Tokyo

par Bernard
Et hop! Un petit tour à Tokyo pour aller faire les marchés! Au programme de ce voyage culinaire, un court aperçu de quelques spécialités japonaises comme les sushis, le katsudon, les gyozas, tempuras… Mais surtout une escapade du côté de l’avenue Kappabashi Dogugai dans le quartier d’Asakusa, une avenue où plus de 170 boutiques d’ustensiles de cuisine se côtoient. C’est aussi le temple des plats en plastique, car c’est ici que l’on trouve les faux plats pour les devantures des restaurants au Japon. De plus je vous emmènerai dans le marché de Ameyayokocho, l’un des derniers marchés populaires de Tokyo.

Me voici donc à Tokyo. La première chose que je veux déguster à chaque fois que je me rends dans cette ville sont les sushis! Surtout dans les petits restaurants où il y un tapis roulant. Il suffit de s’installer et de regarder passer les plats. Mais attention! Une fois l’assiette touchée, il faut la prendre!
Les couleurs des assiettes déterminent le prix. En général à Tokyo, elles vont de 100 yens à 550…
J’ai beau les avoir presque tous goûtés, je préfère toujours ceux au saumon. Surtout si il y a en plus des oeufs de saumon sur le dessus (ikura!).
Petite promenade dans la rue avec des stands de Tempura. Ce sont de délicieuses fritures variées (recette très bientôt!) de légumes, crevettes, poissons… La pâte est glacée, avec une farine pauvre en gluten. Les légumes une fois plongés dans la pâte glacée, sont jetés dans l’huile très chaude. Le choc thermique crée cette forme caractéristique des tempuras et leur confère une certaine legéreté pour des beignets!
Un vendeur de galettes de riz croutsillantes!
Autre pause dans un restaurant avec cette fois le Katsudon, dont je mettrai bientôt la recette. C’est une tranche de porc, panée puis frite, posée sur un lit de riz, et d’oignons cuisinés dans une sauce à base de mirin, saké, sucre et sauce de soja. Le tout est recouvert par un oeuf en omelette qui cuit par la chaleur du riz et du porc. Un véritable délice!
On continue le chemin avec des vendeurs de gaufres fourées. Elles le sont avec de la pâte sucrée de haricots rouge, ou bien à l’occidentale, avec une sorte de crème pâtissière ou un caramel…
Cette pauvre gaufre n’aura pas survécu très longtemps dans ma main!!
Un autre vendeur, mais cette fois de Takoyaki! Des sortes de beignets sphériques au calamar… C’est surtout une spécialité d’Osaka!
Je suis parti ensuite faire mon tour du côté du marché de Ameyayokocho, le long de la gare de Ueno-Okachimachi. Un marché où les poissons séchés, les crabes panés, sont vendus avec les vêtements, baskets, téléphones portables…  
Les poissons dont le thon gras (en voie de disparition!!), les oeufs de saumon…
Nous voilà dans le quartier qui m’interessait surtout, l’avenue Kappabashi Dogugai. Quand on aime cuisiner, c’est un véritable paradis, ou un enfer pour le porte monnaie… Mais j’ai finalement craqué simplement pour un fouet et un tamis! On trouve presque tous les moules qui existent.
Les magasins de cette avenue, ont chacun leur spécialité.
Pour cette boutique, c’était le café..
Celle ci faisait des promotions pour les sushis en plastique.
Tous les magasins mettent leurs produits en évidence sur le trottoir…
Pour les couteaux japonais, pas de souci, il y a une boutique juste pour eux. Mais les prix m’ont vite arrêté! La prochaine fois cependant je m’en offrirai un.
On trouve de tout à Kappabashi!
Je pense que même Mora n’a pas autant de choix d’emporte pièces!!
Et enfin les fameuses boutiques de plats en plastique. Pour ceux qui ne connaissent pas encore le Japon, il faut savoir que dans presque tous les restaurants, il y a une vitrine avec les plats de la carte, mais en plastique. On voit alors facilement ce que l’on va manger! Surtout quand on ne parle pas japonais, c’est quand même beaucoup plus pratique!
Même les bières sont fausses!
Les sushis…
Tout y passe!! Même la viande, les fruits de mer, les tempuras!
Même les gâteaux. Je devrais y penser pour faire les photos de mon site pour les recettes que je vous propose!!
Et voici la mise en application! Une vitrine de restaurant avec les plats proposés et leur prix!
J’ai trouvé ce petit restaurant tellement charmant que j’ai voulu le mettre en photo ici!
Et voici un légume sur lequel nous reviendrons plus tard pour la recette des tempuras!
Pour finir, un petit restaurant de quartier.
Avec des râmen (ou lamen), un bol de soupe avec des nouilles. Il y a tellement de sortes de lamens que c’est impossible d’en faire le tour, comme pour toute la cuisine japonaise d’ailleurs!
La machine pour préparer les gyozas!
Que voilà en photos!! La recette des gyozas se trouve sur mon site!
Et pour finir, un petit tour du côté du marché de Tsukiji où il fallait à l’époque (les photos datent de 2008! La criée n’existe plus et a été remplacée par un système d’enchères électroniques…) se rendre à 5h00 du matin pour avoir l’opportunité d’assister à la criée au thon!
Mes recettes liées à ce voyage:

Vous aimerez peut-être

15 commentaires

isabelle 29 mai 2010 - 6 h 08 min

Super ton reportage sur le Japon ! cela fait rêver….on aimerait bien y aller aussi….

Répondre
laetitialily 30 mai 2010 - 8 h 16 min

Très sympa ton reportage.
Je suis complètement ignorante en matière de cuisine japonaise.

Répondre
admin 30 mai 2010 - 10 h 22 min

Merci à vous deux pour les encouragements! Je ne savais pas trop si les reportages allaient plaire ou non! Pour la cuisine japonaise, tu as déjà les gyozas en ligne et je mettrai bientôt le katsudon et des yakitoris!
Bernard.

Répondre
Steve 31 mai 2010 - 6 h 53 min

Vraiment extra cette visite par intérim ! Ca nous ouvre d'autres horizons 🙂

Répondre
Bluetansy 31 mai 2010 - 20 h 26 min

J'attends le katsudon avec impatience !
Un peu envieuse 😉 mais ravie de voir tout ça par procuration…

Répondre
admin 31 mai 2010 - 20 h 42 min

Merci Steve, merci Bluetansy! Pour le Katsudon, la recette arrivera sans doute en juin! J'ai décidément du pain sur la planche!! J'ai fait ma petite enquête sur le katsudon, j'ai questionné des cuisinières japonaises… J'ai donc une bonne base que je vous mettrai en ligne avec plaisir!

Répondre
Amel 1 juin 2010 - 10 h 34 min

Super approche culinaire! Ton reportage nous emmène avec toi. On voyage à travers tes commentaires et photos. Merci Berny !

Répondre
Myrtillemiam 19 juin 2010 - 21 h 42 min

Vraiment magnifiques photos Bernard, trop rigolote la petite gaufre sucrée en forme de poisson ! Merci de nous partager tant de bonnes choses avec nous !

Répondre
bernard 11 juillet 2010 - 7 h 47 min

C'est sympa de revoir les coins où j'ai flané tant de fois. Tu devrais faire un reportage au marché au poissons de TYO s'il existe encore. Je l'avais visité il y a 6 ans c'était magique!

Répondre
admin 28 juillet 2010 - 14 h 02 min

Bonne idée, c'est le marché de Tsukiji! Il existe encore, mais plus la criée au thon. J'ai cependant les photos de celle-ci d'un voyage au Japon de 2008… Je les mets en ligne!

Répondre
Anonyme 1 avril 2011 - 12 h 56 min

Je découvre ton reportage et ton site grace à un magasine que nous avons en commun (concorde), il est vraiment superbe , il m'a fait revenir quelques années en arrière lorsque je suis allé au Japon (région d'Osaka chez une amie japonaise) .
Xav

Répondre
Tsunade 10 janvier 2012 - 8 h 26 min

Juste une petite précision au sujet des takoyaki, ce n'est pas fait avec du calamar, mais des morceaux de poulpe.

Répondre
Anonyme 9 juin 2012 - 20 h 50 min

Super ton voyage culinaire dans l'un des pays que je souhaites aller.Est-ce que t'est déjà aller au Vietnam,j'aimerai bien que tu y ailles

Répondre
Claire 12 février 2014 - 9 h 07 min

Tes photos sont justes superbes. Merci de les avoir partagées.
Je les regarde inlassablement depuis tout à l'heure, ça me remonte le moral 🙂 Je dois m'y rendre en octobre pour 6 mois si tout va bien mais ça me semble tellement loin encore…
Arigatô gozaimasu pour toutes les recettes, les photos et le temps consacré au blog
Bonne continuation !
Claire

Répondre
Annie 4 septembre 2015 - 11 h 12 min

Bonjour Bernard ! Merci pour ce délicieux reportage !
J'en profite pour poser une question sur le Japon : je suis à la recherche de l'identité d'une friandise japonaise qui m'a été décrite par un ami (qui n'a pas su m'en donner le nom) : il s'agit d'amandes enrobées (de chocolat si je ne me trompe pas) qu'il a découvert au Japon, et qu'il n'a jamais retrouvées depuis. J'ai fait mes petites recherches, mais je ne trouve pas non plus. Savez-vous de quoi il s'agit ?
En tout cas merci Bernard pour toutes les recettes décrites et si bien illustrées sur ton blog ! Les lire est déjà un plaisir, les réaliser un plaisir supplémentaire, et se régaler et régaler les autres le summum !

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies ne sont pas des petits gateaux succulents mais des données téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site. J'accepte En savoir plus

error: Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard LAURANCE et du site La Cuisine de Bernard.