Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

Canton



Nous repartons en Chine, cette fois à Guangzhou. Plaque tournante commerciale, la ville est organisée en quartier d'articles en gros. On retrouve malgré tout à Canton, des marchés de quartiers très vivants. Ville du riz...cantonnais et des "dim-sum", je suis allé pour vous dans le restaurant de ces petites bouchées où travaillait le plus respecté des chefs du pays. C'est dire! Mais on retrouve à Canton, le paradis des cuisiniers amateurs ou professionnels, car c'est ici que se trouve le plus grand centre d'ustensiles de cuisine et d'articles d'hôtellerie au monde... au presque dixième du prix! Un complexe gigantesque où les acheteurs se déplacent en mobylette et voiture (sauf moi!), un véritable réseau de boutiques type "Mora" ou "Simon" à des prix défiant toute concurrence. Je vous emmènerai au coeur de la Chine commerciale mais je vous préviens: les images des marchés peuvent choquer! Il faut juste garder en tête que tout est affaire de culture. Nous mangeons bien en France des escargots, des grenouilles et du...lapin. Ce qui peut dégoûter nombre d'habitants sur Terre. Gardez donc l'esprit ouvert sur les moeurs culinaires de nos amis chinois! 

Dès mon arrivée à Canton, je me précipite au Liwan Plaza... Un centre commercial de pierres précieuses, semi-précieuses et des pierres de collection minéralogique (une autre de mes passions!). Un centre hallucinant sur lequel je ne vais pas m'attarder ici. Mais au pied de ce centre se trouve un labyrinthe de marchés qui s'entrecroisent. On commence doucement avec des fruits et des légumes!




Des vendeurs de crêpes salées type "naans" indiens.



Il y a dans ce marché, un choix impressionnant de légumes variés.






Sur les côtés se trouvent des galleries où l'on trouve les boucheries.




C'est certes tout de suite moins "glamour"...



Les cantonnais sont toujours ravis de poser pour les photos, même si c'est un véritable film d'horreur qui se joue devant les pauvres poules!




En voyant ces pieds de porcs, je pense à la Bretagne, où ma grand-mère adorait les pieds de porcs grillés. Je ne suis pas fanatique mais du coup cela ne me dégoûte pas non plus! Et puis on retrouvera cet ingrédient dans la Feijoada brésilienne.




Ce stand propose un choix monumental d'oignons (ou ciboules) chinois.



Se balader dans les rues de Canton peut apporter quelques surprises...et quelques odeurs!





Je suis maintenant à peu près sûr que tout le monde se lèche les babines devant ces délicieuses langues de boeuf laquées en brochette...



Ou bien encore ce plat "vapeur" pour toutes celles et ceux qui se mettent au régime.




On pourra toujours se rattraper avec du gingembre tout de suite plus rassurant.



À force de voyager, je suis toujours surpris par la variété des légumes rencontrés. Et encore, ce n'est qe la partie immergé de l'iceberg. 



Une pharmacie de médecine traditionnelle chinoise. 




Des kilos de choux, de bokchoïs et de salades.



Et ma petite grand-mère préférée du marché qui vend tout plein de bonnes choses... Oeufs, crevettes séchées, tortues, scorpions... Vous ne croyez pas?



Les voilà! La preuve! Je vais essayer de vous trouver une recette avec ces charmantes bestioles.



Une bonne poignée de mini-scorpions pour rendre tous les plats bien croustillants et piquants.




Soyons plus sérieux et découvrons ensemble le vrai riz cantonnais de Canton!



Il faut bien remuer son wok.



Et avec quelques légumes frais et du bon riz, on réalise le meilleur riz cantonnais du monde! Tout cela pour quelques yuans. 




On retrouve à Canton quelques endroits calmes dans les temples, loin des commerces environnants.





Retournons dans un autre marché pour aller plus loin dans la nouveauté.




Des grenouilles toutes frémissantes pour le dîner?




Je vous laisse juges de la situation, tout en rappelant que l'on mange du lapin en France... Je ne juge pas, mais je n'adhère pas du tout à cela, surtout avec des parents qui soignaient les animaux.




Ouf! Des bananes... Je me sens mieux.




Tout le monde connait maintenant les raviolis pékinois.




Les cigales de mer grillées.




Je trouve que Canton ets une ville intéressante car elle ne s'est pas encore modernisée comme Shanghai ou Hong Kong. 




Dans cette ville se trouve un quartier immense de vendeurs de jade. Un véritable labyrinthe.



Plein de petites ruelles où l'on trouve des bracelets et autres bijoux fantaisies. Mais également des vendeur(se)s de pêches. Il y en a beaucoup dans ces passages étroits.



En sortant du marché de jade, je retombe de nouveau, sans le faire exprès sur un autre marché où m'attendait une surprise de taille (voir quelques photos plus bas!).




On imagine bien que le cuisiner amateur comme moi devient fou dans ce genre d'endroits!




Tant de choses à découvrir à droite et à gauche.



Il y des stands partout et cela grouille de monde. Pourquoi? Bon d'accord, j'y étais à l'heure du déjeuner...


Des "food courts" où chacun achète ce qui lui plait et retrouve ensuite ses amis pour manger. Les chinois adorent manger à plusieurs. 



Avant de vous emmener dans le marché aux tortues, je pense que vous aurez besoin d'un bol d'air et de quelque chose de familier et rafraichissant comme ces litchis!


Nous y voilà. Le marché aux bestioles bizarres. En regardant de près, la queue de crocodile ressemble beaucoup à de la lotte.



Et voici le marché qui m'a fait mal au coeur. J'ai hésité à mettre les photos, mais finalement je ne fais que rendre compte des différences culturelles de notre planète. Je ne censurerai donc jamais rien... (comme pour un futur voyage en Amazonie).



Il  y a toutes sortes de tortues. Comme je n'en mange pas (et je n'en mangerai jamais) je ne saurai vous dire les différneces gustatives entre une tortue à carapace dure et une à carapace molle.



Je vous laisse découvrir les photos sans y mettre mon grain de sel.








Voici la chèvre, l'emblème de la ville, dans le parc de Yuexiu.





Le soir venu, il est temps de se diriger dans un bon restaurant! Direction Pan Xi.





Beaucoup de grands chefs chinois se sont formés ici.




Et il y a une carte de "dim sum" assez impressionnante. 
Au menu, j'ai choisi ces drôles et délicieux petits cochons frits. 




Une farce au porc et au curry, recouverte de pâte aux pommes de terre. Une petite merveille!



Une énorme omelette aux crevettes...



En sortant du restaurant à droite, il ne faut pas louper la balade le long de la rivière. 



Passons aux choses sérieuse. Je sens que vous allez être nombreux à me détester d'être allé dans cet endroit unique au monde! Shaxi International Hotel Equipment City!


Un complexe dépassant ce que je pouvais imaginer. 



Il y a littéralement des centaines de boutiques d'ustensiles... 




Un exemple? La boite d'emporte-pièces ci-dessous... 3€! Au lieu de minimum 27 en France.




Chaque allée est plus grande que la précédente. 




Il y a des boutiques qui vendent des moules à chocolat à 2,5€ au lieu des 28 à Paris!! 



Quand je vous dis que c'est grand, je ne mens pas!




On trouve du matériel professionnel, mais je me vois bien un jour utiliser de telles machines pour le blog...




En repartant en taxi vers le centre-ville, on s’aperçoit que Canton a quelque chose de surréaliste. 



Heureusement qu'il y a des parcs pour prendre l'air (chaud et humide, avec un bruit de fond de voitures...).



Pour un dernier dîner, je conseille Lei Garden. 


Un restaurant gigantesque. Mais il ne faut pas y aller seul (ne faites pas comme moi!).



On y vient pour ses tables gigantesques et son porc grillé. 






On peut goûter entre autres, au fameux porc char siu ou bien au porc laqué au miel et au sésame.  





Quoiqu'il en soit, on trouvera toujours de bonnes choses dans cette ville... 

Commentaires

  1. Merci beaucoup de nous faire partager vos photos. J'ai adoré !

    RépondreSupprimer
  2. Héééé, ils ont les mêmes moules que chez Mora !! Pirates ! Ah la la, la contrefaçon !!!

    Déjà je ne mangeais pas de porc mais après ces photos, ça me donne carrément envie d'être végétarien ! Les scorpions et les crapeaux, c'est un peu trop... extrême pour moi !! lol Je vais m'attarder un peu plus longuement sur les photos de fruits et de légumes !

    RépondreSupprimer
  3. Suis méga jalouse, je me verrais bien déambuler dans les hangars d'ustensiles de cuisine.
    En revanche, les pâtes de cochons et la queue de crocodile... beurk... enfin, je dois être trop sensible.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce partage Bernard. On voyage sans bouger de chez soi.
    Le côté tortue, les charmantes bestioles et queue de croco où autres, pas pour moi.
    Cependant bien envie de me perdre dans les hangars de matériel de cuisine et même pas peur pour ma carte bleue.
    Merci encore

    RépondreSupprimer
  5. Excellent reportage, objectif et réaliste !

    RépondreSupprimer
  6. Comme d'hab un super reportage Bernard ! et pour ceux qui veulent faire un régime je conseille quelques photos....Au fait as-tu goûté de tout ?

    RépondreSupprimer
  7. Catherine Gardet25 juillet 2011 à 13:00

    Bravo pour le reportage photos! J'ai beaucoup aimé voyager... Ceci dit, Je n'imaginais pas qu'ils mangeaient des scorpions, des tortues etc... J'ai même vu un chat!

    RépondreSupprimer
  8. terrible de voir ce joli petit chat blanc quand on les adore ;-(
    Mais il faut respecter les autres cultures.
    Merci pour cet article Bernard

    RépondreSupprimer
  9. Je n'en reviens pas, tu as trouvé le quartier ustensiles de cuisine! Et bien c'est encore mieux qu'à Shanghaï! Moi qui n'étais pas fan de Canton, je trouve une super motivation pour ma prochaine rotation! Merci Bernard.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Bernard,

    Je vous écris de la Suisse où j'ai découvert avec plaisir votre blog passionnant que je visite plusieurs fois chaque semaine. Vous avez un talent indéniable pour la cuisine et vous savez transmettre votre savoir-faire de cuisinier "amateur" passionné avec transparence et beaucoup de pédagogie.
    Votre reportage sur Canton est intéressant. Cependant, et malgré l'insistance avec laquelle vous avez souhaité appuyer l'objectivité et le respect de la culture d'autrui, je trouve que vos commentaires vont un peu à contre-sens de votre volonté (?). Si on s'attend à trouver exactement les mêmes produits qu'en Europe qui induisent les mêmes comportements culinaires, éh bien quel est l'intérêt de voyager ? Cette remarque ne remet nullement en cause votre grande ouverture d'esprit et la curiosité qui vous pousse à aller voir ailleurs si la marmite est aussi bonne, ou meilleure, que dans votre pays, mais bon, il faut reconnaître que souvent les photos parlent d'elles-mêmes suffisamment des différences culturelles et nul besoin d'ajouter les mots qui peuvent mal restituer la pensée... Continuez à voyager, à cuisiner de magnifiques recettes sur votre superbe blog !

    RépondreSupprimer
  11. Super ce voyage à Canton, quel dépaysement ! Quelques photos un peu difficiles à regarder mais comme tu dis il faut respecter les coutumes. A ce demander quand tout est haché ce que l'on mange dans certains resto ?
    Pour les ustensiles c'est le paradis, les magasins de Paris à coté font grise-mine.
    Mais continue à nous faire réver, je ne rate jamais des reportages si bien décrits et tes photos superbes.

    RépondreSupprimer
  12. merci Bernard pour toutes ces belles images. je suis allée à Canton, en voyage organisé et n'ai rien vu de tout cela.Quel dommage!!
    Par contre bernard, pourriez-vous, SVP répondre à mon petit message sur la cuisson des Siu Mai, dans le blog des siu mai? merci infiniment

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Bernard,
    et ... merci !
    Merci pour ses photos merveilleuses,
    merci de me faire découvrir un peu le pays de mes ancêtres.
    Moi qui suis asiatique, je n'y ai jamais mis les pieds encore... un jour peut-être... un jour...
    Merci encore.

    RépondreSupprimer
  14. Aucune loi pour protéger les animaux en chine, c'est une honte de promouvoir ce genre de chose.

    RépondreSupprimer
  15. Je ne promeus rien du tout... C'est juste un constat, est-ce une raison valable et suffisante pour ne pas en parler? Ce serait promouvoir de pousser les gens à acheter les produits vus, ce serait promouvoir de les acheter moi même. Or ce n'est pas le cas...

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales