Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Chargement...

Index des recettes salées

Chargement...

Rouen



Exceptionnellement ce ne sera pas un vrai voyage culinaire, mais une petite escapade à Rouen pour une journée très ensoleillée, déjà très printanière! Je vous emmène donc cette fois à Rouen, en Haute Normandie pour une balade dans ses magnifiques rues, ses églises et cathédrales, ses spécialités (les larmes de Jeanne d'Arc...) mais aussi surtout dans un très charmant salon de thé qui ravira tous les amateurs de goûters diaboliques! Je n'ai par contre pas eu le temps pour vous présenter d'autres spécialités comme le "canard au sang" mais je reviendrai!

Me voici donc cette fois à Rouen après 1h30 de train. Un soleil presque estival mettait cette belle ville sous ses plus beaux atouts. 


Une promenade dans les nombreuses rues piétonnières  nous ramène vite à l'esprit que nous sommes bien en Normandie! Il n'y a que le manque de feuille sur les arbres pour nous rappeler que c'est encore l'hiver (15 mars 20011!).



Mais passons donc aux choses sérieuses et dirigeons nous vers la rue du Gros Horloge, au 163. C'est ici que se trouve un chocolatier normand réputé: Auzou.





On le comprend vite sur la devanture, on s'attend à trouver les délicieuses "larmes de Jeanne d'Arc"...



Voici les "larmes de Jeanne d'Arc" qui sont donc des amandes grillées, légèrement nougatinées, trempées dans du chocolat puis roulées dans le cacao. Une petite merveille!



L'autre spécialité est le "cadran du Gros Horloge".




Avec ce bonbon au chocolat, on reste ancré en Normandie car il s'agit ni plus ni moins d'un chocolat fourré à la ganache au calvados!




Évidemment comme souvent, cette petit chose délicieuse se décline en chocolat noir ou au lait.



Les "pavés rouennais" enfin, composés d'un praliné surfin avec une fine couche de nougatine.







En plus de toutes ces spécialités, la maison Auzou veut nous achever avec tout un tas d'autres chocolateries comme des truffes fondantes. 



Les galets Lorenzo...




Des tuiles au chocolat...



Après toutes ces calories visuelles, il est temps de se dépenser et de repartir dans les rues et ses maisons asymétriques.


On trouve bien sûr du cidre pommeau.



Mais Rouen est également un haut lieu de la faïencerie peinte à la main. Je me suis donc rendu à la faïencerie Augy. C'est bientôt Pâques, alors les oeufs sont en préparation! 



Avec un pinceau très fin, la main experte ne tremble pas.



Issue de terre de Normandie et de terre de Bourgogne, les faïences sont tournées ou estampées à la main , puis cuites à 980°C afin d'obtenir le biscuit. Ce dernier est ensuite émaillé "au trempé" avec un émail à l'étain. Pour finir, ils décorent entièrement chaque pièce à la main et les cuisent au "grand feu" selon la tradition rouennaise. 


Je ne suis pas reparti bredouille, car j'ai finalement craqué pour cette bonbonnière joliment décorée.  


Un autre objet sur lequel j'ai failli succomber est cette petite boite à épices typiquement normande. Mais son prix m'a freiné. Le prix est cependant justifié par la complexité de la boite (un assemblage de pièces différentes collées une à une) et le fin décor. Peut être la prochaine fois! 
Je vous invite en tout cas à aller visiter cette belle boutique au 26, rue Saint Romain.
Ou alors allez voir leur site: 



À visiter également, l'école régionale des Beaux Arts de Rouen qui se trouve actuellement dans l'Aître Saint Maclou qui est un ancien lieu de sépulture à l'époque de la Grande Peste Noire en 1348. Les cimetières étaient trop chargés et il a fallu construire un endroit où entreposer les ossements... 



Toute la ville a cette atmosphère unique de ces villes normandes grâce aux maisons à colombages. 


Quand on pense que l'on a plâtré tant de façades en bois pour faire plus luxueux. Heureusement de nos jours, on considère ces maisons comme patrimoine architectural.


L'heure du thé arrivant, il faut absolument se rendre chez Dame Cakes! C'est le lieu presque idéal pour se sustenter dans le creux de l'après midi et vous allez bien vite comprendre pourquoi!


Tout est là pour notre plus grand plaisir. Une belle façade, une vitrine alléchante remplie de petits gâteaux qui fatalement nous obligent à pousser la porte. 



Une fois le pied posé dans le salon, impossible de faire marche arrière. Trop tard nous sommes pris au piège! 




Présentés dans de la vaisselle anglaise, les petits cakes nous font vraiment de l'oeil. 


Les madeleines rient bien de nous voir si impuissants de résister à leurs appels...




Je retrouve enfin un endroit quasi parfait pour prendre un  chocolat chaud après mon grand désespoir du changement de propriétaire de la "Charlotte de l'Isle" rue Saint Louis en l'Ile à Paris. 



Je suis souvent très critique vis à vis des gâteaux au chocolat, mais là je dois bien dire qu'il a l'air moelleux à souhait! 



Les cakes sont savamment abricotés.


Mais voici venir les pâtisseries commandées. Comme ce chaud et fondant crumble à la poire et au chocolat. 



Un petit cake citronné à souhait.




Ou ce gâteau moelleux au citron et fruits rouges!




Tout cela avec des tasses de chocolat chaud merveilleusement crémeux! 



Me voici requinqué et revigoré, prêt à me lancer dans la visite plus approfondie de la ville. 



J'ai trouvé plutôt amusant et original de profiter des travaux de l'Abbatial de Saint Ouen, pour organiser une exposition de jeunes artistes. On ne voit pas sur la photo, mais plusieurs oeuvres étaient éparpillées grâce à l'espace laissé vacant par les fauteuils. 


Avant de reprendre le train pour Paris, je tenais tout de même à vous présenter la magnifique gare d'époque Art Nouveau de Rouen. Mais c'est promis, j'y reviendrai pour goûter à toutes les autres spécialités de la région. Et il y en a beaucoup! 


Ma recette liée à ce voyage:


Commentaires

  1. très beau reportage sur ma ville! la prochaine fois va chez le chocolatier BEYER le meilleur pour moi et un nouveau restaurant gastronomique d'un chef benjamin lechevalier qui a travaillé avec les frères Pourcel restaurant l'origine un délice!

    RépondreSupprimer
  2. Et oui notre ville est belle et merci de nous le rappeler, on a tendance a l'oublier quand on y vit!!

    RépondreSupprimer
  3. super voyage a rouen




    Axelle 8ans

    RépondreSupprimer
  4. Je suis allé cet hiver à Dames Cakes. Mauvaise meringue sur ma tarte à la rhubarbe et attente malgré le fait d'être venu en semaine.
    Le décor est vraiment sympa sinon.

    Il fallait faire un tour à St Sever, ils ont aussi de bonnes pâtisseries maghrébines là-bas ;)

    RépondreSupprimer
  5. C'est sympa d'être venu dans ma région, j'espère que Rouen t'a plu.
    Essaie le restaurant "Les Petits Parapluies"...
    ou les "Nymphéas"
    La prochaine fois, prolonge ton trajet jusqu'à la jolie plage de Dieppe ...
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  6. On s'y croirait vraiment, merci de partager vos aventures avec nous, c'est très plaisant, en tout cas, on devient vite accro à votre blog, très bien fait...

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce magnifique aperçu de Rouen. Vos photos font honneur à cette belle ville et à ses splendeurs.

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales