Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Chargement...

Index des recettes salées

Chargement...

Minas Gerais 5 ans après



Au moment où j'écris ce voyage culinaire, il fait 7 degrés dehors et il pleut. Quel bien cela me fait de revoir ces photos, alors que c'était à peine il y a une semaine ! Près de 5 ans après mon voyage culinaire du Minas Gerais (à lire ICI), je suis retourné dans ce magnifique état du Brésil, très célèbre pour sa gastronomie. Pays de la bière servie extrêmement glacée, parfaite quand il fait chaud, et du petit pain au fromage (le pão de queijo recette ICI), je vous emmène avec moi à la découverte du marché de Belo Horizonte et de restaurants délicieux. Nous irons également faire un petit tour dans le Serra do Cipó avant de retrouver quelques recettes sur le blog. 

Dès mon arrivée à Belo Horizonte, à environ une heure de vol de São Paulo, nous sommes allés dans un petit restaurant de quartier, le Mercearia. Comme j'y ai des amis, c'est plus facile d'aller directement dans de bons endroits. 


Avec la chaleur ambiante, une bière s'impose. Et là bas, elles sont servies "estupidamente bem geladas" ! Ici la Bäcker, une bière locale délicieuse. 


La nourriture de ce restaurant n'est pas forcément la plus traditionnelle, mais ultra savoureuse et inventive. Pour commencer, des bruschettas de saucisses fumées avec des légumes. 


Puis du porc croustillant à arroser de jus de citron vert. C'est gras mais aïe, c'est très bon !!


Toujours de la viande avec ce plat dont nous nous sommes tous régalés.


Surtout avec de la farofa à la banane et à l'ail. La farofa est une farine de manioc. La première fois que je l'ai goûtée, j'ai été un peu dérouté, mais aujourd'hui je suis un fan absolu !


Le gros avantage des pays tropicaux est que les fruits y sont délicieux. Pour 0,50€, vous pouvez avoir un ananas entier et épluché, très sucré et juteux.


Petit tour dans la ville est qui moins peuplée que São Paulo ou Rio, mais qui reste tout de même bien dense.


Direction le marché central de Belo Horizonte. 


Si vous allez voir mon voyage culinaire de São Paulo (ICI), vous remarquerez le grand marché. Mais je préfère encore plus celui de Belo qui est plus authentique et encore plus grand !


Vous pouvez y trouver tous les produits du Minas. Comme le beurre liquide (délicieux dans la farofa), sur la gauche de la photo...


Je suis tombé en plein dans la saison des jabuticabas, ce fruit étonnant qui pousse à même le tronc de l'arbre. Sur la photo de gauche, on dirait des gros raisins noirs. Dans ce marché se trouvent plein de fruits d'Amazonie (où je compte bien aller un jour !).


Impossible de rendre justice à la taille et à la variété de ce marché énorme. On s'y perd facilement. Pour mon plus grand bonheur !


Si vous avez besoin d'une éponge pour vous frotter le dos, ne cherchez plus !


Je regrette un peu de ne pas avoir acheté de cannelle en bâtons.


Un fruit étonnant: le corossol (graviola en portugais), ou les cabosses à gauche. 


Évidemment le Minas est l'état du fromage (d'où le pain au fromage).


Ils se ressemblent tous un peu, mais ils sont bien différents.


On peut trouver du miel ou du dulce de leche (doce de leite) vendus en petits sachets que les enfants dégustent à la sortie de l'école.



Pour le piment, il y a du choix ! J'en ai rapporté avec moi pour en faire une sauce copiée sur celle d'un restaurant que j'ai adoré.


La rosca est une brioche d'origine espagnole et portugaise que l'on trouve du coup aussi au Brésil. Une tête étonnante mais une texture et un goût délicieux, riche et dense !


Encore et encore des fromages.



Et la fameuse goiabada qui se déguste avec du fromage ou dans des gâteaux.



Toutes sortes de sucrerie pour les desserts du Minas. Trop sucrés à mon goût, je préfère toujours les fruits !


Argh !!! Des petits pains au fromage. Ceux-ci trouvés dans le marché, étaient délicieux et très différents. Malgré une apparence classique, il y avait un ingrédient secret dedans. Peut être vous proposerais-je une nouvelle recette un jour !!?



Le feijão tropeiro dont je propose la recette dans mon livre "le grain de sel".


On continue la visite du marché? J'adore la vaisselle du Minas: pierre et cuivre.


L'un des principaux ingrédients de la cuisine brésilienne: le manioc.


Je crois que c'est la première fois que je vois des noix de macadamia encore dans leur coquille ! 


Je suis passé vite fait devant les poissonneries, car on est quand même loin de la mer !


Je me suis régalé avec une grosse tranche de pastèque bien juteuse et très fraiche ! 



Le Brésil, c'est aussi le pays de la noix de cajou.


Dans les boulangeries, vous trouverez une spécialité à essayer: le biscoito de polvilho. 


Et encore plus de pains au fromage. Je ne sais même plus combien j'en ai mangés !


Alors hop on ressort. Au passage on peut admirer un immeuble d'Oscar Niemeyer. 


Pour le déjeuner, j'avais envie de redécouvrir les acarajés.


C'est une spécialité non pas du Minas, mais de Bahia. Il s'agit d'un gros beignet de farine de haricots frit dans l'huile de palme rouge" (rien à voir avec l'huile de palme hydrogénée) avec des crevettes et une sauce.


Pour le dessert, un açai glacé. J'en suis complètement fou !! 


Si vous allez un jour à Belo Horizonte, promenez-vous du côté de Pampulha, un grand lac artificiel avec plusieurs édifices de Niemeyer.



Pour le dîner, des boulettes frites de manioc farcies à la viande. 


Et du porc avec du manioc et une sauce délicieuse...


Un conseil: si vous venez à Belo Horizonte, prenez une voiture ou le bus pour aller à Inhotim.


Il s'agit d'un grand parc de plus de 110 hectares, accessible au public, alliant nature et art. 


On peut s'y balader toute la journée car il y a des bâtiments remplis d'expositions.


Mais le plus incroyable y est la nature. Admirez les nombreux et magnifiques bancs d'Hugo França !







Vous pouvez même y rester deux jours, car il y a plusieurs hôtels. C'est le temps qu'il faut pour aller visiter chaque pavillon.



Après une telle balade, il me faut des forces !! Avec des boulettes de viande. 


Et ce plat très étonnant qui s'appelle littéralement "saucisse ouverte" ! La chair d'une saucisse fumée du Minas est passée à la poêle, puis recouverte de fromage et d'oignons caramélisés. Un arrêt cardiaque à première vue, mais c'est tellement bon et régressif !! 


Des beignets de manioc aux carottes, farcis au fromage, servis avec une sauce sucrée.


Ou des boulettes frites de riz farcies aux haricots. Dur d'y résister !


Besoin de déconnecter du monde? Allez faire un tour dans le Serra do Cipó, à deux heures de route de Belo Horizonte. Un endroit magique. 


On y a déniché une petite pousada magnifique, la pousada das pedras. Une pousada est un petit hôtel, comme une maison d'hôte. 



Un endroit parfait pour bouquiner dans un hamac...


Petit déjeuner du Minas, avec des gâteaux...


En gros c'est ça un petit déjeuner au Brésil: des fruits, dont de la papaye, du café au lait, un jus d'orange pressé et beaucoup de petits pains au fromage. 


La région est sublime, la nature y ets éxubérante. À côté de la pousada se trouve un magnifique chemin qui monte dans la montagne. Celui-ci s'appelle "trilha dos escravos", le chemin des esclaves, car ce sont eux qui l'ont construit au milieu du XVIIème siècle. 


En allant jusqu'au bout, on y trouve une rivière où l'on peut se baigner. 


Pour diner, mieux vaut venir le weekend car durant la semaine, tout y est fermé ou presque. Nous sommes donc allés dans le seul ouvert. 


Un pastel de feira géant fourré à la viande et aux oignons.


Un caldo de feijão, une soupe de haricots savoureuse. Je pense d'ailleurs vous mettre la recette bientôt ! 


De la picanha, un morceau de bœuf revenu en petits morceaux avec moult oignons !


Et une délicieuse viande cuite longuement pour être ultra fondante.


Elle était servie avec de délicieuses boulettes de riz croustillantes. 


La région est propice aux longues balades à pieds, à vélo etc. 


Il n'y a que la nature et vous !


Un fruit trouvé lors d'une randonnée: le jatobá.


Une coquille très dure qui se casse facilement avec une pierre. Et dedans un fruit très poudreux à la saveur comparable à celle du jacquier. 


Il y a aussi des ananas sauvages (roses et...oh un papillon !). 



On voit bien ici que le sol était il y a bien longtemps un fond marin.


Pour moi le Minas, c'est surtout une cuisine simple et délicieuse souvent présentée dans ces fameux plats en pierre. 



J'y retournerai c'est certain. Peut être l'année prochaine pour y découvrir encore plein de merveilles. 


Et sûrement pour boire de la caïpirinha. 


Mais quel bien cela fait de déconnecter totalement et de se retrouver à se balader, à manger et à lire.



Et je suis gentil avec vous car je vous épargne les animaux que j'y ai croisés: des araignées (certaines très dangereuses, celle en photo je ne sais pas, je préfère ne pas savoir !!), un serpent lors d'une randonnée, les poissons, les biches, les moustiques... 

Commentaires

  1. Merci pour ce beau voyage, les photos donnent envie d'y aller et de manger.

    RépondreSupprimer
  2. J'attends impatiemment la recette de la soupe aux fejao

    RépondreSupprimer
  3. A fotos ficaram ótimas - Parabéns! Viajei no tempo, saudades de BH, saudades de Minas. SOU DO MUNDO, SOU MINAS GERAIS!
    Boa viagem pelo Brasil afora... aguardo novas receitas da culinária brasileira.

    RépondreSupprimer
  4. Et bien c'est magnifique! Ça donne vraiment envie d'y aller et de voir ces magnifiques paysages et de goûter cette cuisine gourmande! Et ce marché , ce doit être un vrai plaisir , une vraie caverne d'Albi baba!
    Merci pour ces belles photos.

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique Bernard ! Qu'est-ce que ça donne envie...

    RépondreSupprimer
  6. Merci de cette belle promenade, virtuelle pour nous, mais cela fait vraiment rêver ! Entre la nourriture et la nature, il y a tout ce que j'aime. Un joli moment devant mon ordinateur, à rêvasser.

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique Bernard! Comme d'habitude on rêve et s'évade avec vous! Dommage que vous ne semblez pas prendre bcp de temps pour répondre aux questions des bloggeurs qui vous suivent...j'ai pu constater que bcp de post sans réponses de votre part...dommage!

    RépondreSupprimer
  8. J'essaie de répondre au maximum aux questions, mais il y en a tellement !! Je ne suis pas toujours devant l'écran, sauf au moment où je poste des articles. Le reste de mon temps est pour l'écriture des livres, les cours, mon métier, le sport. Ma vie est déjà super remplie et je m'accorde aussi un espace sans rien faire... ;-) J'avoue que j'ai parfois des réponses tardives, mais à l'avenir, je vais essayer d'être plus présent ! Ne m'en voulez pas trop ! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. D'accord je ne vous en veut pas trop, même plus d'ailleurs :) Hehehe :)

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour ce voyage, cela me rappelle de très bons souvenirs.
    J'ai vécu 4 ans dans ce magnifique pays où tout est démesuré, où la population est tellement accueillante et souriante. Tout me manque.
    Au Brésil la cuisine est simple mais très bonne et conviviale (on ne sait jamais combien nous serons au repas) car les ami amènent leurs amis.Ah les paos de queijos! (rien que de l'écrire je salive). Muito saudades.

    RépondreSupprimer
  11. Parabéns sua viagem foi linda, adorei a cerveja "estupidamente gelada" e a quantidade de pães de queijo que você pode comer !

    Angel GRIGNON

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Bernard,

    Je lis que vous aimeriez vous rendre en Amazonie un jour... N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez des infos, je vis à Manaus depuis deux ans maintenant et je commence à bien connaître la région, et surtout la cuisine locale!

    RépondreSupprimer
  13. J'y ai habité pendant 1 an à Belo Horizonte. Ces photos me parlent et me donnent l'eau à la bouche. Que saudades!! Quel retour en arrière et quel plaisir!! J'avais des frissons rien que de lire cet article. Merci!

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales