Minas Gerais

par Bernard
Voici le « Voyage Culinaire » du Mina Gerais, ce grand état du Brésil, riche et célèbre pour sa gastronomie et ces sites merveilleux. Je me suis absolument régalé pendant tout mon séjour. Le petit pain au fromage, le pão de queijo vient justement de cette région! Il me fallait donc partir à la découverte de ce pays fabuleux et je n’ai pas été déçu! Églises baroques, musées de minéralogie et mines d’or complétaient à merveille mes nombreuses découvertes culinaires! Alors venez découvrir la feuille de couve,  le gombo ou encore l’orapronobis! Au programme, les villes de Ouro Preto, Marianna, São João Del Rei et Tiradentes! 

Me voici donc, après une courte escale par Rio et un trajet de sept heures en bus, à Ouro Preto, ville magnifique, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Des rues très en pente, les « ladeiras » sillonnent la ville, et le moins que l’on puisse dire c’est que les jambes ont subi quelques crampes!! 


Il y a des églises absolument partout dans la ville, toutes très richement décorées dans un style rococo. Les mines d’or ont fait la richesse de cette région dès le XVIIème siècle.


Mais dirigeons nous plutôt tout de suite vers ce qui fait l’essence de ce site à savoir la nourriture du Minas! Les petits déjeuners font la réputation de la cuisine locale dès potron-minet! Une avalanche de petites spécialités délicieuses et des fruits frais vraiment sucrés et juteux!  



Les petits pães de queijo (c’est le pluriel de pão!) font bien sûr partie du paysage, surtout pour le petit déjeuner d’ailleurs. 



Le queijo minas (littéralement fromage du Minas) se déguste souvent avec une pâte de fruit à la goyave, la goiabada. 




Et toutes sortes de gâteaux divins!


Dans la ville, je suis parti à la recherche du petit fruit, le jabuticaba, que nous avions déjà vu lors du « voyage culinaire: São Paulo! ». Je voulais surtout voir le fruit sur son arbre car je savais qu’il avait une particularité étonnante. On m’a alors indiqué un arbre dans une petite rue. Je ne pouvais pas m’approcher mais le propriétaire des lieux m’a gentiment accueilli dans son jardin et sa maison pour me faire goûter ses jabuticabas  et  me permettre de prendre quelques photos de ses arbres! 



Et voici les jabuticabas qui poussent à même le tronc de l’arbre! Je trouve cela vraiment tellement étonnant et inhabituel que je tenais à le montrer ici! 



On en fait des gelées, des sorbets mais surtout des liqueurs de jabuticabas. 



Il ressemble beaucoup à un gros raisin noir, mais le goût est unique. Sous une peau ferme et craquante, se trouve une pulpe juteuse et savoureuse… La peau se recrache en général, ainsi que le petit noyau!




Il est temps de se poser pour un apéritif dans un superbe endroit… Une spécialité du coin est ce petit pastel de angu, une pâte de farine de maïs (comme une polenta) farcie de viande un peu relevée, le tout passé à la friture. Une petite merveille…


Qui ne serait pas aussi merveilleuse sans une bonne caïpirinha à la fraise (ma préférée avec celle aux fruits de la passion). 



Retour dans la ville ensoleillée…



Et ses petits bars de quartier. 


Chaque recoin de la ville est un délice visuel. 



Il y beaucoup de boutiques qui proposent de la « pinga », autrement dit de la cachaça, l’alcool qui est utilisé pour la caïpirinha. Elle sont souvent distillées sur place puis affinées. Le petit problème, c’est que l’on peut tout goûter!! 



Le Minas Gerais est connu pour ses plats en pierre de savon, très résistants aux hautes températures. On peut retrouver la farofa, cette farine de manioc (pas la fécule utilisée pour le pão de queijo) passée au beurre avec de l’ail et d’autres ingrédients. 



Beaucoup de restaurants proposent des buffets où l’on ne paie que le poids de l’assiette. Le choix est large et appétissant mais pas toujours très léger! On voit en bas à gauche, le torresmo, ces petits bouts de gras de porcs passés à la friture pour les rendre extra-croustillants! Une torture calorique mais tellement bonne!!



Quelques endroits valent vraiment le coup de s’y arrêter pour prendre un verre et profiter pleinement du paysage. 





La ville regorge de mines d’or, plus de 200 sont répertoriées. Ouro Preto veut dire or noir, non pas pour le pétrole mais pour la couleur de l’or qui se trouve sous forme de poudre dans de la roche noire. 



Un fabuleux restaurant à essayer se trouve près de la place du marché de pierre de savon. Un restaurant qui ne sert ses spécialités du minas que le midi (à cause de la lourdeur des plats)…!



Le restaurant a une une panoramique sur la ville et les fenêtres ouvertes laissent passer l’air tiède et ensoleillé. 



Au menu, un « frango com quiabo », autrement dit un poulet au gombo (ou okra). 




La consistance du gombo est un peu spéciale, mais j’adore! 


Ce plat est vraiment typique du minas.



Un autre plat avec cette purée de potimaron servie avec de la viande très tendre et des feuilles de couve. 



Le dessert pourrait provoquer un coma  glycémique avec ce gâteau aux noix et duce de leite.  



Ou cette assiette typique aussi du minas avec le queijo minas, la goiabada, le duce de leite et quelques fruits confits. Les brésiliens peuvent en être fous! 




Voici les plats utilisés pour cuire les spécialités du pays, en pierre de savon.


Pour se rendre à Marianna, à quelques kilomètres de là, il suffit de prendre un petit train (plus amusant que le bus!) qui a toujours la même locomotive depuis la fin du XIXème siècle. 



En arrivant à la gare de Marianna, on est accueilli pas de délicieux pasteis (pluriel de pastel!) à la viande. 



C’était bien ma chance de tomber un jour de marché, qui plus est en plein soleil! 



On peut toujours admirer les différentes façons de présenter les légumes dans le monde. 



Ce légume dont je ne connais pas le nom, qui ressemble beaucoup à des pousses d’ail, est en fait la pousse d’une fougère…!



De nouveaux légumes que je ne connaissais pas, sont là pour mon plus grand plaisir! 




Des spécialités mystérieuses font place sur les stands. 



Et de délicieuses mangues qui sont en fait toutes petites…



On peut trouver également des feuilles de couve (que nous verrons plus bas dans un potager…). 



La ville de Marianna est très connue pour ses magnifiques églises baroques (oui, oui je sais, comme toute la région!!), mais l’une d’entre elles possède un orgue en parfait état, de Hambourg, qui date de la fin du XVIIème…



Pour se sustenter, rien de tel que de s’arrêter dans le coin du pain au fromage!! 


Avec un nom pareil, mon radar était en alerte. Il était temps de se recharger d’un jus de goyave (en canette!!!) de coxinhas et de pães de queijo!! 



Même les boucheries ont un petit air typique… 


Avant de rentrer pour Ouro Preto, il me fallait absolument passer à la mine de « Passagem », où l’on accède par un petit funiculaire en bois qui emprunte une descente démente à plus de 120m de profondeur… Au programme, un lac et une mine absolument énorme et incroyable! Impossible de rendre justice en photos! 



À Ouro Preto, on trouve quelques pâtisseries qui regorgent de gâteaux, comme ceux au citron vert, ou d’autres à la carotte et au chocolat! 




Les pains au fromage se déclinent en toutes sortes de variétés… Avec des herbes et plus de formage en morceaux…



Ou d’autres avec des lardons! 



Le soir venu, un orage n’a fait que souligner la beauté de cette ville… Et m’a ouvert l’appétit!! 




Au menu du soir, deux spécialités incontournables du minas, le « feijão tropeiro », ici servi avec du porc, des saucisses, des oeufs au plat, du riz et des feuilles de couve coupées en fines lanières… 



Le « feijão tropeiro » est un plat de haricots cuits avec de l’ail, du beurre, des oignons et de la farine de manioc… 



Et le « tutu à mineira », servi avec les mêmes accompagnements que le « feijão tropeiro ». Le « tutu » est un plat à base de haricots écrasés en purée et avec de la fécule (pas de la farine cette fois) de manioc. 


Me voilà cette fois à Tiradentes, petite ville admirable, bordée d’une imposante chaine rocheuse. 


Avec un long voyage pour y accéder, de petites boulettes de maïs au fromage et jambon me remettent d’appoint! 



Le soir venu, les restaurants proposent souvent des « couverts » c’est à dire du pain et quelques petites choses à grignoter… Ici un couvert intéressant avec du gombo, du potiron à l’huile d’olive…



Dans la ville on trouve des boutiques qui sont pour moi de petits paradis! Des magasins qui ne vendent que des spécialités du Minas Gerais. Comme ces oranges confites…



Ou bien ces citrons verts… 




Et beaucoup d’autres choses… De la cachaça, des fromages, de la goiabada, des saucisses…


Des piments au vinaigre…


Et ces boites traditionnelles de goiabada, en bois et fermer avec des clous! Un « must have » que je me suis empressé d’acheter!! 



Dans la ville, on croise beaucoup de chiens errants (très gentils!) comme celui-ci devant cette boucherie après une pluie…



À Tirandentes, impossible de louper le restaurant de Beth, le « Virada do Largo ». 



J’ai discuté avec le personnel du restaurant et j’ai pu obtenir d’aller en cuisine rencontrer Beth avec qui j’ai parlé cuisine et traditions locales. 



Beth n’a pas simplement parlé avec passion de tout cela, elle m’a gardé en cuisine près de vingt minutes pour me montrer beaucoup de ses recettes et secrets! 



Cette cuisinière prépare avec beaucoup d’attention les « torresmos ».



Je jure que le torresmo est délicieux et rend complètement accro! 


Beth a cuisiné pour moi un « feijão tropeiro » à sa façon et vous retrouverez bientôt la recette sur mon blog! 


Ou encore le « tutu à mineira »!! 


J’ai pu goûter presque tous les plats qui sortaient de cuisine! Une expérience inoubliable et je remercie encore Beth et son équipe pour leur accueil!! 



On peut voir dans une autre partie de sa cuisine, les saucisses « maison » et la cuisinière à bois typique du minas. 


Ce plat qui partait en salle me faisait saliver. Surtout depuis que j’ai découvert la feuille de couve!! 



Je suis retourné sagement m’assoir à table et j’ai pu déguster mon plat, servi avec des feuilles d’orapronobis et une sauce épaissie à la fécule de manioc…


D’autres plats valsaient sur la table… 




La particularité du restaurant de Beth est le potager dans la cour.




Avec ses feuilles de couve (les grandes) et celles d’orapronobis (plus petites, à la base de la couve). 



La région est riche en randonnées spectaculaires,  dans des chemins creusés par les eaux de pluie dans la terre rouge. 


Qui aboutissent sur des petites chutes d’eau. En remontant la chute j’ai d’ailleurs découvert le ruisseau profond d’eau limpide dans laquelle nous nous sommes baignés!! 



Voici la cuisinière à bois que l’on trouve partout dans le Minas Gerais, comme chez Beth! 



Une dernière ville avant de partir, São João Del Rei… 


Où j’ai pu partir à la rencontre d’un fabricant (comme partout en ville) de pastel à la viande. Rendez vous dans une pastelaria! 



Il était indispensable que je vois comment faire les pasteis pour pouvoir en transmettre la recette! J’ai donc posé toutes les questions nécessaires!! 


Une fois passé en friture, le pastel se déguste chaud et croustillant!! 

Bien sûr, vous pouvez voir tous mes autres voyages culinaires dans l’onglet en haut de la page du blog. Pour le Brésil, vous trouverez encore São Paulo et Rio de Janeiro  !!

Vous aimerez peut-être

28 commentaires

Anonyme 3 décembre 2010 - 21 h 13 min

J'adore ! Merci ! Les photos sont superbes, cela donne envie d'y aller, et de gouter toutes ces bonnes choses… Super reportage !

Répondre
Steve 3 décembre 2010 - 22 h 25 min

Cool on voyage gratis 😀
Merci de nouveau pour ce reportage !

Répondre
sylvie 5 décembre 2010 - 10 h 30 min

merci
superbes photos
on a l'eau à la bouche!!!

Répondre
Bazarette 5 décembre 2010 - 13 h 54 min

Magnifique reportage qui donne envie de voyager, ma futur belle fille est Franco-Brésilienne, elle ne ramène jamais de photos culinaires ni de recettes, pas de chance pour moi elle est végétarienne.

Répondre
Julie 5 décembre 2010 - 15 h 27 min

Waouh, merci pour ce reportage gastronomique et culturel, j'adore !
Ça donne vraiment envie de retourner sous le soleil brésilien, une caïpirinha dans la main et des spécialités locales dans l'assiette!!

Répondre
Alessandra 9 décembre 2010 - 20 h 54 min

Bonjour Bernard!
Je m'appel Alessandra, je suis étudiante en Patisserie et viens de tomber sur ce magnifique blog!
Tes photos sont magnifiques! J'adore Ouro Preto! C'est une des villes les plus belles du Brasil!
Muito Obrigada!!
Beijos

Répondre
Coach Outlet 11 décembre 2010 - 6 h 08 min

Pretty good post. I just came upon your blog and wanted to say that I have really enjoyed reading your blog posts.

Répondre
Bernard 19 décembre 2010 - 12 h 47 min

Ola Alessandra! Imagina! Eu também adorei Ouro Preto! Onde Você estuda confeitaria? Na França?

Répondre
Alessandra 19 décembre 2010 - 21 h 40 min

Eu estou fazendo um CAP por adulte na escola Jean Drouant no 17ème, meu curso é em alternance, fico um mês na escola e um mês no estagio, meu estagio é no laboratório de patisserie da Grande Epicerie du Bon Marche. Estou ADORANDO!!! Ano passado fiz culinaria na mesma escola e esse ano patisserie.
Abraços

Répondre
Anonyme 21 avril 2011 - 3 h 17 min

ahhhh que saudade das minhas Minas Gerais!!!!
abracos
Giselle

Répondre
Carole 28 septembre 2011 - 21 h 39 min

Moi qui rêve d'aller dans le Minas Gerais pour la richesse de son histoire et de ses paysages… Je découvre qu'en plus, la nourriture y est très appétissante!!! Reste plus qu'à sauter dans un avion 🙂
Merci pour les mangifiques photos et les commentaires passionnants.
Muito obrigada, até ja!

Répondre
Michele 1 février 2012 - 10 h 25 min

Oh Minas Gerais, Oh Minas Gerais, quem te conhece nao esquece jamais, Oh Minas Gerais…

Répondre
Cicalia 13 février 2012 - 20 h 14 min

Bonjour Bernard,

Il m'a suffi de regarder les photos de ce voyage en terre brésilienne pour saliver. Je n'ose imaginer le plaisir que vous avez dû ressentir à déguster des mets aussi savoureux. Merci pour ce moment.

http://tinouadugout.blogspot.com

Répondre
Anonyme 23 mai 2012 - 8 h 12 min

parabens

Répondre
Anonyme 23 mai 2012 - 8 h 15 min

parabens

Répondre
Erica V. 20 juin 2012 - 18 h 00 min

Bonjour!!!
J'ai adoré ce post!! Je suis mineira de Belo Horizonte….Je vis en France depuis bientôt 14 ans!… Voir toutes ces photos m'ont fait rappeler les parfums et les goûts de mon enfance…. Tout ça est délicieux!!!!! Merci pour ces photos et toutes ces belles recettes!!!!
Erica

Répondre
Soleil2filles 29 décembre 2012 - 4 h 25 min

Excellent reportage qui nous fait voyagé. Merci pour le temps pris a nous rapporter ce voyage culinaire… j'aurais pas osé tout gouter…

Répondre
Gabi 5 janvier 2013 - 22 h 30 min

Je suis franco-brésilienne, née à São Paulo et votre blog m'a donné beaucoup de 'saudade'. Bravo pour ce voyage: j'adore Minas Gerais.
Connaissez-vous le Mercado Municipal de São Paulo ?

Voici le lien: http://www.mercadomunicipal.com.br/index.php?page=english

Merci ! 🙂

Répondre
admin 6 janvier 2013 - 9 h 40 min

Bonjour! Bien sûr que je connais! 😉 et je l'adore. J'ai fait un reportage dessus: https://www.lacuisinedebernard.com/2010/08/mes-voyages-culinaires-sao-paulo.html?m=1

Répondre
LoloFrancoBrasileira 22 janvier 2013 - 15 h 39 min

Enfin un français qui apprécie la cuisine brésilienne à sa juste valeur !!! 🙂 🙂 🙂 Ça fait plaisir.
Je suis franco-brésilienne aussi et tous ces plats ce sont un peu mes madeleines de Proust ! Je vais me ruer sur la recette du Pastel ! Celle du Quindim a l'air super.

UNE QUESTION TRES IMPORTANTE : je suis méga fan des feuilles de couve en lamelle > avez-vous trouvé l'équivalent en France? comment les cuisinez-vous????

Répondre
Anonyme 2 février 2013 - 7 h 03 min

Ma parole ce lieu est superbe et leur cuisine semble terriblement variée et savoureuse ! Le petit pastel à la "polenta" m'intrigue beaucoup ! Quand au restaurant que tu nous présentes… C'est fou ce potager. En France Alain Passard nous fait le coup lui aussi sauf que l'addition est toujours 3 étoiles ! Voilà, grâce ou à cause de toi maintenant j'ai envie d'aller faire un tour par là bas !

Répondre
Anonyme 6 février 2013 - 1 h 41 min

Bernard,

J'ai un amie que m'a indiqué votre blog. Je ,'appele DAniella Ortiz, Je suis brésilienne et j' habite en France avec mon mari (brésilien lui aussi). Mon mari est chef de cuisine et nous avons un service traiteur e chef a domicile et se vous voulez des recettes ou meme gouter quelques "pesticos" ou plats que vous avez mangez au Brésil contactez nous: http://www.boteco.fr
Serais un plaisir vous aider.
Daniella Ortiz

Répondre
Anonyme 30 mai 2013 - 6 h 50 min

délicieux article !!!
de bons souvenirs pour moi
les sens sont comblés sans oublier la musique que l'on ne peut deviner sur ce post 😉

Répondre
Elisa 30 mai 2013 - 6 h 52 min

délicieux article !!!
de bons souvenirs pour moi
les sens sont comblés sans oublier la musique que l'on ne peut deviner sur ce post 😉

Répondre
Anonyme 14 janvier 2014 - 7 h 33 min

Parabèns pelas fotos Bernard!
Voce realmente selecionou os melhores pratos e sabores da cozinha mineira.
Fiquei com "àgua na boca" ao ver as fotos.
Saudades da minha terra maravilhosa!
Sucesso!

Répondre
Eliane Karas 2 mars 2014 - 0 h 07 min

Parabéns Bernard! Você é um verdadeiro viajante! Sua sensibilidade para descobrir as peculiaridades locais é fantástica. Adoro tudo o que você mostrou de Minas Gerais!

Répondre
Anonyme 20 juin 2014 - 2 h 27 min

Allo Bernard,

Je m'appelle Alessandro, je suis brésilien de Belo Horizonte et j'habite au Québec depuis presque 7 ans.
Ton blog m'a permis de faire un beau voyage gastronomique dans ma région d'origine.
Je cherchais un moyen de traduire "couve" en français et suis tombé sur ton blog, qui est d'ailleurs très intéressant!
Félicitations!

Répondre
Bete 7 avril 2017 - 18 h 33 min

Bernard, adorei essa página,,, que tive o prazer de conhecer através de minha prima que mora em Paris e compartilhou. Sou de BH MG.

Répondre

Laisser un commentaire

error: Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard LAURANCE et du site La Cuisine de Bernard.