Chargement...

Head Tag Adlive

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

Reykjavik et ses alentours !



Un voyage incroyable. Des plats mémorables. Une cuisine vibrante et vivante. Voilà le souvenir que j'ai de Reykjavik. Je vous emmène cette fois en Islande, un pays que je rêvais de connaitre depuis longtemps. Une île intrigante, curiosité géologique que j'ai maintes fois survolée et que j'ai vue par les hublots des avions m'emmenant dans des contrées lointaines. Et pourtant jamais je n'ai eu la sensation d'aller aussi loin. Le bout du monde, la fin du monde (ou le début) la sensation dérangeante et plaisante à la fois d'une fin de monde imminente par une nature tourmentée. Mais par dessus tout, une ville extrêmement chaleureuse, parée pour les hivers longs et rigoureux. Des restaurants et des hôtels "cosy", des plats réconfortants. On a presque envie d'un automne pour se réfugier sous un plaid et de se délecter de plats régressifs et pourtant totalement maitrisés par les chefs à l'imagination débordante et bouillonnante. Nous découvrirons Reykjavik sous un angle inattendu, entre une chocolaterie artisanale, la (re)découverte du Skyr, des serres par géothermie, des fermes de moutons et de chèvres, et des boulangeries aux effluves délicieuses. Encore mille mercis à Promote Iceland et à notre charmante Aslaug qui nous a guidés lors de voyage culinaire auquel j'ai été convié avec d'autres blogeurs culinaires européens. 

Dès mon arrivée à Reykjavik, nous avons été invités dans un petit restaurant juste à côté de l'hôtel, The harbour restaurant, Höfnin. https://www.hofnin.is/en/


Hyper cosy, on a adoré le temps pluvieux de la première soirée pour se délecter des plats réconfortants et délicieux de ce restaurant ! 


On a commencé avec un soupe aux fruits de mer divine. Des langoustines, des moules, des noix de Saint Jacques.  On a d'abord le bol où tout se trouve puis ils versent la soupe sur la crème fouettée !



Ensuite une assiette de renne fumé aux asperges vertes.


De grosses noix de Saint Jacques poêlées avec une purée de pommes de terre.


Une sorte de brandade totalement addictive, crémeuse à souhait avec des croûton frits de pain de seigle et des pommes de terre sautées. Ils appellent cela "creamed fishstew".


On voit que l'on n'est pas ressorti le ventre vide !


Tout autour de Höfnin, vous trouverez d'autres restaurants réputés.


Après une bonne nuit de sommeil et une bonne digestion, c'est le ventre vide que je me lève. Mais je me réjouis d'aller voir les curiosités géologiques de la région. Direction, le Cercle d'Or ! On peut y voir la faille la plus connue dans le site de Þingvellir.


 

Les geysers sont aussi présents et il faut prendre son mal en patience pour les voir jaillir ! 



Les chutes de Gullfoss sont impressionnantes.


Je n'ai jamais vu autant d'arcs en ciel de toute ma vie en si peu de temps. Il y a toujours un peu de pluie et le soleil revient rapidement donnant un joli spectacle. 



Le lendemain,  nous filons visiter des boutiques en bord de mer. Allons voir ce qu'il y a ! 


Premier arrêt : Burid. http://blog.burid.is/english


Une petite boutique très mignonne qui propose plein de produits européens (de la terre ferme) et d'autres ingrédients typiquement islandais. 


Il y a un large choix de fromages.


Je peux passer beaucoup de temps dans ce genre d'endroit ! 




Le but de notre venue, une dégustation de Skyr: LE produit phare le plus connu hors d'Islande. C'est techniquement un fromage, mais cela ressemble plus à une sorte de yaourt très épais, très riche en protéines. 


Nous avons également pu goûter des fromages et boire une bonne tasse thé bien chaud. 


C'est la propriétaire des lieux, Eirny Sigurdardottir, qui nous a raconté sa passion du skyr et les méthodes de fabrication. Nous avons pu voir les différences entre un skyr artisanal et un skyr industriel. 

 

Tout cela avec des myrtilles fraiches. On voit ici un skyr crémeux. 


Et un autre beaucoup plus ferme.


Nous partons ensuite voir la fabrique (qui est un business familial) Fisk Kaup. 


C'est ici que le cabillaud, ou morue, devient le poisson salé prêt à l'export. On peut assister au processus de l'arrivée du poisson à la sortie de la morue salée. Les poissons sont vidés, les filets sont levés puis entreposés dans le sel. 

 


Cette machine composée d'une multitude d'aiguilles, injecte de l'eau salée pour améliorer le processus de conservation du poisson.




On peut voir ici la machine qui déverse les kilos de sel dans des conteneurs. À droite, se trouve la porte d'un congélateur géant. La glace se fige sur le portail roulant de plus de 3 mètres de haut. 

  


 

Les filets à la fin du processus, prêt à être envoyés. 


Direction Matur og drykkur pour le déjeuner qui va être gargantuesque ! Le nom veut dire "nourriture et boisson" ! On va là à l'essentiel !! http://maturogdrykkur.is/is/


Le temps est gris à souhait pour bien manger !! Comme d'habitude en Islande, le lieu est charmant et chaleureux.




On commence direct par une bière Borg et du pain maison.

 

L'Islande est aussi le pays de l'agneau. On en trouve partout ! Ici de fines tranches d'agneau séché et fumé. 


Ou bien de fines tranches de poisson séché. Très étonnant !


Le poisson est juste parfait ! Cuit à la poêle dans une chapelure servi avec beurre 


Le cabillaud avec un risotto aux champignons était aussi un délice. Je vais faire simple : tout était délicieux dans ce restaurant !! 


Une autre version de la brandade locale. 


Je peux vous dire que nous étions heureux quand nous avons été servis ! 



Il faut aussi essayer les liqueurs et autres alcools !


Je vous laisse quelques photos de ce charmant restaurant !



Curieusement, nous allons visiter une chocolaterie artisanale : OmNom. Je ne m'attendais pas à cela et c'est une très bonne surprise ! 



Le cacao arrive encore sous formes de fèves, et ils vont réaliser tout le processus pour faire du chocolat ici même. Je peux vous dire que ce jour là, j'ai vraiment abusé du chocolat... On nous montre d'abord comme obtenir du chocolat à partir de la fève. 




Évidemment ils malaxent la pâte de cacao électriquement, mais on a fait l'expérience avec un simple mortier ! 


Ensuite nous partis visiter le laboratoire... Laissez moi ici !!! 

 

Et voici une tablette terminée. 


Tout cela était juste pour la dégustation... J'ai fait une overdose... Mais que c'est bon !! 


Je suis fasciné par ces lieux. 


Bon c'est officiel je veux une machine comme cela dans mon atelier !! Non?? 



Le design de leurs tablettes est très original et vous les trouverez un peu partout en Islande. Le seul problème : le prix ! C'est un peu cher mais c'est très bon. 
 

Petite balade dans le centre ville de Reykjavik. 


Vous verrez que c'est une ville très chaleureuse. Pas le choix quand l'hiver est si long ! 

 


Vous trouverez plusieurs boutiques dédiées à Noël ! Même si les fêtes de fin d'année sont encore loin, j'adore y flâner !! 


J'ai presque envie qu'il fasse froid... 

 



On continue la balade ! 


L'architecture est typiquement nordique. 


On voit ici l'église luthérienne de Reykjavik, la Hallgrímskirkja.


En septembre, les signes avant coureurs de l'automne sont déjà présents. Pour ma plus grande joie ! 


  

Sous le soleil c'est quand même plus agréable.  

 



Le soir venu, direction le Hlemmur Mathöll. C'est une sorte de petit hall d'une dizaine de boutiques et restaurants qui proposent d'excellents produits.


Je suis en terrain connu ! 


Le chef du restaurant Kröst, BöÐvar Lemacks va nous faire plein de petite choses à déguster avant le dîner officiel chez Skall... 


Un petit verre d'alcool d'angélique?


On commence avec une brochette de viande cuite à la perfection.


Un conseil, allez découvrir sa cuisine hyper goûteuse ! 



C'est ici que nus serons accueillis pour le dîner, dans le restaurant SKÁL. 


Il y a plein de cocktails à tester. Et on va être servi !! 

 

Et à nouveau de fines tranches de poisson séché ! 


 

De délicieuses croquettes de cabillaud à la rémoulade et au raifort. 


Un étonnant ceviche de noix de Saint Jacques, à la rhubarbe, à l'orange et à la coriandre. 


Pour le dessert, j'ai adoré ! C'est à base de skyr et de chocolat blanc, servi avec un granité à la rhubarbe et un granola de thym arctique. Très très bon !! 


Le lendemain matin, rendez vous à la boulangerie Brauð & Co. Reconnaissable de loin grâce à tous les graffitis qui ornent sa devanture. 


Une odeur alléchante se fait sentir. Nous venons prendre des viennoiseries pour ensuite sortir de la ville en voiture. 



Petite incursion dans les coulisses. Ça tombe bien, plein de bonnes choses sont en préparation. 



C'était l'heure des rolls à tout plein de saveurs. 


Ceux à la cannelle embaumaient toute la boulangerie ! 




On a même pu assister à la confection des rolls. 

 


Je salive de nouveau en écrivant l'article !



Nous avons été invité à goûter tout ce que nous voulions... Fallait pas me dire ça !! 



Allez on file !! 



Cette fois on sort de la ville. On découvre les paysages fascinants. 



Nous allons dans un fishing cabin à Langá. Très luxueuse la cabine !! Surtout avec le magnifique paysage derrière !


 Nous allons avoir un repas mémorable ! 


D'abord un peu de bière après la route. Cela fait du bien !! 


En cuisine le chef Viktor Orn Andresson, médaille de bronze des Bocuses d'Or 2017 nous prépare un repas. 



Il me met à la découpe des énormes langoustines ! Oui oui je suis content !! 


J'ai le droit de dire : MIAM !! Je garde un souvenir de ces langoustines !!! 


Et voici le résultat. Ma veine : les autres n'aimaient pas les langoustines ! Je m'en suis gavé !! 


Le chef nous a  vraiment gâtés. 

 


Pour rappel nous étions 4 blogueurs. Mais tout était tellement bon !! 
Le poisson avec des asperges blanches. 


Les légumes aux graines de moutarde. 


Et surtout l'agneau islandais. Magique ! 



Et en dessert un gâteau au skyr et au chocolat blanc. Une petite bombe gustative. J'étais au paradis... 


Pour le café, nous avons notre tonne et demi de viennoiseries !! 


Nous continuons notre chemin après cet incroyable repas que Viktor nous a préparés.


Cette fois nous allons dans la serre Sólbyrgi chauffée par énergie thermale. 


Ils y font pousser de très bonnes fraises. 



Et toutes sortes de légumes.


Pour notre indispensable goûter, un petit bol de skyr avec des fraises ! 


Et un bon jus de fraises ! 


On reprend la route ! 


Nous partons visiter la ferme de chèvre Haafell à Reykholt. Ils y proposent un large choix de produits à base de lait de chèvre. 


C'est là que j'ai découvert que les chèvres sont plutôt super en demande de câlins !! 

 

Nous filons vers notre hôtel du soir, dans le village de Húsafell.


Nous sommes juste à côté d'incroyables chutes d'eau. 


Les photos ne rendent pas justice. En vrai, c'est totalement magnifique ! 


Ça y est nous arrivons à l'hôtel. Très luxueux avec des piscines d'eaux thermales. Un vrai bonheur !



Pour le diner, nous restons sur place. La vue est de surcroît merveilleuse ! 



Tout était parfait. 


Les cuissons des plats sont maitrisées. Les poissons, comme toujours sur ce séjour, sont incroyablement savoureux. Ce cabillaud est servi avec du fenouil, et une sauce au vin blanc crémeuse.



Pour le plat j'avais choisi "surf and turf". Du bœuf sur un lit de purée d'artichauts, une sauce madère et une langoustine grillée énorme. 


Et on n'oublie pas le dessert !! 



Le lendemain matin nous partons à la ferme Bjarteyjarsandur.


Vous pouvez y trouver plein de pulls islandais en laine bien chaude. 

 

Pour le déjeuner, nous avons manger des crêpes pönnukökur, mais en version salée à l'avoine. 



Puis une traditionnelle soupe à l'agneau et aux légumes. Très revigorante car ce jour il pleuvait et il faisait froid !! Avec bien sûr le pain maison ! 


Et pour finir une crêpe sucrée. 


La propriétaire de la ferme,  Arnheiður gère le lieu avec son mari. Ils ont aussi un cottage où vous pourrez dormir. Voici un lien ICI

On reprend la voiture pour rentrer à Reykjavik. 


Nous nous sommes arrêtés tout le temps pour prendre des photos. 




Une fois arrivés à Reykjavik, nous avons quartier libre. Je file me balader et je grimpe au sommet de l'église. 




Le soir nous avons un diner prévu au Harpa Concert Hall pour le concours du chef de l'année. Le lieu ets assez incroyble ! 

 

Et le diner va être à la hauteur de nos attentes ! C'est "chef de l'année" quand même !! 😀


Et ça commence ! 


Les plats ont défilé. 


De la truite avec une énorme langoustine.


Des plats de viande, avec du soie gras, du chou et de l'agneau.




Et voici Aslaug qui nous a conduit partout et a été notre incroyable guide. 


Le lendemain départ ! Une dernière adresse dont tout le monde me parlait, Bæjarins Beztu Pylsur pour les hot dogs. Bon... Je ne suis pas fan de hot dogs à la base, mais pour déjeuner très rapidement sur le pouce vous savez que ça existe ! 



Il est temps de partir et je n'ai qu'une envie, revenir au plus vite pour découvrir plein de nouvelles choses et pour visiter plein de nouveaux lieux incroyables ! 


Commentaires

  1. Merci pour ce magnifique voyage culinaire, accompagné de superbes photos. Bientôt des
    recettes d'Islande. Bon retour parmi nous ...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Bernard

    Je suis ravie de lire ce compte-rendu gourmand sur mon pays d'adoption… installée à Reykjavik depuis maintenant 4 ans, c'est avec plaisir que je lis toute l'émotion que crée la découverte de ce pays aux paysages exceptionnels. La gastronomie islandaise a fait d'énormes progrès ces dernières années, pour mon plus grand bonheur bien sûr…
    Les chutes de Hraunfossar, quelle beauté, surtout avec les couleurs d'automne !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce superbe reportage très bien illustré !
    Je savais que les paysages sont somptueux en Islande, mais ne pensais pas que leur univers culinaire était aussi riche… quels plats !
    Très envie d'y aller maintenant :-)

    RépondreSupprimer

La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales Politique de confidentialité