Retrouvez-moi tous les jeudis à 9h00 sur Cuisine+ pour un nouvel épisode tiré de mon livre "les desserts de Bernard" !


Recherche dans mon blog par ingrédient ou mot clé

Chargement...

Le Gâteau Roulé à la Goyave (Rocambole)



Voici un gâteau typiquement brésilien, même si l'on trouve des gâteaux roulés un peu partout dans le monde. Celui-ci vient du Nord-Est du Brésil et est fourré à la goiabada. La quoi?? Il s'agit d'une pâte de goyave que l'on trouve facilement à Paris dans les boutiques brésiliennes ou alors sur internet. Ce gâteau est délicieux grâce à cette pâte hautement addictive! On peut également trouver et réaliser ce gâteau avec du "dulce de leche" d'Argentine.
Je referai ce gâteau avec une pâte encore plus fine. On le trouve au Brésil avec plusieurs épaisseurs possibles, mais dans la région de Recife la pâte est plus fine et le diamètre du gâteau plus large...



Recette du Rocambole:

-3 oeufs 
-200g de sucre
-200g de farine
-200g de beurre doux
-200g de "goiabada" 

Préchauffer le four à 180°C.
Séparer les jaunes des blancs. Mettre les jaunes avec le sucre.


Blanchir autant que possible avec un fouet. 



Faire fondre le beurre.



L'ajouter au mélange jaunes-sucre.



Ajouter la farine en une fois. 



Et mélanger vivement. 



Monter les blancs en neige dans un autre récipient. 




Ajouter les blancs en neige et mélanger en soulevant comme pour une mousse. 





Sur une feuille de papier de 30X40cm, verser une partie de la pâte (la moitié). 



Puis l'étaler finement et uniformément avec une spatule coudée ou ce que l'on a sous la main...!



Puis mettre le papier sur une plaque de la même taille à bord plat.



Cuire à 180°C pendant 8 minutes. La pâte ne doit pas colorer mais être tout de même cuite! Car si elle colore, elle se brisera en étant roulée. 



Couper la pâte sur les bords pour la rendre parfaitement droite partout. 



Voici la goiabada: J'ai acheté celle-ci dans le Minas Gerais (voir le voyage culinaire ICI!). On la trouve dans les boutiques brésiliennes à Paris ou sur internet. 





Mettre au micro-ondes avec deux cuillerées à soupe d'eau (ou au bain-marie) pour la rendre souple et malléable. 



Verser la moitié de la goiabada sur la pâte (et la deuxième sur la deuxième plaque). 



Puis l'étaler finement sur toute la surface. 



Enrouler le gâteau sur lui-même en le décollant doucement du papier. Il faut rouler le tout de manière uniforme. 



Rouler le gâteau sur lui-même pour bien répartir l'intérieur. Mettre sous film étirable et laisser au frais avant de déguster! 
Note de Bernard: j'ai fait cette recette sur un plus grande plaque que celle indiquée. Comme il y aura deux plaques de gâteau avec la dimension 30X40, on peut enrouler le deuxième gâteau autour du premier pour le faire grossir encore plus. Il aura un diamètre encore plus important et sera encore plus appétissant! 



Coupé en tranches fines, ce gâteau fera le bonheur des petits comme des grands! 




19 commentaires :

Lopez Claire a dit…

Merveilleux! mais à quand un petit plat salé? :)

Boubou a dit…

Magnifique!!!!!!

Fadila a dit…

Magnifique , il a l'air délicieux ton roulé!!
bonne journée

Anonyme a dit…

ça a l'air délicieux, le plus dur sera de trouver cette fameuse pâte!!!

Kati Monteiro a dit…

Merci pour cette recette!
Ce "bolo de rolo" est le gâteau de mon enfance (je viens de Recife). Rien comme sentir les odeurs de la confiture de goyave encore chaude prête à être utilisée dans ce gâteau.
Bon courage pour faire la pâte encore plus fine...ce n'est pas pour tout le monde!

amale a dit…

bonjour bernard je suis tombée par hasard sur ton site et sans aucune exagération j en suis devenue dingue!! vraiment dingue!!tout me plait recettes photos cette passion pour la cuisine à travers le monde. petite bémol il te manque le maroc!je ne parle ni du couscous ni des tagines quoique certains valent la peine d etre connus.avec ton esprit ouvert à toutes les cuisines tu devrais venir!!car nous sommes un pays de traditions culinaires bref tout pour te plaire! un grand bonjour de casablanca

Bernard a dit…

Bonjour et merci à tous! La pâte se vend sur internet ou à Paris... Chère Amale, je connais bien votre beau pays... Le café des Maures à Rabat (ah ces cornes de gazelles au dessus de la falaise...), Essaouira, Casablanca, Marrakech... Je suis dingue aussi de tous vos délicieux plats... Et je ne manquerai bien sûr pas de revenir au Maroc pour réaliser un voyage culinaire et poster ensuite des recettes. Vous savez quel serait mon dernier repas si je devais en choisir un? Du foie gras, du Pauillac, une pastilla marocaine aux pigeons et un gâteau macarons pistaches...!! Je suis un amoureux de la pastilla aux pigeons et amandes. C'est pour cette raison que je mets du temps à mettre certaines recettes car je veux qu'elles soient parfaites! ;-) En attendant je vous souhaite d'excellentes recettes!

amale a dit…

mon cher bernard merci de m avoir repondu aussi vite! je me disais bien que le maroc étant si proche n aurait pas pu vous échapper!!quant à la pastilla aux pigeons il est vrai que c est un must.vous devriez acheter le livre de latéfa bennani-smires ses recettes sont authentiques et c est une des meilleures tables de casa.si vous etes interessez je peux vous envoyer sa recette avec joie et j ajoute que vous etes le bienvenu chez nous!

POUNE a dit…

Magnifique roulé ! Bravo

Sebastien a dit…

Hummm vraiment très bon, et sûrement très bon ! ;)

lustine a dit…

Bernard, je découvre ton blog et le trouve royal , c'est vraiment une mine d'or !! Je vais revenir plus que régulièrement !merci de tous ces beaux partages !!bises
lustine

riroloka a dit…

j'adore vraiment vos recettes Mr.Bernard bravoooooooooo

mariecaillous a dit…

J'ai découvert ton site très recemment et c'est tout simplement super ... J'ai de bons gourmands à la maison et c'est fantastique. Tout est bien pensé, travaillé ... Beaucoup de petits conseils ... Merci pour tout et bonne continuation ...

missdelices a dit…

Je découvre ton site et c'est un PLAISIR de le visiter...je reviendrais...;))))

Anonyme a dit…

testé ce matin : j'ai réduit la quantité de sucre et de beurre de 50 grammes , je ne sais pas si j'ai bien fait , ce n'est pas une réussite pour le rendu final , je me retrouve avec un gâteau plutôt carré que rond puisqu'il a tout cassé . J'ai mis de la confiture de mûre maison , et pour cacher la misère nappé de chocolat , moche à voir mais très bon !

mina a dit…

merci bernard pour la recette j l ai essayé ce matin , un vrai régal , vraiment un délice , pour éviter que le gateau se casse il faut pas trop cuire 10 mn c largement suffisant

Pomliane a dit…

En martinique aussi on fait ce roulé à la goyave avec la marmelade de goyaves qu'on trouve un peu partout. Très jolie recette.

Celine a dit…

Bonjour ! Je découvre votre blog, quelle belle surprise :-)
Je cherche a faire un gateau pour un ami brésilien pour son annivaire sauf que je n'ai pas la pate de goyage. Pensez vous que je puisse remplacer par une confiture de goyave ? (j'ai ca dans mes placards). Merci à vous !

Charlotte a dit…

Une amie m'a donné un pot de confiture maison à la goyave ... Et là, j'ai tout de suite pensée à ta recette Bernard. Et c'était trop bon! C'est aussi celle que je préfère. J'ai aussi essayé avec de la confiture de corossols... un délice, même si ça n'a plus rien de Brésilien! C'est Brési-polynésien!

Depuis Janvier 2010 ce sont plus de 450 recettes et 32 voyages culinaires que je vous ai préparés sur mon site avec plus de 13.000 photos!

Il y a maintenant plus d'un million et demi (!!) de visites mensuelles sur mon blog de cuisine! Merci!

Les textes, recettes et photos sont la propriété de Bernard et du site 'La Cuisine de Bernard'. Aucun droit de copie ou de réutilisation de tout ou partie de ce site sans autorisation!

Bonnes recettes à tous!

Inscription Newsletter Mensuelle

Inscription Newsletter Mensuelle

Recevez la lettre d'information bimestrielle (une fois tous les deux mois) du blog en vous inscrivant ici. Un mail de confirmation vous sera envoyé. Il suffit de cliquer dessus pour valider votre inscription.
Les adresses "free" posent un problème. Vous risquez de ne pas recevoir la newsletter.