Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

Gnocchis d'Aubergines



Je crois que de toutes les recettes que je connais, celle-ci est l'une des plus délicates en bouche. Ce ne sont pas de vrais gnocchis, mais plutôt des boulettes composées d'aubergines rôties, de ricotta, de parmesan et de petits cubes d'aubergines frits. Elles reposent chaudes, sur un lit de crème de sésame, avec des pétales de tomates tièdes, des feuilles de basilic frais et un filet d'huile d'olive.  Le tout donne une sorte de recette miracle, qui prend forme quand tous les ingrédients sont rassemblés. Les gnocchis fondent en bouche, et les textures sont soyeuses, douces et raffinées. J'ai mangé ce plat dans le restaurant AK à Sao Paulo. Ce plat est une invention de la chef Andrea Kaufmann (d'où les initiales), mais elle a fermé son restaurant, pour en ouvrir un autre, dans un autre quartier. Mais au passage, elle a livré la recette de son plat fétiche. 



On peut préparer les gnocchis à l'avance, dans la journée (pour le diner) et les cuire. Il suffira alors de les réchauffer au micro-onde quelques secondes... De cette façon, le plat sera servi immédiatement aux convives!

Recette des gnocchis d'aubergines pour quatre personnes:

-5 tomates
-feuilles de basilic frais
-300g de tahina tout prêt (ou voir recette plus bas)
-huile d'olive
Gnocchis:
-320g de ricotta (bien enlever le jus, ne peser que la ricotta)
-80g de parmesan frais râpé
-40g de maïzena
-noix de muscade
-poivre
-200g d'aubergines rôties (voir plus bas!)
-150g d'aubergine en cubes frits (voir encore et toujours plus bas!)

Commencer par mettre au four une (une grosse!) ou deux aubergines. Il suffit de placer la ou les aubergines sur une plaque allant au four, en les plaçant sur un papier d'aluminium, pour protéger le plat. 


Mettre le four en position "grill" et rôtir l'aubergine en la retournant de temps en temps. La peau va griller et même brûler, mais cela est tout à fait normal. ll faut que l'aubergine soit molle à l'intérieur. Le temps de cuisson dépend tellement du four, que je ne sais pas combien de temps cela peut prendre. Il faut surveiller. 


Laisser refroidir complètement avant de manipuler. Prélever la chair de l'aubergine et placer dans un récipient. 


Écraser le tout à la fourchette et peser 200g de cette purée d'aubergines. 


Ajouter la ricotta (sans le jus!!) et la maïzena. 


Râper le parmesan. 


Ça fait beaucoup de travail pour 80g mais le jeu en vaut la chandelle!


Râper la noix de muscade. Poivrer mais ne pas saler!


Couper et peser 150g d'aubergines en petits cubes. 


Les mettre avec un peu d'huile d'olive dans une poêle chaude. 


Et les faire frire pour qu'ils soient bien dorés. 


Laisser refroidir quelques instants sur du papier absorbant. 


Ajouter au mélange à la ricotta. 


Bien mélanger et laisser reposer au moins Une heure au frais (ce pour raffermir le mélange et faciliter le façonnage des boulettes!). 


Prélever la pâte et réaliser entre 20 et 25 boulettes en les roulant dans les paumes des mains. 


Faire bouillir de l'eau salée, et plonger un à un les gnocchis. Il faut faire cela ou 3 fois pour ne pas mettre trop de gnocchis dans l'eau! 
Note de Bernard: les gnocchis sont fragiles, il faut donc les manipuler avec précaution!! 


Quand ils remontent à la surface, c'est prêt! 
Note de Bernard: On peut préparer les gnocchis à l'avance, dans la journée (pour le diner) et les cuire. Il suffira alors de les réchauffer au micro-onde quelques secondes... De cette façon, le plat sera servi immédiatement aux convives!


Faire bouillir de nouveau de l'eau, et ébouillanter les tomates 20 à 30 secondes. 



Si elles cuisent un peu, ce n'est pas bien graves, car elles seront servies chaudes. Les éplucher...


Les couper en quatre, et enlever l'intérieur avec un couteau (comme pour des poivrons). Laver pour enlever les pépins récalcitrants et bien sécher dans du papier absorbant. 


Pour le montage final, réchauffer les gnocchis au micro-ondes (sauf si l'on décide de les cuire à la dernière minute!), pour qu'ils soient bien chauds, et réchauffer de la même façon, les pétales de tomates. 
On peut soit acheter du tahina déjà préparé. Sinon il suffit d'acheter de la crème de sésame.
Pour préparer le tahina, il suffit de mélanger au fouet:

-500ml de crème de sésame (qui s'appelle tahina aussi!!)
-le jus de deux citrons
-200ml d'eau
-1/2 cuillerée à café de sel


Dresser chaque assiette avec un lit de une ou deux cuillerées à soupe de tahina étalé, (le mien contenait quelques herbes).


Ajouter 5 pétales de tomates. (sur la photo, il n'y en que trois, je sais!! Mais je faisais un essai! La recette est prévue pour 5 pétales et 6 gnocchis par personne.)


Cinq ou six gnocchis d'aubergines et les feuilles de basilic.



 Et servir avec un filet d'huile d'olive et servir immédiatement. 


Commentaires

  1. c'est dément! jamais dégusté un truc aussi bon. C'est très fin, frais et un délice pour les papilles.
    merci merci merci Bernard.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup les aubergines.
    Merci pour cette recette originale.

    Dans le même principe, il y a la salade d'aubergine de Roumanie, qui est plutôt un caviar d'aubergines.

    RépondreSupprimer
  3. et la saisonnalité des productions ???

    ce serait pas mal que les blogs culinaires, de plus en plus consultés, par moi la première, en tienne compte !

    je testerais la recette, mais cet été !

    RépondreSupprimer
  4. :-P slurp

    Blandine : tu as sans doute raison quant au respect de la saisonnalité des produits mais, juste pour se faire plaisir, ne peut-on pas manger ces produits hors saison ?

    Ma conception de la cuisine, c'est partager un peu de soi... :-)

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi j'attendrai l'été mais avec impatience, j'ai rarement des coups de coeur comme ça pour une recette, je la mets de côté en attendant les aubergines...

    RépondreSupprimer
  6. Merci à tous pour les commentaires! Blandine, la saison des aubergines commençant dans une semaine en France (de mai à septembre-octobre), je ne fais qu'anticiper pour que la recette soit en place pendant toute la saison de ce légume. Cependant, sachez que je fais toujours en sorte, dans la mesure du possible, (sauf pour les recettes asiatiques, ou lorsque j'achète mes produits sur place, lors de mes déplacements), d'acheter des fruits et légumes qui viennent au moins de France. Et les aubergines de la recette viennent du sud de notre pays. ;-) Pourtant, pour le bien de la planète, je conseille à tout le monde de débrancher son ordinateur, car internet émet plus de CO2 que le transport aérien (et oui!!)... Blague à part, je fais tout mon possible pour nous épargner, je n'ai pas de voiture, je me déplace (quand je peux) à vélo, j'ai des ampoules basse consommation depuis treize ans (ça marche bien ces petites choses!!), je trie, j'achète des oeufs de poules élevées en plein air, et si je voyage, c'est presque tout le temps pour raison professionnelle... Bref, je fais attention à beaucoup de choses, mais j'avoue que je ne connais pas bien les saisons de tous les fruits et légumes. Et puis, qui ne consomme pas de pommes toute l'année?? Mais rassurez vous, vous pourrez essayer cette merveilleuse recette d'Andrea Kaufmann d'ici peu!! Bonnes recettes!!

    RépondreSupprimer
  7. bonjour,
    cette recette me fait très envie mais je vis en province et me demande où je peux trouver la tahina??

    RépondreSupprimer
  8. J'ai eu deux énormes aubergines hier. Je vais tester cette belle et subtile recette demain. Quant à la saisonnalité des légumes, la lecture des blogs ne se cantonne pas à la seule France Métropolitaine et on est heureux dans d'autres régions du monde de trouver de belles recettes comme celles de Bernard. Que veut dire la saisonnalité à l'ère d'Internet et de l'universalité de l'information ? Libre à chacun de réserver dans un coin de son ordinateur les recettes en fonction de sa région d'origine et de la saisonnalité de ses produits.
    Ma conclusion : Bravo Bernard pour ces magnifiques recettes, la courtoisie permanente de ses réponses et la passion qu'il transmet.

    RépondreSupprimer
  9. A essayé de toute urgence....quand la saison des aubergines battra son plein ;-D raz le bol des gens qui vous reprochent de ne pas respecter la saisonnalité des légumes !!! au moins, nous nous pouvons "repérer" la recette et la ressortir au bon moment ! et BRAVO pour votre "self control" et vos recettes ! effectivement qui n'a pas manger une pomme hors saison lève le doigt !!!

    RépondreSupprimer
  10. J'habite l'outre mer et je mange "sans honte" tous les légumes "ou le peu de légumes" qui arrive dans les îles et qui supporte à peu près le passage en container. On serait le 31 décembre que ça ne me dérangerait pas de préparer cette délicieuse assiette comme à Sao Paulo.
    Et comme dans les îles on est loin de trouver tout sauf des poivrons à prix d'or on peut aussi faire son tahiné (tahina) soi-même :
    Faire légèrement dorer environ 125 ml de graines de sésame entières (tahin blanc) ou décortiquées (attention ça explose comme du pop-corn si on laisse trop longtemps).
    Les passer au robot et ajouter de l'huile de sésame jusqu'à obtenir une consistance de beurre d'arachides.
    Il faut penser aux pôves gens qui n'habitent pas à côté d'épiceries bien achalandées.
    Sur ce, j'éteins mon ordi.

    RépondreSupprimer
  11. Je cuisine les aubergines tout le temps avec des recettes de mon pays, alors je pense faire cette recette qui me plait beaucoup mais a qui il manque une chose: de l'ail! (lol)
    Merci Bernard

    RépondreSupprimer
  12. Cette recette semble délicieuse, mais avant de l'essayer il faut trouver du tahina. Peux-tu me dire où ? Pour le 14 où se retrouve-t-on ? Bises. Isabelle.

    RépondreSupprimer
  13. bonjour Bernard!
    je viens de tester cette recette; en un mot:excellent!!!!j'ai juste fait cuire les aubergines au micro-ondes pour gagner du temps et rien à redire!!!elle a fait l'unanimité!
    merci pour tes recettes!
    une collègue

    RépondreSupprimer
  14. Zut! Raté. Je ne comprends pas pourquoi mes gnocchis avaient une consistance pas très agréable... Très pâteuse.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Bernard,

    Cette recette me fait de l'oeil depuis quelques temps et j'ai prévu de la faire vendredi, pour des amis.Je voudrais servir ces gnocchis en accompagnement pour le plat. Que puis-je servir commeviande ou poisson en accompagnement ? Du poulet, des crevettes ? Merci de ton éclairage !

    RépondreSupprimer
  16. bonjour

    tout d'abord bravo pour ce blog magnifique c'est devenu mon blog de référence un grand merci!!

    j'aimerai faire ce plat mais j'ai une question la crème de sésame on la réchauffe ou pas?

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour! Pour l'accompagnement, je recommande plutôt de manger ce plat tel quel ou comme entrée, c'est tellement subtil que ça ne mérite rien de plus! Pour la crème de sésame, on peut choisir de la tiédir légèrement ou alors de la servir fraiche pour obtenir un joli contraste chaud-froid!

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Bernard! Malheureusement je viens de louper la recette ! Ma pâte est beaucoup trop molle, j'avais seulement 50 gr de parmesan et non 80 penses-tu que c'est à cause de ça ? Et c'est du parmesan déjà râpé que j'ai utilisé. Les "boules" qui étaient plutôt difformes se sont désintégrées dans l'eau. Il me reste toute la "pâte" penses-tu que je peux la conserver 2 jours au frigo pour refaire l'expérience avec un peu plus de parmesan ? Ou alors tout est à jeté ? Une autre question, les boules ne remontaient pas à la surface combien de temps faut-il attendre environ? Merci bcp d'avance pour ta réponse !

    Clémence

    RépondreSupprimer
  19. Moi qui suis une grande fan des aubergines et de gnochis, j'ai hâte de tenter cette recette!! Ton blog est génial.

    RépondreSupprimer
  20. Cette recette est absolument démente ! Mon conseil : ne rien changer !! Je l'ai testée cet été... Effectivement comme c'est si bien expliqué en préambule, sa subtilité repose sur l'assemblage des goûts et des textures. Pendant toute la confection, j'ai douté en me demandant dans quoi je m'étais embarquée, mais une fois les assiettes montées et les premières bouchées savourées, tout prend son sens, et quel régal !
    J'ai découvert votre blog il y a peu et c'est la première recette que j'ai essayée, merci de partager cette magie culinaire.

    RépondreSupprimer
  21. Au secours j'habite en Guyane et il n'y a pas de ricotta, par quoi puis je la remplacer ??? Merci pour vos merveilleuses recettes En ce moment ce blog est ma bible...hihihi J'y retrouve tout ce que j'aime !!!

    RépondreSupprimer
  22. Au secours j'habite en Guyane et il n'y a pas de ricotta, par quoi puis je la remplacer ??? Merci pour vos merveilleuses recettes En ce moment ce blog est ma bible...hihihi J'y retrouve tout ce que j'aime !!!

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour,
    J'aimerais moi aussi savoir par quoi remplacer la ricotta dans cette merveilleuse recette. Merci Bernard.

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Bernard
    Merci pour ton blog tres bien fait ! J ai fait plusieurs de tes recettes toutes delicieuses mais celle la impossible de la reussir... Je ne parviens pas a faire des boulettes elles sont trop pateuses a la sortie de la casserole :-( sais tu a quoi cela peut etre dû?

    Merci d avance !!!!!

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour alors je viens de tester et les gnocchis sont vraiment tres gourmands et fondent dans la bouche.
    J'ai fais le tahiné maison c est pas donné en magasin
    Comme dans certains commentaire j'ai eu une pate molle mais j'ai roule mes boulettes avec de la fecule sur les voir rouler les boulettes tout court dans la fecule et pas de probleme de cuisson.
    Elles restent fondantes c est delicieux

    RépondreSupprimer
  26. Ça prend bien. Il manque peut être un peu d'ail mais très bon!

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales