Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

Déclinaison autour du Maïs "Géant Vert" par Sylvain Sendra



Me voici cette fois invité avec un groupe de blogueuses (j'étais le seul garçon!), par la marque Géant Vert, pour venir déguster un dîner concocté par Sylvain Sendra. Ce jeune chef talentueux, a reçu le Trophée Jacquart de l'étoile montante de la gastronomie. C'était donc une occasion parfaite pour venir découvrir son inventivité sur le thème imposé par Géant Vert: du maïs bio de la mise en bouche au dessert! C'est pour moi l'un des seuls légumes capables de supporter la conserve. Et le pari a été relevé haut la main, pour un repas tout en surprises. Je vous invite avec moi pour vous faire découvrir les merveilles que nous avons dégustées, et les recettes de Sylvain Sendra. C'était de plus le moyen de connaitre quelques blogueuses sympathiques et leurs blogs alléchants! 


Voici Sylvain Sendra, chef de 32 ans, officiant au restaurant Itinéraires au 5, rue de Pontoise, dans le 5ème arrondissement de Paris. Une adresse qui mérite vraiment le détour!



Une salle accueillante et lumineuse. Je n'ai pas eu l'occasion de voir son menu, car le repas était une commande de la marques Géant Vert, mais à voir les clients aux tables voisines, je ne manquerai pas d'y revenir.


Pour commencer le repas, une mise en bouche nous est proposée avec une flûte de champagne. Moi qui ne suis pas un grand fan d'huitre, ni de concombre, voici une mousse d'huitre cuite sur une mousse de concombre, avec quelques grains croquants de maïs et rondelles de radis rose piquant. Et cela s'avère finalement délicieux. Une mise en appétit légère et audacieuse. 


 L'entrée arrive sans tarder et on découvre rapidement le talent et la créativité de Sylvain Sendra! Un tartare de daurade savoureux, surmonté d'une mousse de maïs et citron. 

Recette:

-2 boîtes de maïs géant vert
-le jus d'un citron vert
-2 feuilles de gélatine
-4 filets de daurade, coupés en gros dés
-1 botte de coriandre
-2 citrons verts
-1 oignon haché fin
-2 cuillerées à soupe d'huile d'olive
-quelques brins d'aneth frais
-une carotte cuite "al dente" coupée en julienne

Vider les deux boîtes de maïs et récupérer le jus. Mixer les 3/4 du maïs. Ajouter le jus, les feuilles de gélatine préalablement trempée. Mixer de nouveau avec le jus du citron vert. Remplir un siphon avec les cartouches de gaz puis bien secouer. Conserver au frais au moins deux heures. 
Mélanger les dés de daurade, avec l'aneth et a coriandre hachées, le jus des deux citrons verts, l'huile d'olive, l'oignon et la carotte et le dernier quart du maïs. Dresser sur une assiette puis ajouter la mousse de maïs. 


Arrive ensuite un filet de cabillaud parfaitement cuit et grillé sur la peau, servi avec une ratatouille de maïs.


Ce n'est pas fini et nous continuons avec un filet d'agneau cuit à la perfection ( une merveille!!), servi avec une purée de pommes de terre et maïs. 

Recette:
-1 boîte de maïs bio géant vert
-4 grosses pommes de terre
-30g de beurre
-4 filets dans la selle d'agneau
-4 feuilles de sauge

Éplucher les pommes de terre et les couper en gros quartiers. Les faire cuire dans l'eau bouillante ou à la vapeur. Les réduire en purée avec le beurre. Mixer la boîte de maïs sans le jus. Ajouter la crème de maïs à la purée. 
Cuire à la poêle les selles d'agneau en ayant pris soin de placer une feuille de sauge à l'intérieur de chaque filet. Servir immédiatement avec la purée!


Pour le dessert, un panna cotta à la vanille, avec une mousse de maïs. Le maïs étant naturellement doux, il se combine très bien ici avec un granité à la menthe et des petits morceaux de crumble! 


Rien à voir avec le maïs, mais juste pour le plaisir des yeux, les petites mignardises servies avec le café. Des mini-macarons à la vanille et de fondants financiers.


La cuisine étant ouverte sur la salle, on peut la cuisine aux carreaux chics et le travail phénoménal que les cuisiniers professionnels produisent en permanence. C'est ici que l'on réalise que ce métier est difficile.


Ne manquez donc pas de venir un jour manger dans ce restaurant imaginatif, et si vous pensez que je ne suis pas objectif, il suffit de lire les réactions des clients, pour se rendre compte que la qualité et les saveurs sont toujours au rendez vous!


Gardez bien ce nom en tête, car je suis sûr que nous entendrons parler de Sylvain Sendra et qu'il comptera parmi les grands de la gastronomie française.


Avant de retrouver Géant Vert, je vous invite à découvrir les blogs de mes deux voisines de table! 
Nawal avec son blog www.lescasserolesdenawal.fr et Laurence avec Popotte Land .


Commentaires

  1. Au Québec, on fait le pâté chinois avec du maïs et c'est un vrai délice! Et tout ce que tu nous as présenté est vraiment extra. Merci.

    RépondreSupprimer
  2. tu as été rapide !!! Je n'ai pas eu l'occasion de discuter avec toi : peut-être une prochaine fois ?

    RépondreSupprimer
  3. C'est du rapide en effet !! c'était un chouette dîner bien savoureux.

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales