'est bien la "chekchouka" (à ne pas confondre avec "la chekhachokha" difficile d'écrire en phonétique.
Je te conseille aussi d'y casser quelques oeufs en fin de cuisson, de couvrir et de ne pas laisser trop longtemps pour que le jaune soit encore bien coulant, avec du bon pain chaud c'est un pur régal.

Bonne continuation Bernard, tu es une incitation à la gourmandise!

Répondre
Anonyme 21 mai 2013 - 21 h 41 min

Tiens mon pere ayant passé son enfance en Algérie, appel ca la salade "dakochta" (pas sur del'orthographe). Tomates, poivrons, ail et un peu de sucre par contre. Moi je rajoute des oigons personnellement et on sert ca avec un couscous. Je sais pas si c'est un dérivé de la même recette. Il doit y avoir autant de recettes et de noms que de familles. Trés beau site en tout cas que je viens de découvrir et qui me donne envie de faire pleins d'essai.

Répondre
Mado Paquin 22 mai 2013 - 20 h 29 min

J'ai testé tout à l'heure c'est très très bon moi qui suis une inculte en cuisine marocaine je servirai bien de la semoule à coté
Merci bcp Bernard de nous, faire voyager chez nous !

Répondre
Anaïck 28 mai 2013 - 11 h 18 min

J'ai testé ta recette on s'est régalé! Merci beaucoup Bernard

Répondre
Anonyme 4 juin 2013 - 9 h 39 min

je suis Belge es notre cuisine n'est pas même que dans certain pays . j'ai donc fait cet recette que je trouve délicieuse. rien a dire de plus , saf vivement les prochaine recette sur se blog de cuisine. Merci Bernard

Répondre
josiane 5 juin 2013 - 10 h 35 min

Fais ce midi. Une tuerie. Merci ! délicieuse recette à garder tout prés de soi.

Répondre
Anonyme 6 juin 2013 - 10 h 05 min

Je vous félicite pour votre merveilleux blog , j’adore vos recettes et surtout vos conseils et astuces.Cette recette est un mélange entre la tchektchouka et le Himss Algérien …On a plusieurs variétés de ce ‘’plat’’ en Algérie, on le sert comme salade et on l’appelle Chlita à Alger ou encore Hmiss, à la différence de votre recette on ne met pas d’épice rien que le sel et on ne le cuit pas sur le feu ,on fait grillé les poivrons, le piment vert , et même les tomates sur le gaz (tabouna à gaz) on coupe le tout en petits dès et on arrose avec l’huile d’olive (l’ail est facultatif), le Hmiss accompagne toujours les brochettes de viande qu’on prépare le jour de l’aid sur le charbon du barbecue, on grille tout dessus (tomates, poivron…) ça donne un bon gout sur le charbon…on peut rajouter l’aubergine grillé de la même façon et coupé en petits dés. Par contre La Tchekchouka est un plat, qui se prépare de deux façons, et qui se cuit par contre comme votre recette sur le feu dans une poêle, la première ressemble a votre recette , mais on ne met que le sel et le poivre noir comme épice et on rajoute a la fin des œufs battus salés & poivrés , la seconde avec plus de légumes, première couche : oignons coupés en lamelle deuxième les tomates, troisième, courgettes coupés en rondelle , quatrième couche poivron grillé et coupé en dès et enfin en couvre le tout avec des œufs battus, au moment de servir on arrose avec un filé d’huile d’olive pour ceux aime

Répondre
maya 6 juin 2013 - 17 h 47 min

bonsoir Bernard ,
je suis Algérienne de Constantine (est Algérien) cette recette on l'appelle chez nous "Hmiss" elle est super bonne je fais exactement comme vous avez fait ,la tchekchouka chez nous c'est une autre recette faite avec presque les mêmes ingrédients plus les oignons émincés, j'ai fait des photos et je viendrai vous mettre le lien vers ma recette le jour ou je publierai l'article ,
ton site est plein de merveilles monsieur !toutes mes félicitations!
amitié
maya

Répondre
Caro 14 juillet 2013 - 20 h 34 min

Quelque soit le nom ,c'est un plat avec une saveur de soleil !…un régal … qui se marie bien avec l'oeuf je suis d'accord ..mais comme notre ratatouille ….
Alors à quand une recette de naam pour manger avec ???
merci merci merci merci !!!

Répondre
Anonyme 25 octobre 2013 - 19 h 41 min

les Algerois l'appelent Tchaktchouka ou tchekchouka c'est les ottomans qui on donner ce nom a cette recette. Il y a la meme recette dans l'est de l'Algerie que l'on appelle hmis. Tchatchouka n'est pas un nom berbere mais la recette oui.

Répondre
simofelix19 3 juillet 2014 - 23 h 29 min

vous ne pouvez pas juste aprecié sans , dir k en algerie on apel ca …ceci , a louest de lalgerie on la nomme cela , chez nous c est commeca …… on sen fout comment ca sapel chiez ni comment vous la faite, ca vous fait chié kil est ramené la recette du Maroc .

Répondre
Anonyme 28 juin 2016 - 8 h 13 min

Un petit effort s'il vous plaît dans l'orthographe :

Vous ne pouvez pas juste apprécier sans dire qu'en'en Algérie on appelle ça…ceci, à l'ouest de l'Algérie, on la nomme cela, chez nous c'est comme ça…on s'en fout comment ça s'appelle, ça vous fait chier qu'il ait ramené la recette du Maroc

Répondre
Nina 12 février 2020 - 9 h 25 min

Haha, moi aussi j’ai trouvé ça vraiment marrant en parcourant les commentaires, ça m’a fait juste sourire pas plus, et même pas étonnée …..La délicieuse taktouka règne en maître parmi toutes les succulentes salades qui composent la table marocaine. Merci à la Cuisine de Bernard pour le partage, merci à description et astuce bien détaillé. Taktouka est une salade qui peut accompagner des grillades de viande et surtout le poisson en friture repas incontournable de dimanche, mais aussi un tajine ou un couscous, ou on peut juste tremper un peu de pain dedans, ou recyclé avec des oeufs pour un plat complet. La taktouka a voyagé au delà du Maroc, elle a plusieurs cousins au maghreb mais pas seulement, elle est présente à la méditerranée et même en Israel et au-delà ; chatchouka, tzakzuka, tchekcouka, felfla, flifla dans l’atlas marocain ou peperonata en Italie (confit de poivron et de tomate). Les épices, à chaque fois il y a des nuances bien sûr…Elle est présente sur toutes les tables marocaines et presque dans toutes les occasions comme met incontournable, chez nous, nous en sommes fous.
(mon péché mignon en cours de cuisson de celle-ci c’est tromper du pain dedans qui vient juste de sortir du four tout chaud). Préparée avec des poivrons grillés qui ajoutent un goût fumé subtil .( les miens je les faits griller sur du charbon pour avoir plus de goût fumé) La taktouka est parfois appelée flifla dans les régions orientales du Maroc. Plat emblématique marocain depuis plus de 6 générations, selon mon arrière arrière grand mère, inspiré d’un vieux paysan dans la région de Chaouia au Maroc au moment de déjeuner avec le seul morceau de pain trempé dans l’huile, désespéré par la mauvaise saison de forte chaleur, et voir ses tomates bien mûres tombées par terre et des poivrons flétris qui ne peut ni commercialiser ni conserver, une idée lui vient à la tête soudainement ; il réuni 3 pierres, avec du foin il fait du feu et met les poivrons et les tomates à griller dessus, il a pu manger avec son pain huilé, puis conserva le reste dans sa chekoua (baratte) qui enterra dans le sable jusqu’au soir pour la partager avec ses enfants. Et depuis avec le temps on l’a amélioré en enlevant la peau et en rajoutant des épices .
Bien que la plupart utilisent des poivrons verts, elle peut également être préparée avec des poivrons de couleurs. ou recycler les restes avec des oeufs pour un plat complet. Elle a plusieurs cousins au maghreb mais pas seulement, elle a voyagé même dans la méditerranée et au-delà ; chatchouka, tzakzuka, tchekcouka, tchoukchouka, il y a plusieurs prononciations pour le même plat, felfla ou peperonata (confit de poivron et de tomate). Les épices, à chaque fois il y a des nuances bien sûr…Elle est présente sur toutes les tables comme met incontournable.

Répondre
asphodele 13 juillet 2014 - 12 h 13 min

Testée à midi, c'était très bon!

Répondre
Anonyme 18 mars 2015 - 20 h 40 min

Bonsoir

merci pour le partage, un délice.

Cornelia

Répondre
Najiba Joundy 1 octobre 2015 - 21 h 17 min

Je suis marocaine et outre l'appellation de taktouka nous l'appelons également "har ou hamad" ce qui veut dire "piquant et acide" c'est pourquoi je suis étonnée qu'il n'y ait ni citron pressé ni vinaigre

Répondre
Anonyme 14 janvier 2016 - 7 h 16 min

Bonjour
merci pour vos recettes et votre blog
je suis d'alger et kabyle
chez nous on appelle cette recette felfel medrouss. avec poivrons grilles, tomates grillees aussi avec piments facultatifs et beaucoup d'huile d'olive+ sel sans plus.
On peut rajouter des oeufs en omelette. cela se mange avec aghroum. c succulent. c un plat de resistance.
chaque region a sa version de cette recette.
tout est bon
a chacun de nous de choisir sa propre recette

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies ne sont pas des petits gateaux succulents mais des données téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site. J'accepte En savoir plus

error: Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard LAURANCE et du site La Cuisine de Bernard.