Daïfuku Mochi au Beurre de Cacahuètes

par Bernard

Daïfu quoi??? Vous ne connaissez pas encore les « daïfuku mochi »?? Ces délicieuses petites pâtisseries japonaises? Et bien il va falloir commencer car j’ai bien l’intention de vous donner plusieurs recettes!  Leur texture est toute douce et molle, ultra fraîche, et sans goût si l’on n’en ajoute pas (c’est de la farine de riz gluant). Cela fait plusieurs mois que j’étudie de près ces petites choses, de Tokyo à Osaka et de Los Angeles (voir le reportage culinaire ICI où je vous présente la pâtisserie Fugetsu-do) à Sao Paulo (la plus grosse communauté japonaise en dehors du Japon…). Car j’ai essayé toutes les méthodes qui existent (enfin presque toutes, car on ne finit jamais d’apprendre!) et je ne parvenais jamais au résultat souhaité. J’ai bouilli les « mochi », je les ai cuits à la vapeur, j’ai cuit la pâte sous forme de boulette, j’ai étalé, écrasé, jeté… Mais non je ne trouvais pas la bonne texture, alors que c’est finalement tout bête. Pareil pour les proportions où j’ai pas mal tâtonné! Je vous donne donc ma recette avec des « mochi » fourrés au beurre de cacahuètes, ce qui n’est pas très traditionnel  mais plus facile d’accès pour une première approche. 
N’oublions pas l’origine des « mochis », qui viennent au départ de Chine, voir mes recettes de boules coco ICI et des « maqiu »  (l’une est cuite à la vapeur et l’autre passée à la friture). 

J’ai donc essayé plusieurs méthodes avant d’arriver à celle-ci qui me parait la plus simple: une pâte préparée au micro-onde en quelques minutes, dans laquelle on introduit un fourrage congelé pour faciliter la manipulation. En faisant une boule obtenue en pressant la pâte dans une main (à la façon du façonnage de certaines pâtisseries au Magrheb. Je vous propose ensuite un façonnage qui me semble plus facile que des versions où l’on aplatit la pâte au rouleau pour la fourrer. Si vous faites cela, la fermeture se verra et l’on ajoutera trop de fécule inutilement. En faisant cette petite boule, il sera très facile d’insérer la boulette congelée. Je vous propose également de travailler à deux car si l’on doit se laver les mains à chaque fois (les « mochi » risquent de se déchirer à cause d’un bout de pâte resté collé sur la main) cela rendra le travail trop long et périlleux! Chacun aura donc une tâche dédiée: l’un fera les boulettes, tandis que l’autre les fourrera en gardant les mains propres (pour bien les rouler avant de les laisser refroidir). Une sorte de travail à la chaîne. Il sera d’ailleurs encore plus facile à trois: un fait la boule, l’autre la fourre et le troisième la façonne pour une beau rendu! Ce sera donc ma première recette d’équipe! À vos casseroles! 
Recette des « daïfuku mochi » au beurre de cacahuètes (pour 12 pièces):

-150g de farine de riz gluant
-40g de sucre
-230g d’eau
-4 gouttes de colorant rouge liquide (vahiné fera très bien l’affaire!)
-un pot de beurre de cacahuètes « crunchy »
-fécule de pomme de terre

Commencer par préparer des boulettes de beurre de cacahuètes. Pour cela, placer la veille le beurre de cacahuètes au frais puis prélever des boules à l’aide d’une cuiller à melon (celle qui sert à faire les petites boules!). 
On peut en préparer 12.




Placer les boulettes sur une plaque recouverte de film étirable ou bien de papier sulfurisé. Placer le tout au congélateur pendant au moins deux heures pour obtenir des boules dures. Si elles n’ont pas une belle forme, on pourra les reformer une fois refroidies. 


Quand les boulettes sont bien froides, préparer la pâte à mochi:
Mettre la farine de riz gluant, le sucre, l’eau et le colorant dans un bol allant au micro-onde. 




Bien mélanger. Les grumeaux disparaissent tout seuls grâce à la farine de riz gluant ! 




La pâte est très fluide: c’est normal !




Mettre le bol au micro-onde sur 600W par tranches de 30 secondes en mélangeant bien à chaque fois. 




Tout dépend de la puissance du four, mais au bout de quelques minutes (c’est très rapide, mais à chaque fois par 30 secondes !!) la pâte gonfle. Cela ressemble un peu à du chewing gum. 




Placer de la fécule de pomme de terre (à l’aide d’un passe-thé par exemple) sur un plat ou bien le plan de travail. Verser la pâte sur ce lit de fécule. 




Saupoudrer de fécule à nouveau. Cela protège de la chaleur car il va falloir manipuler la pâte tant qu’elle est chaude !




À deux donc, c’est plus facile ! Prendre un morceau de pâte dans une main et presser la pâte dans la paume en la faisant sortir entre le pouce et l’index de façon à obtenir une petite boule de la taille d’une petite balle de ping-pong. C’est très chaud mais la pâte doit être façonnée rapidement! 




Avec l’autre main, arracher cette boule et la passer à l’autre personne qui aura les mains recouvertes de fécule. La deuxième personne mettra à ce moment là la boulette de beurre de cacahuètes congelée (qui est donc manipulable) au centre de la boule de pâte à mochi à l’endroit de sa déchirure. 
Refermer ensuite ensuite la boule de mochi en enfonçant la boulette de beurre de cacahuètes et en rejoignant la pâte sur cette boulette. 




Bien fermer puis rouler la boule entre les mains (en ajoutant un peu de fécule au besoin) pour bien l’arrondir. 




Faire de même pour toutes les boulette de mochi. Les placer sur un film étirable et les laisser refroidir. 




Au besoin, on peut passer un coup de pinceau (aux poils souples et doux) pour enlever l’éxcédent de fécule de pomme de terre. Les aplatir légèrement entre les deux paumes des mains. 
Servir les « daïfuku mochi » au beurre de cacahuètes avec un thé! 
Conservés dans un film étirable, ces « mochi » peuvent se conserver 4-5 jours! 

Vous aimerez peut-être

39 commentaires

Margaux Sautereauu 13 novembre 2012 - 19 h 12 min

ça sa va plaire a ma mère! 🙂 très envi de goûté a ça moi aussi !! hmm 🙂

Répondre
Joanne Gagnon 13 novembre 2012 - 19 h 13 min

wow! Je les connais d'un resto Japonais ici à Barcelone. Toutefois ils les achètent congelés, au thé vert ou au chocolat. mmmmmmmmiam!

Répondre
Le Gastronome Parisien 13 novembre 2012 - 19 h 15 min

Ça se tente ! Merci 😉

Répondre
Loetitia Cuisine 13 novembre 2012 - 19 h 21 min

Ca a l'air super ! Je ne connaissais pas mais je me lencerais bien. Merci pour ce partage.

Répondre
Lu' 13 novembre 2012 - 19 h 57 min

Miam superbe recette ! Depuis le temps que j'ai envie d'en faire ! Je sens que je vais m'y mettre dans pas longtemps.
Par contre, est-il possible d'avoir d'autres idées de fourrage ? J'ai en horreur le beurre de cacahuètes… Du thé vert ou une délicieuse pâte d'haricots rouges 😉

En tout cas, géniales les recettes japonaises !!!

Répondre
Sandra Mergui 13 novembre 2012 - 20 h 00 min

sa a lair excellent!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre
Thierry Boutteville 13 novembre 2012 - 20 h 00 min

merci Mr Bernard ….encore une fois !!!!

Répondre
Julie Colibri 13 novembre 2012 - 20 h 01 min

enfin je l'attendais avec impatience celle là!

Répondre
MaryAthenes 13 novembre 2012 - 20 h 38 min

Tout à fait dépaysant !
Très, très, intéressant
Merci,
Bises d'Athènes

Répondre
admin 13 novembre 2012 - 20 h 42 min

Merci merci! Je suis ravi de voir que cette recette vous plaise autant!
@Lu:': oui je vais vous proposer plusieurs saveurs mais vous pouvez remplacer le beurre de cacahuètes par la pâte de haricots "azuki"!

Répondre
Lu' 13 novembre 2012 - 21 h 15 min

Ha super alors !!! Pour le Anko j'ai tenté d'en faire quelques fois mais sans grand succès 🙁 Si c'est vous qui le proposez, ça ne peut être qu'une réussite !
Alors en attendant, je m'attaque à votre tonkatsu 😉

Répondre
Anonyme 13 novembre 2012 - 22 h 21 min

Bonsoir et merci pour cette superbe recette !
J'adore ce dessert et je ne pensais pas pouvoir me lancer dans sa réalisation un jour … mais le fait est que je suis bien tentée !
Existe t il une alternative au four à micro-ondes ( je n'en ai pas)
merci d'avance pour votre réponse

Répondre
blue1 13 novembre 2012 - 23 h 09 min

oui, ça me tente d'essayer, mais je n'ai pas de micro-onde non plus. Au four ou au bain-marie?

Répondre
Pomliane 14 novembre 2012 - 1 h 45 min

une véritable découverte pour moi, je ne connais pas du tout. j'aimerais bien essayer ça.

Répondre
Natalie 14 novembre 2012 - 16 h 40 min

Le mochi se mange t-il salé ?
Merci

Répondre
Pascale Nawrocki 14 novembre 2012 - 19 h 05 min

Des doubichoux comme dans le père noel est une ordure,mdr c pour rire 😉 ,ça a l air mmm

Répondre
Amina Sila Luna 14 novembre 2012 - 19 h 06 min

merci bernard

Répondre
Amandine Lefèvre 14 novembre 2012 - 19 h 06 min

Miammmmm le dessert que je prends toujours quand je vais au resto Japonais ….

Répondre
Anonyme 15 novembre 2012 - 22 h 11 min

je raffole de cette patisserie et j'ai hate d'essayer. j'ai acheté tout ce qunil faut deja , faut juste que je me lance … 😉 ca a l'air tellement simple lisant votre recette 😉

Répondre
Céline 20 décembre 2012 - 15 h 07 min

J'adore les mochis! ceux là on l'air sympa et j'essayerai. Mais une recette avec pâte de haricots rouge à l'intérieur et une avec pâte de sésame noir ça serait bien aussi 😉

Répondre
Amélie VANHOUTE 17 mars 2013 - 19 h 57 min

Je t'aime Bernard!!!! Merciiiii!!! Tu es le roi!

Répondre
Anonyme 27 mars 2013 - 18 h 16 min

merci pour cette recette que je cherchait depuis un moment
le 2ème essai a été le bon !!

en tout cas ce ne sera pas la seule recette du site que je vais tester!!

Répondre
Anonyme 4 novembre 2013 - 10 h 15 min

+1
Je n'ai pas de micro-onde et je rêve de réussir mes Daifuku. J'ai raté toutes les recettes que j'ai testé.

Répondre
Anonyme 4 novembre 2013 - 10 h 16 min

+1
Je n'ai pas de micro-onde et je rêve de réussir mes Daifuku. J'ai raté toutes les recettes que j'ai testé.

Répondre
Anonyme 4 novembre 2013 - 10 h 16 min

+1
Je n'ai pas de micro-onde et je rêve de réussir mes Daifuku. J'ai raté toutes les recettes que j'ai testé.

Répondre
Anonyme 4 novembre 2013 - 10 h 17 min

+1
Je n'ai pas de micro-onde et je rêve de réussir mes Daifuku. J'ai raté toutes les recettes que j'ai testé.

Répondre
Anonyme 4 novembre 2013 - 10 h 18 min

+1
Je n'ai pas de micro-onde et je rêve de réussir mes Daifuku. J'ai raté toutes les recettes que j'ai testé.

Répondre
Anonyme 20 novembre 2013 - 18 h 01 min

Bonjour Bernard,

J'ai testé votre recette de daifuku mochi (avec une truffe au chocolat à la place du beurre de cacahuète.. miam !).

La recette est simple à faire et le résultat est délicieux. Mais, après de multiples essais pour former des mochi, le rendu n'est pas du tout joli ! La pâte ne veut pas se coller à cause de la fécule (j'en met pourtant peu)et je n'arrive pas à former une jolie boule en la roulant dans mes mains.

Comment faire quand cela arrive ?

Répondre
O Goût Thé 22 avril 2014 - 19 h 40 min

J adore les mochi, j ai essayé ce soir et ma pate est vraiment trop collante ! J ai quasi tout gaspillé meme en rajoutant de la fecule imossible a travailler ! Je ne l ai peut etre pas assez cuite ?merci de tes co seils

Répondre
mathilde 15 août 2014 - 16 h 15 min

bonjour,
essai peu concluant au niveau du goût, car en revanche la texture était parfaite. Puis en me renseignant auprès de versions d'amis japonais, ils m'ont dit que ce n'était pas de la farine de riz gluant mais du riz gluant battu…

Répondre
Thomy137 18 septembre 2014 - 14 h 57 min

BOnjour !

Comme les autres personnes ci-dessus, nous avons eu beaucoup de mal à former les mochis. Et j'en avais plus sur les mains que sur mes mochis ! Je pense qu'il manque un détail. Peut-être qu'une vidéo de démonstration montrant le coup de main pour les former serait top !

Merci d'avance !

Répondre
Marion Dulieux 31 décembre 2014 - 4 h 18 min

Bernard ça a l'air super mais je pense qu'il faut remplacer la photo ci dessous
http://2.bp.blogspot.com/-vyz21eTpXZQ/UKDlrJJZlnI/AAAAAAAATVM/POSV-IY8_8E/s400/IMG_3905.JPG

Un peu ambigÜe non ???
Une fois qu'on l'a vu une 1ère fois on ne vois plus que ça !!!!!
Bon Appétit !

Répondre
Sanae 15 janvier 2015 - 13 h 55 min

Bonjour,
Ah la la des trémas sur le i OO non non non !

Répondre
Sanae 15 janvier 2015 - 14 h 01 min

Mais bonne recette ! Hummmm ça me rappelle chez moi.

Répondre
Alice 23 mars 2015 - 21 h 07 min

Bonjour, je compte m'attaquer à cette recette et je voulais savoir en quoi le fait d'utiliser de la fécule de pomme de terre diffère du fait d'utiliser de la fécule de maïs par exemple?

Répondre
Ariane 14 mai 2015 - 15 h 51 min

O Gout Thé tu n'as pas du faire cuire assez longtemps ta pâte effectivement. Au début j'ai eu la même frayeur que toi mais au bout de 5 minutes environ, ma pâte était parfaitement malléable avec la fécule!
Alice j'ai justement utilisé de la fécule de maïs donc tu n'as pas de soucis à te faire c'est tout à fait faisable.
Par contre niveau goût j'ai aussi été un peu décue (je les ais fait nature car ils sont tels quels et enrobés de noix de coco dans le restaurant où j'en prend normalement). Ceux que j'adore sont comme mélangés avec un peu de pâte de coco ou quelque chose dans le genre, j'essairai la prochaine fois!

Répondre
sylvie r 3 juin 2015 - 14 h 22 min

Premier essai réussi aussi simple que dire ouf
Merci Bernard
J ai aussi fait les loukoum très bon mais trop mou je recommencerai

Répondre
Amata Yume 21 octobre 2016 - 13 h 47 min

je viens tout juste de les faire étant une grande fan, et juste merci, merci, merci !!! c'est trop bon, j'ai trouvé mon dessert pour mon déjeuner à thème ils vont adorés!

Répondre
Unknown 25 novembre 2016 - 16 h 22 min

Merci pour cette recette! Il n'existe pas différentes farine de riz gluant? Celle de Chine est compatible? Est ce que c'est la même espèce de riz que celui du Laos? Merci encore

Répondre

Laisser un commentaire

error: Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard LAURANCE et du site La Cuisine de Bernard.