Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes salées

Pastéis Brésiliens de Foire



Très traditionnels au Brésil, les pastéis (pastel au singulier) se vendent dans les marchés. On les appelle d'ailleurs les "pastéis de feira", pastel de foire car c'est là qu'on les trouve. Les enfants sont souvent les premiers à réclamer leur pastel à leur maman. Il faut dire qu'ils ont tout pour plaire. Ils sont chauds et croustillants et farcis de viande, de morue, de coeurs de palmiers ou bien de tomates et de fromage coulant (les pastéis "pizza"). Les stands dans lesquels on peut les acheter sont la plupart du temps tenus par des japonais brésiliens. Je vous donne ici une recette avec un exemple à base de viande, mais on peut donc mettre plein de choses délicieuses et variées dans ce petit chausson frit. Je ne manquerai pas d'y ajouter d'autres variétés. Mais le plus important est la pâte faite maison, à base de cachaça!

Dans cette recette, j'ai mis du temps avant de trouver la pâte parfaite pour les pastéis. Au Brésil, on achète en général la pâte toute prête. Mais le secret réside finalement dans l'ajout de cachaça. Cet alcool brésilien à 40° est monnaie courante là bas, mais peut être plus ardu à trouver en France. On peut tout à fait remplacer la cachaça par de la vodka car elle n'a pas vraiment de goût. Mais l'alcool est indispensable car c'est bien lui qui va donner ce croustillant, cette friabilité et cette légèreté aux pastéis en s'évaporant très vite dans la friture.

Recette des pastéis de foire:

Pâte:
-500g de farine
-5g de sel
-100ml d'eau tiède
-50ml de cachaça (ou vodka)
-50ml d'huile


Farce (au choix, ce n'est qu'un exemple):
-500g de boeuf haché à 15% de matière grasse
-5 tomates pelées
-2 ou 3 oignons
-4 gousses d'ail
-3 cuillerées à soupe d'huile
-sel, poivre


Commencer par préparer la pâte. Mettre la farine, le sel, l'huile et la cachaça dans le bol du robot ou dans un récipient.



Mettre le robot en marche pour bien mélanger puis ajouter l'eau tiède.



Laisser pétrir pendant au moins 10 minutes. Si l'on n'a pas de robot type kenwood ou kitchenaid, on devra alors pétrir à la main, mais rien de bien compliqué là dedans!
Envelopper la pâte et la laisser reposer au frais pendant au moins une heure. 



Ce qui laisse largement le temps de préparer la farce. Peler les tomates en les passant 20 à 30 secondes dans l'eau bouillante. Couper les oignons et les tomates pelées en dés. Mettre l'huile dans une grande poêle sur feu modéré à fort et ajouter les tomates et les oignons. 


Laisser cuire quelques minutes pour attendrir l'oignon puis ajouter l'ail écrasé. 



Ajouter ensuite le boeuf haché. Laisser cuire en ajoutant 50ml d'eau. Mélanger régulièrement. La farce est prête quand l'eau est évaporée! Saler et poivrer. On peut également ajouter des herbes. 
Une fois la farce prête, la laisser refroidir.



Mettre la pâte sur un plan de travail fariné. 



L'étaler et la travailler à la main. Couper la boule de pâte en 4 petites boules que l'on roule en boudin. Aplatir légèrement les boudins pour les passer au laminoir en passant plusieurs fois sur chaque numérotation, en farinant à chaque fois un peu, pour aller jusqu'à l'avant dernier.



On obtient alors des bandes de pâte fine. Il faut essayer de garder la largeur du laminoir dans ces bandes de pâte. 
Garnir de farce un long rectangle de pâte.



Plier en deux puis découper avec une roulette les trois bords pour les souder ensemble. On peut également faire le tour de la pâte en aplatissant avec une fourchette. 



On obtient alors des pastéis prêts à passer à la friture. 



Mettre de l'huile dans une poêle large, l'idéal étant un wok. Quand l'huile est bien chaude, mettre un pastel dans une écumoire et le plonger 2 ou 3 secondes. Puis le ressortir, de cette façon le pastel va avoir plein de petites bulles qui vont se créer sur sa surface. C'est en ressortant franchement le pastel que les bulles apparaissent. 



Quand les bulles sont là, on peut remettre les pastéis dans l'huile jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. 



Les égoutter sur un papier absorbant avant de les servir bien chauds et croustillants. 










Commentaires

  1. Encore une recette appétissante !
    Je la tenterais bien ce WE.
    Par contre, pourquoi remplacer la cachaça par de la vodka ? Du rhum ne serait-il pas plus approprié ? La cachaça étant le rhum brésilien.

    En tout cas ces petits pastéis je les dégusterais bien en apéro avec un petit verre de caipirinha...

    RépondreSupprimer
  2. Ai que deliiiiciaaa!!!!!!!!!!!!!!
    Obrigada pela receita!

    RépondreSupprimer
  3. Ah mince quand j'ai vu pasteis, je me suis dit ça y est, il a trouvé "LA" recette des pasteis de nata portugais!! Mais non, tant pis, il faudra que je continue de les achetés tout prets! Lol. Peut etre une prochaine fois?!

    RépondreSupprimer
  4. rien de tel qu'un pastel de queijo le dimanche matin!Et félicitations pour ton blog aussi.

    RépondreSupprimer
  5. bonjour , merci pour la recette je veux l essayer mais autant que musulmane je ne bois pas d alcool par quoi je peux le remplacer merci pour votre compréhension

    RépondreSupprimer
  6. Je realise les miens fourrés au fromage (mélange de vache qui rit et de gruyère rapé avec un peu d'origan).

    on peut remplacement l'alcool par un peu de levure chimique qui servira à créer les bulles caractéristiques des pasteis. 1/2 cuillerée a café devrait faire l'affaire.

    J'adore cette recette

    RépondreSupprimer
  7. ça donne vraiment envie le mélange vache qui rit gruyère !

    RépondreSupprimer
  8. Je voudrais bien tester la recette
    Par quoi puis-je remplacer la vodka (un truc sans alcool ?)

    RépondreSupprimer
  9. Pourquoi ne pas remplacer la cachaca par du rhum agricole des Antilles ? La différence sera moins grande qu'avec de la vodka :)

    RépondreSupprimer
  10. Super :-) J'adore ! L'idee des vache qui rit n'est pas bete car trouver du catupiri ici, (j'habite aux Philippines...) ca tient de la gageure ^^
    Il y a quelques annees, j'habitais au Bresil et j'adorais Os Pasteis de Feira ^^

    RépondreSupprimer
  11. Je me suis permis de faire une traduction anglaise de votre recette, pour mes amis anglophones des Philippines, sur ma page facebook...
    Mais j'ai ajoute un lien sur votre page, pour respecter votre travail !

    RépondreSupprimer
  12. Evelyne Herkenhoff2 août 2015 à 19:24

    Bernard, j'ai une autre recette beaucoup plus simple, pour des pasteis plus petits mais tout aussi savoureux. Plus simple dans le sens où je travaille la pâte à la main, je l'étale au rouleau, un petit rouleau (recette de ma belle-mère brésilienne). On peut déjà faire une cinquantaine de pasteis. Au bout de 3, on n'en peut déjà plus, le 4ème sera de la pure gourmandise ! Le croustillant réside aussi dans le fait de bien saisir les pasteis au moment de la friture. Il est vrai qu'ici bcp de personnes utilisent un peu de cachaça. Je n'ai pas essayé mais pourquoi ne pas rajouter un peu de bière, que j'utilise régulièrement pour la pâte à crêpes ?

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales