Causa Péruvienne

par Bernard

Après mon voyage culinaire à Lima au Pérou (à lire ICI), je vous avais promis des recettes ! Voici donc la première qui convient parfaitement aux belles journées qui arrivent. Cette entrée (ou plat) est servie froide. Je me suis librement inspiré des causas que j’ai pu déguster sur place en respectant bien sûr les traditions. Le résultat est tout simple, beau et délicieux, mais surtout très original. Une recette que je vais faire très souvent à la maison. 

Recette pour 4 personnes:

-2 grosses pommes de terre bintje (au Pérou ils prennent des pommes de terre jaunes)
-4 cuillerées à café de crème de aji amarillo
-3-4 cuillerées à soupe d’guile d’olive
-1 « aji amarillo » (voir plus loin pour la façon de le remplacer)
-2 gros blancs de poulet (ou du thon en boite) cuit à la poêle et refroidi
-2 grosses cuillerées à soupe de mayonnaise
-1 branche de céleri
-1/2 échalote finement hachée
-le jus d’un demi-citron vert
-1 ou 2 avocats mûrs
-sel, poivre

Faites cuire vos pommes de terre à la vapeur. Laissez-les refroidir, puis épluchez-les. Au Pérou, ils prennent des « papas amarillas », presque impossible à trouver chez nous. La bintje convient parfaitement. J’ai fait la recette avec en gros 650g de chair cuite et épluchée. 
Écrasez les pommes de terre. 

Voici la crème de « aji amarillo ». Il s’agit d’un piment orangé et peu piquant. Vous pourrez vous en passer dans la recette, mais aussi le trouver ICI !! Il s’agit de la boutique « el INTI » à Paris. Ils ont une boutique internet. N’hésitez pas à aller à leur rencontre au 17, rue de Picardie dans le 3ème ! Sinon la boutique en ligne est http://www.boutique-peruvienne.com/fr/
Voici la fameuse crème de piment (voir plus loin pour voir comment la remplacer). 
Écrasez les pommes de terre avec la crème de « aji amarillo », l’huile d’olive et du sel.

N’hésitez pas à y aller avec un écrase-purée. 

Voici le fameux « aji amarillo ». Ils le vendent surgelé dans la boutique péruvienne (http://www.boutique-peruvienne.com/fr/). MAIS ! Je l’ai goûté cru et vous pourrez vraiment essayer avec un poivron orange et un peu de tabasco. Je m’explique: ce piment est très peu fort. Il ajoute goût et couleur. Le goût est très proche du poivron (il y a une petit différence tout de même). La chair est juste plus fine et il pique un peu. Donc un peu de poivron orange (pas un entier) et quelques gouttes de tabasco feront l’affaire. Il ne faut pas vous empêcher de faire la recette à cause de cela ! Comme la crème de « aji », vous pourrez mixer (sans les graines) le reste de poivron orange avec une cuillerée à café d’huile, un peu de sel et de tabasco et voilà ! 

Dans tous les cas, coupez le aji en deux et ôtez les graines. Pour vos donner une idée de la taille de ce piment, celui-là faisait en gros 8-9cm. Donc un petit quart de poivron orange.

Coupez en fines tranches.

Puis en petits dés.

Hop dans la purée ! 

Goûtez pour rectifier l’assaisonnement.

Mettez au mixeur votre poulet cuit et refroidi. 

Vous pouvez mettre à la place du thon en boite. Versez la chair dans un bol et ajoutez la mayonnaise. 

Coupez finement quelques morceaux de céleri (à votre goût).

Ajoutez la demi-échalote (ou bien sûr un peu d’oignon !). Ajoutez le jus de citron vert, du sel et du poivre. 

Dans des cercles à mousse (donc assez haut) de 8cm (ou plus !) mettez une couche de purée.

Coupez l’avocat en tranches et mettez-en une couche.

Ajoutez de nouveau de la purée, puis le poulet (ou thon).

Terminez avec une couche de purée. Faites la même chose pour les 3 autres cercles. Vous pourrez servir ces causas avec de la salade verte, des tomates, des olives noires etc. Un délice quand il fait beau. À servir bien frais en décerclant en s’aidant peut être d’un poussoir.
Il vous restera peut être de la purée et du poulet. À dévorer dans tous les cas ! Si vous n’avez pas de cercle, vous pouvez bien sûr servir le tout ensemble sans vous soucier forcément de l’esthétique… 

Vous aimerez peut-être

21 commentaires

Anonyme 13 avril 2015 - 6 h 34 min

Bonjour Bernard! Ma journée commence bien! je n'avais pas de menu pour le dejeuner,et vous nous donnez cette superbe et agreable recette qui ira tres bien avec le beau soleil du Midiaujourd'hui! et en plus j'ai un poivron orange et du tabasco! Génial! et encore merci infiniment!!

Marina.

Répondre
Alannie 13 avril 2015 - 7 h 15 min

bonjour Bernard
de l'originalité, de la fraîcheur, de l'esthétique et une promesse de saveurs délicieuses…merci pour ta passion partagée. Quelle belle entrée printanière à préparer! et je vois d'ici, comment la décliner en insérant des crevettes au dessus de l'avocat, des coques, du saumon (sauvage!), merci de nous faire partager tes beaux voyages: le Pérou m'est plus proche du coup! Merci à toi belle journée, Alannie

Répondre
Françoise 13 avril 2015 - 12 h 27 min

Bonjour et merci pour ces belles recettes.
On trouve facilement du "pesto de poivron" qui a la même couleur et une saveur à peine piquante.

Répondre
Pascale Coutellec-Lebrun 13 avril 2015 - 17 h 40 min

Mummm, ça a l'air d'un pur régal ! J'essayerais pour un prochain apero !

Répondre
Michelle Marie 13 avril 2015 - 17 h 41 min

partagé et je la garde précieusement pour la faire très vite

Répondre
Caty Rousseaux 13 avril 2015 - 17 h 41 min

Ah , je connais c'est délicieux, mais il paraît qu'au Pérou , il y a des p d terre extraordinaires que nous n'avons pas ici , dont certaines sont sucrées et ils font des desserts avec ! Hummmm

Répondre
Yvette Leray 13 avril 2015 - 17 h 42 min

humm……………ça a l'air bon !

Répondre
Jeanine Depoil 13 avril 2015 - 17 h 42 min

A tester ! Ça a l'air bien bon… Avec une bonne salade verte !

Répondre
omothermix.com 14 avril 2015 - 11 h 31 min

Je ne connais pas du tout la cuisine péruvienne et cela semble bien tentant. Le résultat est bien coloré et très tentant.

Répondre
Anonyme 16 avril 2015 - 12 h 35 min

Bonjour,
Recette essayée hier soir, un franc succès. Plat froid original et goûtu. J'ai utilisé un poivron orange et j'ai empilé les ingredients sur l'assiette sans utiliser de moule. Recette prête en une demi-heure. Idéal pour l'été.

Répondre
Anonyme 29 avril 2015 - 15 h 41 min

Bonjour

testé hier avec du thon. Un peu fade à mon goût (j'ai mis pas mal de tabasco pour donner un peu plus de saveur). Mais je n'ai pas eu de crème de piment et je penses que les pommes de terre jouent bcp dans le goût. A essayé avec du poulet.

merci pour le partage
cdt
Cornelia

Répondre
Anonyme 12 mai 2015 - 14 h 47 min

Bernard depuis le temps que je vous suit, juste envie de dire merci!
J'ai grâce à vous réussi les meilleurs carbonades (et je suis belge), fait ma première blanquette de veau, amélioré mon chili lors d'une soirée en famille, découvert des pâtes aux pistaches et enfin la Causa Péruvienne, j'ai adoré! Je vous suit, j'essaye pt à pt et donc merci! ! Vos articles, votre générosité dans le partage, la construction de votre site (pas à pas + photos), vos escapages gourmandes: MERCI
Rachel

Répondre
Anonyme 21 septembre 2015 - 10 h 55 min

Bonjour Bernard,
Pt conseil de votre part souhaité, j'invite des végétariens, j'aimerais refaire cette recette mais ne sais pas trop par quoi remplacer la couche poulet/thon.
Une idée? Merci d'avance! Rachel

Répondre
Virginia Rodhir 27 décembre 2015 - 15 h 25 min

Merci Bernard,
Pour partager cette recette.

Répondre
Anonyme 15 avril 2017 - 15 h 05 min

J'en ai déjà goûté fait par une vraie péruvienne.
Elle l'avait fait avec du crabe et de petites crevettes cocktail dans un très grand plat rectangulaire.
Sa maman lui avait amené les épices. je suppose aujourd'hui que c'était ce fameux "Ali Amarillo".
Merci pour toutes vos recettes. Vos beignets de crevettes étaient vraiment au top. RAS
Béatrice

Répondre
Anonyme 25 septembre 2017 - 13 h 43 min

Bonjour Bernard,
merci pour toutes ces recettes si bien expliquées et si variées. Ce sera mon premier "post", je me lance parce que j'ai une suggestion à faire pour remplacer les aji amarillos (je suis allée ce week-end dans un restau péruvien, c'était délicieux!) : tant en forme, qu'en taille, qu'en goût, ils ressemblent furieusement aux "piments végétariens" que l'on trouve en Martinique ou en Guadeloupe. Ils sont rouges, oranges ou verts selon leur degré de maturité, très parfumés avec un vrai goût de piment (et non de poivron), et très très peu piquants. En métropole (enfin, dans les Yvelines…) je les trouve facilement au rayon frais des épiceries exotiques. Ils en font aussi en surgelés, entiers (mais du coup un peu mou, moins croquants…).
Bonne continuation,

Corinne

Répondre
Sacha Inchi 15 mars 2020 - 19 h 11 min

Très bonne recette.
Merci de mettre en avant les produits péruviens.
La gastronomie péruvienne est tellement riche en variétés de produits et de saveurs que les amateurs de bonne cuisine ne peuvent qu’être ravis avec ce genre de recettes.

Répondre
Lorette 3 mai 2020 - 15 h 04 min

Bonjour,
Cette recette me tentait depuis longtemps, mais je cherchais une alternative au poulet pour en faire une recette végétarienne. J’ai essayé avec du maïs en boite auquel j’ai ajouté les ingrédients de la farce au poulet. C’était très bon ! Avis aux végétariens

Répondre
Amérique latine | Pearltrees 11 mai 2020 - 16 h 49 min

[…] mechada sont la bavette, la hampe ou la poitrine. Carne Mechada (Boeuf Effiloché) Ingredients. Causa péruvienne. Ceviche à la diablo. Colombo guyanais. Coxinhas de galinha. Rendons nous Brésil, avec […]

Répondre
Terrines et tartares | Pearltrees 13 juillet 2020 - 16 h 51 min

[…] d'endives au saumon et dés d'agrumes. Carpaccio de haddock. Causa péruvienne. Ceviche à la diablo. Ceviche péruvien. Aujourd’hui, je vous emmène en Amérique latine afin […]

Répondre
Avocat | Pearltrees 14 juillet 2020 - 17 h 21 min

[…] toasts. Causa péruvienne. Cheesecake avocat, cacao et magret de canard séché. Bonjour à tous, S’il y a bien une recette […]

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies ne sont pas des petits gateaux succulents mais des données téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site. J'accepte En savoir plus

error: Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard LAURANCE et du site La Cuisine de Bernard.