Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

Singapour



Me voici cette fois-ci parti à Singapour ! Je vous emmène à la découverte de cette ville multi-culturelle. Nous partirons à la découverte de Chinatown, de Little India, du quartier arabe, mais aussi et surtout du marché de Gaylang Serai pour partir à la recherche d'un fruit étonnant. Plein de nouvelles saveurs sont au rendez-vous et pas des moindres.
Pour découvrir tous mes autres voyages culinaires, c'est par ICI !

Comme à chaque fois que je vais en Asie, je pars directement dîner chez Din Tai Fung. Je vous avais parlé de ce restaurant délicieux lors de mon voyage culinaire Hong Kong. Mais c'est ici à l'origine que j'ai connu pour la première fois leurs "xiao long bao" tout juteux à l'intérieur. Une merveille à essayer.



J'ai de la chance, c'est la fin des festivités de la nouvelle année chinoise et le serpent est à l'honneur !




Si vous passez par Singapour, vous découvrirez partout en ville, la chaine "Bee Cheng Hiang" qui propose de délicieux morceaux de viande laquée.



On y trouve du porc, du poulet, du bœuf, le tout en fine plaques grillées au feu. Un pur délice !




On y trouve également les "golden coins", ces pièces rondes plus petites de viande toujours laquée et grillée.



Pas de doute, nous sommes bien en Asie !




Le quartier de Chinatown est vraiment à visiter, même de nuit car il y a beaucoup de petits restaurants.




On y trouvera aussi le fameux "black pepper crab", ce crabe frit au wok avec une sauce au poivre noir. 


Singapour est une sorte de centre commercial géant. Enfin non, c'est surtout qu'il y a des centres commerciaux un peu partout en ville, souvent dans le métro ou sous-terre. Et l'on trouvera parfois des boutiques de petits "moon cakes"... 


J'adore ces gâteaux, qui peuvent être en fait comme des feuilletés à la viande ou aux gaines de lotus.



Retour de jour dans le quartier chinois avec ses magnifiques immeubles.



C'est amusant de voir se côtoyer tant de cultes différents au sein d'un même quartier.



En passant par "boat quay" on trouvera des petits restaurants avec les crabes géants. C'est souvent au poids, alors attention l'addition !




Nous n'échapperons pas au Merlion et aux cartes postales de Singapour... Dommage que le soleil n'était pas tout le temps au rendez-vous, même si j'étais bien content car il faisait déjà suffisamment chaud comme cela !






Juste à côté, sur les quais, on trouvera le bâtiment qui ressemble à un durian, ce fameux fruit qui sent assez fort... Ici c'est donc l'"Esplanade-theatres on the bay" qui hérite de sa morphologie si particulière. 


Si vous avez le temps (et l'argent) vous pourrez prendre un verre dans le somptueux hôtel: le Raffles. 



Il y a quelques années, le "high tea", était abordable mais aujourd'hui il est devenu très cher et c'est un buffet. Donc rien à voir avec le thé servi dans l'hôtel Oriental de Bangkok (voir ICI). Mais y prendre un  verre le soir peut y être très agréable. Et si vous voulez débourser 1200€, vous pourrez même dormir dans la partie coloniale...



Nous retournons à nos moutons. Partout en ville donc, des restaurants pour manger sur le pouce. 



Les plats sont souvent servis dans des feuilles de bananiers. On pourra y penser à la maison, c'est joli, pas cher et ça fait son petit effet !



Une viste au jardin botanique s'impose et notamment au jardin national des orchidées. C'est LE pays où voir un tel jardin...





En plein centre ville, près de Orchard Road, il faudra passer par Emerald Hill Road, une petite rue avec de charmantes maisons de style peranakan. C'est très agréable pour y prendre un verre avant de dîner.


Il y a vraiment des maisons magnifiques, toujours avec des petites terrasses protégées par des arcades en cas de pluie diluvienne... 




Un soir, il faut absolument manger au restaurant True Blue: un cadre charmant, des mets raffinés et de culture peranakan... Bref, on adore !



Les chips aux crevettes ont quand même une autre tête que celles que l'on trouve chez nous, non? 


J'ai goûté à plusieurs plats (dont un en particulier à la noix noire que nous verrons plus bas...) comme ce poulet frit garni d'une sauce au piment, tomates, sucre de palme, ail frit: une merveille...! 


Allez zou on file ! Retour à Chinatown pour un petit déjeuner/déjeuner (j'ai pas envie de dire brunch d'abord! ) chinois: le fameux yam cha dont j'avais parlé sur le voyage Hong Kong ICI. Une adresse: le Yum Cha,  au 20 de la rue Trengganu, où l'on trouvera tous les dim sum pour une modique somme. Et en plus c'est très bon !




Plein de choses à essayer (mais des choses que j'ai déjà montrées lors de précédents voyages comme les raviolis aux crevettes) surtout les nems croustillants (ce n'est plus très chinois ni traditionnel) aux crevettes fraiches et à la mangue, le tout enrobé de sésame et les brioches au porc laqué...





Et pour finir, une bonne liqueur de serpent de derrière les fagots... Non je plaisante...! 


On continue, cette fois on part à Little India et le quartier arabe ! À la sortie du métro on tombe directement avec des marchés de fruits et légumes.



Des petites échoppes de choses croustillantes. 





Et hop on sort et on tombe pile sur little India (enfin on y était déjà avant !).






On retrouve nos fameuses pâtisseries avec des feuilles d'argent (voir le voyage Bangalore ICI). 





C'est l'occasion de parcourir des marchés dans les rues à droite et à gauche. 




En continuant vers l'ouest, on tombera sur le quartier arabe avec la mosquée Masjid Sultan. 




Et sur des restaurants on l'on pourra manger des plats typiques (de Singapour) ou même des kebabs ou retour sur Little India pour manger des curries indiens. 




Ne pas hésiter à se rendre au Masjid Abdoul Gaffoor, ce temple des indiens tamouls.



Tout le quartier est très vivant et se mérite sous cette chaleur implacable. 




On retourne dans le quartier de Boat quay/Clark quay pour une verre et se protéger du soleil sous un nuage. Ouf, ça fait du bien !



On reprend un verre? Il y a le Chjimes, cet ancien couvent catholique transformé en grand complexe où l'on trouve des bars, des restaurants dans une ambiance bien particulière. Ou alors on se retrouve au Raffles pour un Singapore Sling (délicieux cocktail). 



Ah, le fameux "Hainanese Chicken Rice" !! Je vais vous reparler de ce plat...! Je vais même vous donner ma recette. Cela parait tellement simple, mais le goût est fantastique et en plus c'est sain ! Miracle !! C'est LE plat que l'on trouve partout à Singapour. Un plat peu sophistiqué: du poulet au riz. Oui, mais un riz bien parfumé et un poulet cuit dans un bouillon bien particulier, le tout avec de la coriandre fraîche et des petites sauces pour relever le tout. Miam !!! 



Je vous en fais faire des allers-retours.... Oui mais c'est pour la bonne cause... On retourne à Little India by night ! 




Cela a tout de suite une autre allure et une autre ambiance, non? 




Du coup, j'y dîne  (je n'arrête pas de manger non?). Pour commencer, de délicieux beignets de pommes de terre aux épices et aux oignons... 





Suivi d'un poulet massala et d'un butter chicken. Que voulez-vous, avec des naans à l'ail et des naans au fromage, je deviens fou...! 





On arrive au dernier chapitre de notre voyage, mais pas des moindres. Et cela se mérite un peu: il faut prendre le métro et s'éloigner du centre touristique et marcher un peu, mais rien de bien compliqué (sauf si il pleut...). Direction le marché de Gaylang Serai...




Pourquoi suis-je allé là? Juste pour une noix. Mais en attendant, je profite du marché. C'est dans les marchés du monde que je ressens le plus la vie locale. 




On trouve de tout et toutes les cultures se mélangent. 



Les musulmans, les indiens, les chinois... Il faut se laisser envahir par les odeurs et fouiner un peu pour trouver ce que l'on cherche. 




Mais je finis par la trouver.... Mon graal... Mais enfin qu'est-ce???? Une noix du Brésil? Non ! Une châtaigne? Non ! Une truffe?? Non ! 
Il s'agit d'une noix noire: la "buah Keluak". J'en reparlerai plus longuement une autre fois mais sachez que ce n'est pas simple de la trouver et qu'en plus elle toxique lorsqu'elle n'est pas traitée. 




Une fois débarrassée de sa toxicité (l'équivalent du curare quand même), elle est peut être vendue décortiquée et on en fait des curries délicieux... Nous verrons plus bas un exemple concret de ce plat que l'on trouve à Singapour. 




Dans tout le marché (et d'ailleurs je n'en ai vu nulle part ailleurs à Singapour) je n'ai trouvé qu'un endroit, un seul étal qui en vendait. 



Pour vos salades de tous les jours, pensez à la fleur de banane !



Un peu de curcuma, ou bien d'autres petites douceurs si faciles à trouver chez nous...




Après être reparti avec mon sachet de noix noires, je poursuis mon aventure sensorielle dans le marché. 




Je dois bien avouer que c'est la première fois que je vois des œufs vendus en sachet... Et non il n'y avait pas de poisson rouge dedans. 




À l'étage du marché, il y a pleins de petits restaurants pour manger en vitesse. Mais patience, car j'ai une bonne adresse à deux pas. 





En sortant du marché, prenez donc Joo Chiat Road et partez vers le restaurant Chilli Padi. 


Vous y trouverez tout un panel de merveilles culinaires  un canard aux graines de coriandre moulues et au sucre de palme. 



Un autre plat délicieux: une sorte de saucisse à base de chair de poulet et de porc, le tout frit, coupé en morceaux et servis avec une sauce pimentée et sucrée. 


Et surtout le "ayam buah keluak", le poulet en sauce à la noix noire. La sauce est préparée avec de la citronelle, de l'oignon, des épices et de la chair de noix noire.




Et pour servir, on met des noix ouvertes. On mange la chair avec une petite cuiller avec un cérémoniel comme s'il s'agissait d'un caviar divin. Après avoir mangé plusieurs fois de ce plat, je suis en mesure de dire ce que j'en pense: c'est très surprenant la première fois, mais on apprend très vite à apprécier cette noix à sa juste valeur. Une premier goût de tapenade noire qui disparait très vite pour laisser place à un goût unique et inconnu. J'adore maintenant mais apparemment pas mal de singapouriens n'aiment pas. 



En continuant sur Joo Chiat road, on profitera des belles maisons.






C'est même le quartier des ustensiles de cuisine. Je dois avoir un radar naturel pour ce genre de quartier, car je tombe toujours dessus par hasard !





Les cultures se mélangeant partout, on trouve aussi des feuilletés frits à la viande de mouton ou de bœuf.





Au 111 East Coast Road, on trouvera la pâtisserie Kim Choo. 





On trouvera des petites douceurs typiques de la culture peranakan, à base de farine de riz gluant, de farine de tapioca, de sucre de palme etc...



Mais aussi des biscuits plus proches de ce que l'on connait par chez nous. 


Il ne faut hésiter à demander car tout le monde parle parfaitement anglais. 



Parfois on trouvera aussi du poulet dans des feuilles de bananes, il n'y a donc pas que des douceurs ! Et à l'étage, il y a une petite boutique mignonne d'objets peranakans et un petit musée. C'est à voir et c'est gratuit. 




Notre voyage se termine. Mais ne soyons pas tristes, nous y reviendrons très vite ! 

Commentaires

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore cette ville surtout pour les "food court" !!! Profite bien de ton beau voyage et rapporte nous pleins de belles recettes. Amicalement. Aurélie

    RépondreSupprimer
  3. Quel plaisir suivre tes voyages!

    RépondreSupprimer
  4. Sophie Koyuncu2 mars 2013 à 16:45

    sublimissime!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Quelle énergie, aussi vivant qu'un levain !
    Merci pour ce voyage.

    RépondreSupprimer
  6. Liliane Thomas2 mars 2013 à 16:46

    Bonne journée Bernard ! Quelle pêche

    RépondreSupprimer
  7. Martine Lucien2 mars 2013 à 16:46

    j'ai apprécié cette ville!!!j'attends la recette Bernard!!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Merci Bernard pour ce magnifique reportage sur Singapour.
    J'en reviens justement.
    Je t'envoie par e-mail une recette de "nouilles singapouriennes", simple à réaliser.
    Bien amicalement.
    Hung

    RépondreSupprimer
  9. rassure nous, tu es resté 3 semaines pour avaler tout ça!! lol
    en tout cas ça donne faim :) et surtout envie d'y aller

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour ce voyage culinaire. J'ai fait de belles découvertes et j'attends avec impatience les recettes que vous nous avez ramenées. Bonne journée, Véronique.

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Ah! Singapour, quelle ville extraordinaire. Je ferai un saut sur votre blog pour prendre quelques adresses avant d'y retourner (voyage prévu cette année ou l'an prochain). Merci pour ce bel article!

    RépondreSupprimer
  13. Ding Tai Feng est un restaurent taiwainais. On dirait le meilleure Xiao long bao de ce restaurent est à Taïwan. Bienvenu a découvrir le gourmet à Taïwan.

    Celine

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,

    C'est toujour un plaisir de voyager sur votre blog
    Merci à vous

    RépondreSupprimer
  15. Oooh vous n'avez pas goûté l'alcool de serpent ??? ça se boit, ce n'est pas toxique, juré !!! ;)

    Quelle torture pour mon estomac votre voyage, tout me fait envie !!

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  21. BonsbaisersdeSingapour27 mars 2013 à 11:46

    Merci pour ces découvertes à deux pas de chez moi !

    RépondreSupprimer
  22. Ca fait quelques années que je ne suis pas retourné à Singapour mais dès que j'en ai l'occasion je suis prêt à foncer pour y retourner!

    J'adore tout bonnement cette ville, elle est incroyable, cosmopolite, vivante, fleurie, moderne et authentique!

    C'est toujours un grand plaisir de te lire! :)

    RépondreSupprimer
  23. Waw, qqs heures de vol et j'y suis ! Merci pour ces belles photos :)

    RépondreSupprimer
  24. Magnifique ce récit de voyage, comme l'entier de ton blog d'ailleurs!
    A propos des noix "kluwek": les goûts de la cuisine peranakan sont incroyables mais ces noix "fusionnent" aussi merveilleusement avec des produits courants en Europe!
    Par exemple, si ce n'est pas déjà tenté, essaie de les utiliser pour parfumer un fond (veau ou volaille) ou un bouillon, c'est tout simplement délicieux (j'en taille une demi en petits dés et la passe avec les légumes et viande/os au chinois en fin de cuisson) et impossible à deviner pour tes invités!
    Je les ai découvertes en Indonésie (plus précisément au Restaurant Mozaic à Ubud, Bali) et j'en ai aussi remangé au True blue de Singapour, quelle plaisir de trouver une saveur réellement nouvelle!
    Dernière utilisation en date: dans un jus de canard accompagnant des raviolis faits maison avec une farce au confit de canard... dément!
    Merci pour la qualité de tes recettes et pour ce blog, rendez-vous incontournable des passionnés de cuisine et de voyage!

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour: Votre site est merveilleux. Nous sommes un petit village au Quebec en Gaspésie. Chaque année au mois d'aout nous organisons un brunch à saveurs internationales. Votre site va m'aider beaucoup car nous préparons des plats pour 5 pays différents. Parfois il nous est difficile de trouver les ingrédients mais avec le choix offert des différentes recettes, le tout sera d'une grande aide.
    Merci encore
    Lise

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales