Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

Munich



Ce "voyage culinaire" sur Munich me tenait vraiment à coeur, car j'y ai habité quelques mois en 2001. Alors oui, à chaque fois que j'y vais, c'est l'overdose de spätzles, de bretzels, de knödels, de wursts, de kartoffelsalate, le tout arrosé de litres de bières bien fraiches! La ville est lumineuse et colorée, surtout sous le soleil de printemps! Il faut se balader dans les parcs et s'arrêter dans les "biergarten" pour une pause riche en calories. Je vous emmène donc cette fois, avec moi en Bavière pour une balade délicieuse dans cette ville et jusque dans les châteaux de Louis II. 

Pour commencer, dès mon arrivée, je me précipite dans le Viktualienmarkt près de Marienplatz. Tous les jours, sauf le dimanche, se trouve à cet endroit un grand marché, avec une quantité prodigieuse de produits locaux. On peut de plus, s'y arrêter pour se sustenter, ou bien se poser pour un vrai déjeuner.



Depuis 2001, j'avais en mémoire les bretzels aux graines de courges, que j'achetais tous les jours dans la boulangerie Müller.


Mon plaisir était surtout de grignoter les graines dans le fond du sac, une fois le bretzel englouti!


Munich est célèbre pour son Oktoberfest. On trouve les chopes délirantes de un litre, toute l'année!


Les bavarois ne se déguisent pas, mais perpétuent surtout leurs traditions. 


Bien sûr, je ne reste pas à prendre des photos, mais je participe activement à perpétuer moi aussi les traditions! Alors, hop! Des chopes de radler (moitié bière, moitié limonade!), des saucisses avec de la salade de pommes de terre et un bretzel à partager!


Manger dehors avec cette ambiance conviviale ouvre grandement l'appétit!


Comme je l'avais écrit, on trouve surtout des échoppes de produits locaux (et internationaux également), comme ce stand de pâté de foie, de charcuteries et de saucisses.


Voici une spécialité fromagère, l'Obazda! Une sorte de pâte à tartiner à base de camembert, de beurre, de fromage frais et de paprika que l'on mange avec des oignons crus et du pain. Cela peut paraitre surprenant, mais c'est en réalité très bon!


Outre l'obazda classique au paprika, on en trouve plusieurs sortes, toutes autant délicieuses.


Les bavarois sont également fous de saucisses au curry. Une sorte de sauce en réalité très sucrée.


Dans un autre stand de fromagerie (???, c'est quoi ça Bernard?), bah oui c'est pas du fromage!, une sorte de boulette légère au fromage enrobée d'oignons frits!


La ville est ceinturée de portes. Sur la rue piétonnière qui commence à Karlstor, Neuhauser Strasse, se trouve souvent des petits vendeurs de fruits et légumes...


...avec des fruits de saison bavarois.



Comme ces asperges blanches à 5€ le kilo.



Depuis donc 10 ans, j'ai accumulé les fantasmes culinaires de Munich, et l'un d'eux était les chocolats de la confiserie Rottenhöfer.


Je dois dire que le souvenir était exact. Les chocolats sont toujours aussi bons! Les pralinés sont à tomber par terre.


Plein de chocolats simples, mais néanmoins délicieux.



On vient chez Rottenhöfer aussi pour son salon de thé et ses pâtisseries!


Des tas de tartes, toutes plus appétissantes les unes que les autres.


Surtout celle-ci, que je vais m'empresser de réaliser pour vous!! Une tarte croustillante, avec un fourrage de pommes fondantes à la crème d'amandes et un dessus d'amandes effilées caramélisées!


D'un côté les chocolats, de l'autre les pâtisseries, cette boutique est une étape indispensable à la visite de Munich. 


Je vous donne même l'adresse! Je me suis dévoué pour vous, en achetant quelques pralinés avant de partir...



Direction l'Englischer Garten! Et plus précisément la Chinesischen Turm.


Un lieu gigantesque où tout le monde se retrouve pour déjeuner ou boire un bière géante.


Il y a un orchestre bavarois dans la tour chinoise, et le chef d'orchestre a même accepté de poser!


Arrêt obligatoire pour un déjeuner entre amis. Pommes de terre sautées, saucisses et boulettes de viande aplaties (fricadelles), le tout avec la  süßer senf, cette délicieuse moutarde sucrée!


Encore de la salade de pommes de terre...


Et de l'Obazda!


Et même des bretzels qui attendent leur tour pour passer au four.


Que l'on se rassure, on peut toujours trouver des desserts... Toujours aussi légers que l'était le déjeuner...



Ou bien encore un gâteau cuit à la poêle, une sorte de clafoutis allégé de blancs en neige, avec des pommes et des raisins.



À l'entrée de l'Englischer Garten se trouve le musée Residenz, où se trouve le musée des trésors. Toute une collection d'objets précieux à admirer.


Coucou !


Dès la sortie, on se rappelle bien que l'on est à Munich! 


En face de la sortie de Residenz, se trouve la Theatiner Kirsche, très blanche et lumineuse. Je vous mets les photos, car je trouvais la lumière plutôt agréable et photogénique!


Munich est une ville tellement agréable dans les beaux jours. Il y a des cafés et des restaurants à tous les coins de rue. Beaucoup de verdure, de fleurs, de terrasses.


Une chose à essayer, est le bretzel garni de fromage type "Cream Cheese", parsemé de ciboulette hachée. On ne voit pas bien sur la photo, mais il est rempli de ciboulette. La texture croustillante se marie à la perfection avec le crémeux du fromage, et le sel craquant est parfait avec les fines herbes. 


Un restaurant à essayer à Munich, malgré le fait qu'il soit assez touristique, est le Ratskeller, situé sur la Marienplatz, sous la mairie.



Il y a plusieurs entrées, donc impossible de le louper!



Une grande salle voutée (on ne voit qu'une toute petite partie ici!) et beaucoup de bruit!


On y vient pour Käse Spätzles. Les Spätzles sont aussi connus en Alsace, et sont en gros une pâte à nouilles passée à travers une passoire, directement dans l'eau bouillante. Ils sont servis dans une sauce crémeuse au fromage, avec plein d'oignons frits!


Voici les Kartoffel Puffer. Des galettes de pommes de terre salées, servies avec de la compote de pomme.


Une soupe aux pommes de terre et fromage, servie avec du bacon grillé et des croûtons. 


Quand le soir vient à Munich, il faut essayer avant la tombée de la nuit, de se diriger vers la Löwenbrau Haus. 


C'est l'un (ou le) des derniers établissements qui brassent leurs bières sur place.


Et après avoir goûté la bière servie très fraiche, il faut bien se restaurer avec une assiette de wursts!


Dans les supermarchés, il faut fouiner pour trouver des produits à essayer.


Il faut absolument repartir avec la moutarde sucrée bavaroise Händlmaier's! J'en ai d'ailleurs acheté tout un stock!


Partout en ville on trouve des Bäckereis, et les allemands font des pains tout à fait extraordinaires!


On ne peut pas aller en Bavière sans visiter sa campagne magnifique, avec la pelouse verte à l'infini, parsemée de fleurs jaunes. 



Un paysage de conte de fée qui sert de décor au château de Neuschwanstein du Michael Jackson du XIXème, Louis II de Bavière. 


Mais il faut avouer que la vue du château est à couper le souffle.


Et on s'imagine bien cuisiner dans un espace aussi imposant!


Surtout avec du matériel en cuivre, avec beaucoup de place, et même une terrasse... 


Tant qu'à faire, il ne faut pas non plus louper le château de Linderhof. Le trajet en voiture est vraiment magnifique.
Retour à Munich, pour un dernier repas?


Encore un peu d'énergie pour une restauration légère, alors il faut aller vers le Hofbräuhaus. Une institution à Munich!


Encore des salles voutées, et un restaurant démesuré.


Le jardin extérieur est sans doute plus calme et agréable quand il fait bon dehors. 


Ppour un ambiance vraiment plus silencieuse, il faut aller à l'étage. 


Au menu, bretzels géants...


Surtout un jambonneau grillé aux knödels. Les Knödels sont des boulettes un peu molles, de tailles variées, à la pomme de terre, à la semoule ou bien encore à la mie de pain rassis. 


On peut également trouver des goulasch à la tomate et aux herbes... 


Le tout, toujours servi avec les litres de bière!! Vous avez encore de la place??


Commentaires

  1. du bonheur ces photo , merci bernard
    ça me rappelle un cours de cuisine donné par un franco-allemand auquel j ai assisté. ma foi c etait bien GRAS mais que c etait bon
    merciiii pour ce post, elles sont geniales les photos :)

    RépondreSupprimer
  2. ah la la ! ça me rappelle tant de choses ! j'y ai vécu 3 ans et je n'en garde que de bons souvenir. Des gens accueillants, de la bonne cuisine... ça me manque ! Merci pour ce voyage.

    RépondreSupprimer
  3. En ce qui concerne les fraises, ce ne sont pas des gariguettes !! LOOOOL

    RépondreSupprimer
  4. Alors qu'un Français dit du bien de la cuisine allemande, cela mérite une médaille. Au moins le Bundesverdienstkreuz.:-D

    RépondreSupprimer
  5. J'y suis cette année et vais m'empresser d'aller faire un tour chez Rottenhöfer et a la Ratskeller que je n'ai pas eu le temps de découvrir. Tes photos font rever, merci Bernard :)

    RépondreSupprimer
  6. Fantastique ! J'en avais un très (très) vieux souvenir... Il faut absolument que j'y retourne ! Merci pour ce voyage !
    Et en plus la bouffe est si légère et digeste... miam !

    RépondreSupprimer
  7. Apprenti confiseur27 mai 2014 à 18:50

    Bonsoir,
    J'ai lu votre séjour gastronomique à Munich, et je me faisais déjà une joie de me rendre à la Confiserie Rottenhöfer. Malheureusement, elle a fermé en décembre dernier pour des raisons de santé (http://www.rottenhoefer.de/).
    Quant à Mûller, est-ce Mûller-Brot ? Si c'est le cas, il y a semble-t-il eu des problèmes d'hygiène, en 2012.
    Je n'ai pas de chance...
    Pourtant le programme était alléchant.

    RépondreSupprimer
  8. ça donne envie d'aller à Munich et de déguster tous ses délices...
    Merci pour ce partage qui m'a permis de voyager, en prenant mon petit déjeuner ce matin...
    La Bavière, j'y suis allée l'an passé, en moto, mais je n'ai fait que traverser un petit bout de cette belle région d'Allemagne. J'étais accompagnée d'un groupe d'amis et tout était réservé et calé dans les dates...
    J'espère un jour avoir le plaisir de faire plus ample connaissance avec Madame Bavière.
    En attendant ce plaisir, j'espère trouver vite sur votre blog, la recette de la tarte croustillante, avec un fourrage de pommes fondantes à la crème d'amandes et un dessus d'amandes effilées caramélisées! J'en salive déjà :-)

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales