Chargement...

Head Tag Adlive

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

Homards grillés et flambés



Cette façon de cuire le homard a été mise au point par mes parents il y a près de 50 ans... Visiblement j'ai de qui tenir, car ils avaient fait plusieurs expériences à l'époque pour trouver la recette qui leur convenait le plus. À leur goût bien sûr. Et depuis cette dernière n'a jamais changé et j'avoue que je comprends pourquoi. Les saveurs sont incroyables et le meilleur est pourtant caché. La sauce qui commence à caraméliser dans la lèche frite sous les homards, est tout simplement divine avec un simple morceau de pain. En 25 minutes tout est prêt. Une recette parfaite pour un plat de fête ou pour un repas luxueux qui sent bon les vacances ! 

Pour 4 personnes :
  • 2 homards de 1kg à 1,4kg chacun
  •  beurre demi-sel
  • sel, poivre
  • herbes de provence
Pour la sauce :
  • 50g de beurre salé
  • 50g de porto
  • 100g de crème fraiche épiasse
  • le jus des deux homards récupéré après leur découpage

  • 80ml d'Armagnac pour flamber

Voici les homards que nous avons achetés à la pêcherie à côté de la maison de mes parents en Bretagne !


Ébouillantez chacun d'entre eux 3-4 minutes dans de l'eau bouillante. Vous allez juste saisir les chairs avant de les couper en deux. Demandez à votre poissonnier si il a l'appareil permettant de tuer le homard à votre place par choc électrique. 


Hop après cette rapide pseudo-cuisson, la chair n'est pas cuite, juste saisie.


Cassez au marteau les pinces (pour les manger plus facilement par la suite). Débarrassez-vous des élastiques.


Mettez le homard sur le dos sur une planche à découper.


Placez un solide couteau au milieu du homard et tapez avec un marteau doucement pour le couper en deux. 


La queue sera plus facile à couper sans le marteau.


Et voilà. Récupérez bien le jus du homard dans une casserole. Faites de même pour le second homard. 


Placez-les à plat sur la lèche frite de votre four.


Décollez doucement la chair de la queue.


Pour y glisser ensuite un morceaux de beurre salé entre la carapace et la chair.


Faites ceci sur tous les homards et placez ensuite encore du beurre sur la surface.


Oui oui c'est gras mais c'est terriblement bon !! Salez et poivrez.


Saupoudrez légèrement d'herbes de Provence. N'en mettez pas trop ! 


Mettez au four préchauffé à 250°C sur chaleur tournante avec grill simultané si vous pouvez, pendant 10 minutes.


Pendant ce temps, filtrez le jus récolté à travers un fin tamis dans une casserole.


Ajoutez le beurre.


Le porto.


Et la crème fraiche.


Portez à ébullition sur feu doux. Mettez ensuite de côté.


Sortez les homards après les 10 minutes de cuisson.


Arrosez-les avec la sauce. Cela ne sert pas à grand chose d'arroser les pinces, privilégiez la tête et la queue. 


Remettez au four pour 7-8 minutes plus haut dans le four. Versez L'Armagnac dans une petite casserole et faites chauffer doucement sur feu doux. 


Quand les homards sont prêts, sortez-les du four. Mettez le feu dans la petite casserole d'Armagnac. 



Versez sur toute la surface. Faites attention, car il va y avoir du feu un peu partout. Mais ce n'est pas un lance-flamme non plus !! Donc pas d'inquiétude, il n'y a là rien de compliqué !! C'est comme pour une crêpe flambée...


Et voilà !! Vous pouvez remettre 2 minutes au four juste pour caraméliser légèrement la sauce dans la lèche frite !


Servez sans attendre avec simplement du pain. Il faut manger tout ce que vous pouvez. Le goût est absolument incroyable. Mais le meilleur est dans la lèche frite : la sauce riche en beurre ! Vous allez en devenir fou ! À la maison on devient très moyen-âgeux dans notre façon de le manger : on s'en met partout et on mange tout ce que l'on peut, surtout dans la tête du homard !! 



Commentaires

  1. Superbe recette! A la place des herbes de Provence, nous mettons, mélangée au beurre, un bouquet de ciboulette du jardin. Par contre, je suis inquiet au sujet des élastiques entourant les pinces, qui, heureusement ont disparu en fin de cuisson ! N'auraient-ils pas laissé un petit goût particulier entre temps? Encore bravo et très cordialement!

    RépondreSupprimer

La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales Politique de confidentialité