Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

Mes Reportages Gastronomiques: Traou Mad de Pont Aven !




Me voici cette fois parti à Pont Aven pour aller visiter la fabrique de mes biscuits préférés, les "Traou Mad de Pont Aven" et les fameuses galettes! Ville rendue célèbre par Gauguin, entre autres. Depuis que je suis enfant, je connais comme tout le monde ces sablés au beurre frais et je me suis longtemps posé la question de savoir, comment avec les mêmes ingrédients que les autres gâteaux (beurre, sucre, farine, oeufs), ils arrivaient à obtenir cette saveur inimitable. Rendez-vous est pris à l'usine et grâce à Monsieur Kopp que je tiens à remercier pour cette visite privée, je peux vous emmener avec toi pour vous faire découvrir ces merveilles du sud-Finistère. 

Le petit village de Pont Aven, près de Concarneau et de Quimper est parcouru de boutiques de biscuits et de friandises (les niniches). Il est tellement agréable de flâner à la belle saison quand la ville n'est pas encore envahie par des touristes comme moi!




Mais on rentre vite dans le vif du sujet. Certes, Pont Aven a deux boutiques de la marque Traou Mad (choses bonnes en breton), mais l'usine est à environ deux kilomètres du centre, dans la zone industrielle de Kergazuel.



Il faut savoir que les "traou mad" sont apparus en 1920 et sont en gros une miniaturisation du gâteau breton. Les ingrédients sont les mêmes, les proportions presque identiques, mais le fait de cuire le tout dans un petit moule apporte cette saveur particulière. Les galettes, pour leur part, plus fines, sont apparues plus tardivement, dans les années 50. 



Après s'être équipé de charlotte pour les cheveux, d'une blouse et de protections pour les chaussures, on peut enfin rentrer. Ce qui surprend en premier? L'odeur de beurre et de gâteaux qui cuisent! Je me suis senti comme un petit enfant dans "Charlie et la Chocolaterie"! 
Dans les chambres froides, les mottes de beurre frais. Tous les produits utilisés sont des produits que l'on peut trouver chez soi. 




Le sillo à farine qui va aller déverser ses kilos directement dans la machine à pétrir. Et en dessous le sucre semoule. 


Et voici la machine qui va pétrir la pâte. Les recettes des "traou mad" et des galettes sont quasiment identiques à quelques petites différences près. Mais on mélange d'abord le sucre et la farine, puis on ajoute le beurre à bonne température, les oeufs et le sel. Il ne faut pas oublier les agents levants pour les traou mad! On peut voir au dessus de la machine, les deux tuyaux. L'un pour la farine et l'autre pour le sucre.



La pâte arrive, on la verse dans ces récipients et à partir de là, tout est automatique! Je rêverais d'avoir ça chez moi! Bon je sais... 
La pâte sort en tube sous le récipient, où elle est coupée au fil.




Traou Mad de Pont Aven réalise les biscuits sous son propre nom bien sûr, mais aussi pour des grandes surfaces, d'où le logo différent!






Les petits pâtons sont aplatis avec le poinçon de la marque (ici sans nom, sans doute pour Reflets de France ou une marque de supermarchés).



Les cercles arrivent... Ils vont être placés automatiquement autour du gâteau. J'avais toujours pensé que le poinçon arrivait après mise en cercle. À la maison je commence à en avoir presque autant (surtout avec les cours sur les tartelettes!).



Les cercles sont placés par une machine. 



Et les Traou Mad partent en direction du four où ils ne s'arrêtent pas. Une cuisson à 200°C pendant une dizaine de minutes.




Il y a trois tapis roulants de la sorte dans la fabrique. 



Voici les Traou Mad après cuisson! 



Une petite merveille parfaitement cuite et dorée. 




Les cercles sont enlevés par une machine qui aimante ceux-ci par le dessus.




Les cercles sont nettoyés puis repartent dans l'autre sens en direction de la pâte crue. 


Les gâteaux sont classés et les rares traou mad qui n'ont pas voulu cuire correctement sont mis de côté. 





La réponse est non... Je n'ai pas pu en manger dans l'usine! Mais dans la boutique à la sortie, oui!




Le processus est quasi identique pour les galettes. Elles sont juste aplaties au poinçon.




Puis partent en direction du four. 




Elles vont cuire librement et donc s'étaler un peu. 



On connait tous le goût de ces délicieuses galettes sablées!


Les gâteaux arrivent ensuite à l'empaquetage. Sous plastique d'abord. 



Puis en boites.




Ces boites sont ensuite directement envoyées vers les magasins qui nous les fournissent. 



Je sors de la fabrique pour découvrir tous les produits de la marque.




On peut également se diriger dans le centre-ville de Pont Aven où il y a donc deux boutiques. 


Un produit typiquement breton vendu dorénavant dans presque tous les continents et réputé à travaers le monde. 




Je suis bien sûr reparti avec ma boite... Et bien sûr j'ai pris la plus rigolote... En bas à droite de la photo!!




Vous pouvez visiter cette mignonne petite ville et en profiter pour découvrir les autres merveilles qu'elle possède. Comme la boutique Larnicol par exemple.




Mais ce sera le sujet d'un autre reportage!




Commentaires

  1. encore un voyage que nous fais rever. merci

    RépondreSupprimer
  2. Reportage très intéressant car, étant brestois, ça me parle ! On est très vite élevé avec ces biscuits : on passe du biberons aux Traou Mad !

    C'est quelque peu différent de ce que j'imaginais !

    RépondreSupprimer
  3. génial cette visite ! merci, tout est très bien expliqué;..
    je vais en acheter aux prochaines courses..

    RépondreSupprimer
  4. La recette doit être bien gardée !

    RépondreSupprimer
  5. magnifique reportage, merci toujours parfait comme dab!!! bravo

    RépondreSupprimer
  6. les galettes fines sont mon pêché mignon. merci pour la balade et la visite. super intéressant

    RépondreSupprimer
  7. Merci Bernard pour me faire rever la jolie, la belle Bretagne...

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales