Tarama Royal au Crabe

par Bernard
Chaque semaine jusqu’à Noël, je vais vous proposer, en plus de mon programme, une nouvelle recette de tarama. De cette façon, vous n’aurez plus qu’à cliquer sur celle qui vous plait dans l’index, sans avoir à passer par la recette de base. Aujourd’hui je vous donne la recette du tarama au crabe. Je crois que c’est ma préférée (bien que celles qui arrivent soient également délicieuses). Un tarama très doux et surtout d’une finesse sans pareil. On peut réaliser cette recette avec du crabe frais ou alors une excellente boite. Le résultat sera dans tous les cas particulièrement savoureux!

Pourquoi la mayonnaise tient-elle?? Grâce aux molécules tensioactives du jaunes d’oeuf qui ont une extrémité hydrophile et une autre lipophile (une qui aime l’eau et l’autre l’huile!). L’extrémité soluble dans l’eau se place dans l’eau (ou le lait ici) et l’autre dans l’huile. C’est grâce à cela que le tout tient. À l’oeil nu, la mayonnaise semble cohérente, alors qu’au microscope ce sont des gouttelettes d’huile dispersées dans la petite quantité d’eau (la moutarde ou le vinaigre pour la mayo). Pour le tarama c’est pareil: il suffit d’ajouter un tout petit peu de jaune d’oeuf (si peu qu’il n’aura pas de goût) qui jouera le rôle de catalyseur donnant une cohésion à la préparation. Il y a l’eau contenue dans le lait (du pain) et l’huile qui est ajoutée. Avec cela, le tarama est obligé de tenir et de s’émulsionner. Avec mon nouvel ordre de préparation, on ne peut plus rater. Il faut respecter les temps de brassage (surtout le jaune avec le pain trempé, puis avec un peu d’huile). Lorsqu’on ajoute les oeufs de cabillauds (ou de mullets), l’émulsion a déjà commencé et ne peut plus s’arrêter! Le tour est joué, c’est de la chimie.

Recette du « tarama » pour 4 à 6 personnes:

-60g de mie de pain (pain de mie sans la croûte, mais de qualité!!)
-1/2 jaune d’oeuf (il suffit de prélever un peu de jaune)
-une poche de 280g d’œufs de cabillauds fumés (ou de mullets si on en trouve)
-150g à 170g d’huile
-1/2 verre de lait
-300g de chair de crabe sans cartilage

Commencer par enlever la croûte du pain de mie. J’ai acheté du pain de mie de chez Poilâne, qui a une mie dense et délicieuse. C’est beaucoup facile avec une mie bien fraîche.
Mettre la mie dans un bol et verser assez de lait pour l’imbiber complétement.

Essorer la mie dans la main. Enlever l’excédent de lait contenu dans le bol. Remettre la mie écrasée dans le bol. Si le pain contient encore un peu de lait, c’est bien car la tarama tiendra encore mieux!
Ajouter un demi jaune d’oeuf (cela ne donnera aucun goût, mais fournit les protéines nécessaires à l’émulsion de l’huile).


Mélanger à basse vitesse au fouet électrique pendant 2 minutes, pour bien défaire les protéines du jaunes d’oeuf et du lait.


Ajouter l’équivalent de deux ou trois cuillerées d’huile tout en mélangeant toujours à basse vitesse. Cela va amorcer l’émulsion. L’huile commence tout de suite à s’enfermer dans des petites « capsules » d’eau (qui vient du lait et grâce au demi jaune).


Voilà une poche d’oeufs de cabillaud fumé.


L’ouvrir avec un couteau sur un côté. Il ne reste plus qu’à prélever les oeufs avec une cuiller.


Ajouter les oeufs (sans la peau de la poche).

Puis commencer à mélanger jusqu’à ce que tous les morceaux de poche aient disparu.


Ajouter le reste de l’huile en filet, doucement en montant exactement comme pour une mayonnaise. 


Surtout ne pas faire le tarama avec un mixeur comme je peux le lire dans certaines recettes!! 
Puis avec un fouet électrique, ajouter l’huile en filet, très doucement, exactement comme une mayonnaise! J’ai fait mon tarama au pif en essayant d’obtenir le meilleur résultat possible. Mais j’ai tout pesé avant et après, donc les proportions que j’ai indiqué en haut sont celles idéales pour moi.
Concernant l’adjonction de citron, je préfère laisser à chacun le soin de l’ajouter sur le tarama au moment de le déguster!
Une fois toute l’huile ajoutée, bien mélanger à la cuiller en raclant les bords pour tout incorporer.

Ajouter le crabe émietté frais (ou en boite de très bonne qualité) en s’assurant de l’absence de cartilages.

Bien mélanger à la fourchette.

Le tarama est prêt. Le mettre au frais sous un film étirable au contact pendant au moins une heure avant de servir.

Déguster bien frais sur des tranches de pain grillé!

Vous aimerez peut-être

11 commentaires

Pascale Jean-pierre 16 novembre 2011 - 15 h 21 min

humm sur des blinis, et tout dernièrement sur du pain d'épices c'est original et bon

Répondre
Anonyme 16 novembre 2011 - 15 h 27 min

Trooooop bonn!!!!

Répondre
Agnès 16 novembre 2011 - 15 h 53 min

il a l'air délicieux ! j'ai une recette de tarama que m'adonnée une personne qui a vécu en Grèce, hélas pour trouver les oeufs…;
A bientôt…

Répondre
steph57 16 novembre 2011 - 17 h 19 min

et les allergiques aux crustacés font comment, quand ils sont gourmands?????

Répondre
Cécile Annequin 17 novembre 2011 - 17 h 19 min

Merci Bernard le tarama se transmet de mère en fille chez moi merci pour toutes ses recettes.

Répondre
lavoinette 18 novembre 2011 - 21 h 09 min

ouhh une bonne recette,moi qui aime le tarama ca peut etre une jolie variante…a essayer demain soir,car j'ai des amis!!!bizzz

Répondre
Caroline 19 novembre 2011 - 15 h 23 min

belle recette !
je découvre ton blog, que de voyages dans tous ces plats, merci du dépaysement +++

Répondre
Natachacuisine 25 novembre 2011 - 0 h 50 min

Le tarama tellement gras mais tellement bon, je testerai bien cette recette. Et celle aux crevettes également!

Répondre
Caro59 28 novembre 2011 - 18 h 10 min

Oh la la! Que tout cela fait envie! Chaque recette est vraiment superbe! Je promets de voter tous les jours pour le prix Aftouch!
BRAVO!Martine

Répondre
marie 31 décembre 2011 - 21 h 55 min

un pur délice ce TARAMA ROYAL AU CRABE,j'en suis sure,si bien expliquée par un pro avec ces petites touches en plus pour le sublimer! je vais faire des jalouses,çà commence bien pour les bonnes résolutions de l'année nouvelle 2012, mais à toi qui a tant travaillé pour toi et ce blog,je te souhaite une BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2012 qu'elle t'amène santé,bonheur,joie,et prospérité dans tout ce que tu as envie d'entreprendre : amicalement : MARIE.

Répondre
Francine 1 janvier 2012 - 7 h 25 min

Tout d'abord recevez mes meilleurs voeux pour la nouvelle année; qu'elle vous apporte tout ce que vous souhaitez. J'ai découvert votre blog récemment quel bonheur. J'admire tout le travail que cela représente et que vous partagez avec nous. Je vais essayer cette recette de tarama,lorsque j'aurai trouvé une poche d'oeufs, mais je n'en ai encore vu nulle part!Bien amicalement

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies ne sont pas des petits gateaux succulents mais des données téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site. J'accepte En savoir plus

error: Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard LAURANCE et du site La Cuisine de Bernard.