Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

Naans




Avec Sanjee de bollywoodkitchen.com, nous avions réalisé le poulet korma crémeux et des naans pour l'accompagner. Voici la recette retranscrite de ces derniers. Rien de compliqué. J'en avais déjà faits il y a longtemps en Inde, à Bangalore avec une méthode assez particulière. Avec les astuces de Sanjee, il est impossible de les rater. Comme le moyen de cuisson traditionnel est un peu difficile à avoir chez soi (le four tandoor !), nous avons utilisé ma crêpière Krampouz et un petit couvercle. Mais un bonne poêle suffira aussi. Alors on dit merci qui? Merci Sanjee !! 

Recette pour une dizaine de naans

  • 500g de farine T55
  • 125g de yaourt nature entier (bulgare)
  • 40g d'huile
  • 1 cuillerée à café de sel
  • 1 cuillerée à café de sucre
  • 1 sachet de levure de boulangerie déshydratée
  • 220g d'eau froide
  • 1 boite de vache qui rit
  • ghee (beurre clarifié)

Mettez tous les ingrédients, sauf la vache qui rit et le ghee dans la cuve de votre robot KitchenAid. Jusque là, rien de bien compliqué !


Mélangez à la main (si vous n'avez pas de robot) ou avec le crochet pétrisseur pendant une bonne dizaine de minutes puis faites pousser dans un endroit tiède pendant 1h30 à 2h. 


Et hop ça double de volume. 


Pour cette recette, on va utiliser de "La Vache qui rit". Ce fromage convient parfaitement. 


Dégazez la pâte en appuyant dessus et versez-la sur un plan de travail fariné.



Divisez la pâte en 9 ou 10 boulettes.


Étalez une première boulette en une petite crêpe aplatie avec un petit rouleau à pâtisserie. Mettez une "vache qui rit" au centre (en l'écrasant un peu pour casser le triangle). Pour les naans "nature", passez cette étape. 


Rabattez doucement la pâte autour du fromage. Fermez bien pour rendre le tout totalement hermétique et éviter ainsi que le fromage sorte. 


Reposez la boulette sur le plan de travail.


Étalez doucement au rouleau.


Vous pouvez soit faire un cercle, soit un naan allongé. 


Comme ici.


Pour les faire cuire, rien de mieux qu'un four tandoor. Mais comme il est un peu difficile d'en mettre un chez soi, on peut le faire au mieux avec une crêpière ou encore à la pôele. J'ai une crêpière de Krampouz qui est parfaite. Ça c'est le luxe ultime. Mais une poêle ira très bien. Mettez les naans à cuire sur la plaque chaude (200°C) puis posez un couvercle. 


Un couvercle transparent est plus adapté car il permet de surveiller la cuisson.



Le naan va gonfler et surtout "buller".


Faites-les cuire de chaque côté et dès qu'ils sont prêts, mettez un peu de beurre clarifié (du ghee) à la surface. Effet délicieux garanti ! 


Voilà les beaux naans réalisés ensemble avec Sanjee ! Les circulaires et les allongés. 


Servez-les immédiatement avec un butter chicken (recette ICI) ou un poulet korma (recette ). 

Commentaires

  1. Faut-il beurrer la poêle ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Bernard,

      Un grand merci pour toutes vos recettes. j'ai fait les naans hier, en respectant à la lettre votre recette. Je mettrai la prochaine fois deux vache qui rit par petite boule pour sentir mieux le fromage mais elles étaient vraiment délicieuses. Meilleures qu'au resto indien d'après ma fille!
      Pour répondre à une des questions: je n'ai pas mis de beurre dans la poêle, juste passer un sopalin imbibé d'huile.
      Mais comment les faire réchauffer s'il en reste de la veille? c'est ce qu'on a fait ce midi et c'était pas génial au four.
      Et même question qu'un autre fidèle de vos recettes: peut-on congeler la pâte svp?

      Merci à vous et aux cuisiniers qui vous suivent.
      Annelise

      Supprimer
  2. Ca c'est marrant!
    Hier je voulais faire le poulet korma... qui finalement s'est terminé en porc au curry faute de temps :)
    J'avais cherché la recette des naans pour accompagner en meme temps et tu n'en proposai pas!
    Bref, c'est une bonne occasion de bien tout refaire en suivant la recette à la lettre (j'apprend a bien cuisiner) ;)

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique !
    200° ça coresponderait à combien sur mon vitroceram dont le maximum est de 12?
    Merci pour ce blog instructif, détaillé et parfaitement gourmand ����
    Marie

    RépondreSupprimer
  4. Réalisés hier pour accompagner une soupe... excellente recette !
    Les naans sont vraiment très moelleux !
    Merci !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Bernard,

    Recette testée, c'est élicieux. Petite question : peut-on congeler les naans nature après cuisson ?

    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on peut les congeler, c'est comme les pitas.

      Supprimer
  6. J'ai fait les naans classiques, sans vache qui rit. J'avais l'habitude d'en faire mais en suivant cette recette parfaite, je les ai bien améliorés! Grâce à cette petite astuce de mettre un couvercle pendant la cuisson, le naan est plus moelleux! Ils accompagnaient le poulet Korma, votre recette que je recommande vivement!

    RépondreSupprimer
  7. Recette testée hier, c'est une réussite ! Merci beaucoup pour toutes ces astuces.

    RépondreSupprimer
  8. Je me lancerais bien mais où trouver le ghee à Paris?
    Caro une adepte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Le ghee, c'est en gros du beurre fondu (en fait clarifié).
      On fait fondre le beurre et on laisse s'évaporer l'eau. Il faut chauffer doucement pour ne pas le faire noircir, voilà une recette, adapter la quantité :
      Compter une bonne heure de préparation.
      Faire fondre 1 kg de beurre doux dans une casserole à fond épais, sans couvrir ni remuer.
      De temps en temps, retirer à l’aide d’une écumoire, les éléments solides qui sont à la surface.
      La cuisson doit se faire à tout petit feu, pour faire évaporer l’eau doucement sans brûler le beurre.
      Le ghee est prêt lorsqu’il prend une couleur jaune pâle et une consistance tout à fait limpide.
      Passez-le à travers une mousseline et verser dans un bocal hermétique.
      Stockez-le dans un endroit frais. Il peut se conserver plusieurs mois.
      On peut parfumer le ghee en ajoutant clous de girofle ou feuilles de laurier au cours de la préparation.
      Le beurre réduit dans une proportion d’environ 350 g pour 500 g.

      Etienne

      Supprimer
  9. Bonjour. J'ai essayé votre recette avec de la farine Anco traditionnel. Malheureusement, je n'ai pas réussi à faire une pâte non collante donc j'ai dû ajouter de la farine mais le résultat étant décevant. La farine T55 est-elle une farine particulière ? Où peut-on en trouver notamment en Belgique ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      En jetant un coup d'oeil sur les sites Belges (je cherche "farines Belgique), on s'aperçoit que la codification est similaire à ce qu'il y a en France. La T55 est ce qui se trouve le plus couramment, c'est la farine universelle. On trouve aussi la T45 qui peut aussi convenir.
      http://www.breadsy.be/blog/la-farine-laquelle-choisir-et-ou-l-acheter

      http://www.coprosain.be/Type-de-farine-et-leurs-utilisations_384__772.html
      Donc chez n'importe quel boulanger, épicerie, grande surface, ...
      Etienne

      Supprimer
  10. Çà fait longtemps que je veux en faire, vais me lancer. Merci Bernard.

    @anonyme, faire du ghee soi-même est enfance de l'art. Il vous coûtera moins cher et vous le faites avec un beurre de qualité. De plus c'est facile et rapide.
    Si vous n'avez pas le temps de le faire il y en a chez la vie claire.
    Sinon vous faites fondre dans une casserole à feu doux, une tablette de beurre de baratte, quand la mousse blanche se forme vous écumez délicatement, sans remuer, le liquide, ou vous le filtrez mais avec une écumoire très fine ça marche. Il faut attendre environ une 1/² heure, quand une odeur de noisette s'en dégage c'est prêt.
    Vous transvasez dans un bocal en verre qui ferme et surtout ne pas mettre au frigo, le ghee se conserve à température ambiante, j'ai mon pot sur l'étagère au dessus de la plaque chauffante et ne consomme plus que du ghee, plus parfumé, plus léger.
    Bon ghee !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,

    Juste une remarque, je viens de réaliser la recette, mais en la suivant à la lettre, je n'ai pas fait comme d'habitude pour la pâte à pain, à savoir faire "démarrer" la levure dans un petit peu d'eau et de farine, un petit levain. De ce fait, avec la levure déshydratée que j'ai utilisée (peut-être est-elle trop vieille), la levée n'est pas terrible.

    cordialement
    Etienne

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales