Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

Rouleaux de Printemps



Voilà enfin une recette légère! On peut en manger à volonté si il n'y pas trop de vermicelles de riz, mais les rouleaux de printemps sont délicieux, frais et légers. Ils sont originaires du Vietnam et peuvent se composer d'une multitude d'ingrédients.  Ici, nous verrons les plus simples, à savoir avec des légumes en julienne et des crevettes ( Goi Cuốn ) avec un peu de porc si on le souhaite! Il ne faut pas hésiter à s'entrainer pour bien les rouler. 

Ingrédients pour 4 personnes:

-1 paquet de feuilles de riz
-500g de germes de soja
-2 carottes
-1 concombre
-1 bouquet de menthe
-1 bouquet de coriandre
-1 salade verte
-1 paquet de vermicelles de riz
-25 à 30 grosses crevettes
-250g d'échine de porc ou de blanc de poulet


Commencer par cuire les crevettes à l'eau bouillante pendant 3 minutes. Les décortiquer et enlever la veine centrale. Couper les crevettes en deux dans le sens de la longueur. 


Faire de même avec toutes les crevettes. 



Cuire les vermicelles de riz à l'eau bouillante 2 minutes ou laisser tremper 5 minutes dans de l'eau très chaude. Il vaut mieux regarder la cuisson sur le paquet des vermicelles achetés. 


Emincer le porc. 


Et le faire cuire dans un peu d'huile de sésame. Ajouter un peu de sucre et une larme de sauce de soja et de sauce nuoc nam. J'ai ajouté également (et c'était très bon) un peu de "5 épices". 



Laver, éplucher les carottes. Les couper en deux dans la longueur et dans la largeur. 


Emincer finement avec un couteau les carottes en julienne. On peut aussi si on le souhaite, les râper à la machine, 



Laver soigneusement les germes de soja. 


Et couper le concombre en julienne en ayant pris soin d'ôter la partie centrale plus molle qui contient les graines avec une cuiller. 


Préparer tous les ingrédients pour les avoir facilement à disposition sous la main. 


Tremper les feuilles de riz dans de l'eau tiède dans un grand bol, ou comme moi, dans une poêle. Chaque feuille de riz est différente même dans un paquet identique. Certaines vont ramollir très vite, d'autres non. 


Il convient donc de bien s'assurer au toucher que la feuille n'est ni trop molle (elle risque de se déchirer) ni trop résistante (elle ne collera pas!). Il faut s'entrainer et on  "sent" quand la feuille est prête. Mais c'est souvent entre 1 minute et 2 de trempage. 


Il vaut mieux un torchon propre qu'un papier absorbant, mais je n'avais plus de torchon propre sous la main! 
Mettre la feuille délicatement sur un torchon propre. 


Puis essuyer le dessus de la feuille pour enlever l'excédent d'eau.  



Placer quelques morceaux de feuilles de salade, des germes de soja, les carottes, les concombres, de la menthe et de la coriandre au centre de la feuille. Placer trois morceaux de crevettes, faces extérieures vers le bas. On peut ajouter le porc ou bien du blanc de poulet émincé. Personnellement, je les aime aussi sans viande, mais le porc aux 5 épices était très bon pour ces rouleaux.
Conseil de Bernard: pour les premiers, il ne faut pas hésiter à ne pas mettre trop d'ingrédients, car plus on en met, plus il y a de risque que la feuille se déchire si l'on s'y prend mal. Au fur et à me sure, on arrivera à mettre plus de farce et à la serrer de plus en plus! 


Rabattre la partie inférieure sur la farce. 


Puis rabattre les côtés vers le centre. 


Presser un peu la farce et commencer à rouler vers le haut tout en maintenant la farce serrée. 


Procéder ainsi pour tous les rouleaux de printemps! 
Plus on s'entraine, plus c'est facile et plus on pourra mettre de farce sans tout déchirer. 


Servir avec une sauce "rouleaux de printemps" qui est à base de sucre, piments et nuoc nam. Ou alors comme moi, mais de façon moins traditionnelle, avec une sauce sucrée aux piments un peu plus sirupeuse.


Servir immédiatement ou alors mettre tous les ingrédients sur la table et laisser les convives réaliser leurs propres rouleaux de printemps! 



Commentaires

  1. Appétissant comme d'habitude !

    RépondreSupprimer
  2. en plus de la menthe et de la coriandre, la feuille de tito (aucune idée de l'écriture...), verte d'un côté, violacée de l'autre...une fois adoptée, on ne peut plus faire de rouleaux sans elles...

    RépondreSupprimer
  3. Tes rouleaux sont très bien serrés, ils sont très beaux (parole d'une rouleuse)! Juste un détail, au Vietnam, les rouleaux aux crevettes sont servis avec une sauce aux cacahuètes. La version au porc émincé se sert avec la sauce Nuoc Mam...

    RépondreSupprimer
  4. Merci à vous pour les commentaires et le complément d'information! C'est vrai que j'adore la sauce aux cacahuètes avec! C'est une merveille! Pour les feuilles de "tito", j'avoue que je ne connaissais pas! Je viens de voir des photos et dès que j'en vois j'en achète!

    RépondreSupprimer
  5. Les rouleaux de printemps toute la famille adore.
    Les plats pour sécher les feuilles sont très bien aussi, un gain de temps énorme, je ne pourrais plus m'en passer.
    Je ne connais pas les feuilles de "tito" un produit à découvrir.
    J'enveloppe chaque nem dans du film transparent, ainsi ils ne sèchent pas.

    RépondreSupprimer
  6. Bernard t'es juste le roi du roulage!

    RépondreSupprimer
  7. J'adore les rouleaux de printemps, ils font un repas vraiment parfait (surtout avec une p'tite soupe au miso)!

    RépondreSupprimer
  8. je m'y colle dès que ce week end ! ça a l'air excellent !!!

    RépondreSupprimer
  9. J'ai trouvé les feuilles de Tito sans problème (sur le continent) le goût est tout de même très particulier !!!
    Martine

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    Joli travail. Mais à essayer les feuilles de riz,grandeur large. Plus facile à rouler et plus beau aussi. Et c'est vrai que les feuilles de Tito est absolument délicieuse, surtout avec des Nem. Ou comme tout bon vietnammien, les Tito sont excellents avec les vermicelles et les garnitures de votre choix. Ma mère faisait souvent des grillades de boeuf roulé avec les feuilles de tito sur BBQ, miammmm,

    Linh

    RépondreSupprimer
  11. Bernard,

    Une grande première pour moi et quel plaisir de cuisiner en regardant vos photos et en lisant vos explications !!

    recette délicieuse, très fraiche... à refaire ( encore, encore, encore )

    FLORE

    RépondreSupprimer
  12. Les feuilles de...tía tô, c'est du Perilla, les japonais l'emploient beauoup aussi, et les vietnamiens en mangent avec tous les plats où on utilisent toutes sortes d'herbes aromatiques. Traditionnellement, le porc dans le gỏi cuốn, c'est de la poitrine fraîche cuite à l'eau et émincée, la sauce est une sauce au soja semblable au hoisin mais un peu plus fermentée, le tương, sauté avec du foie pilé et des cacahuètes.

    RépondreSupprimer
  13. Je les aime sans viande avec des crevettes sur les deux faces. Des fois j'ajoute un coeur de céleri. @ plus

    RépondreSupprimer
  14. Le premier européen que je connaisse qui sache rouler le goi cuon encore mieux que mon traiteur perso (maman/papa vietnamiens).
    Le Tia to est appelé shiso au Japon, mais c'est des variétés différentes. On peut aussi mettre des tiges de ciboule de Chine dedans, ça donne un coup de fouet à la saveur généralement douce de ce plat. Certains aiment, d'autres pas... En général, on laisse les ingrédients séparés dans une assiette séparée et chacun roule ce qu'il veut comme il le sent.

    Ma version préférée? Avec la fondue de bœuf vietnamienne: des tranches de filet plongées brièvement dans un bouillon de citronnelle, de jus coco, avec une pointe de vinaigre, des nouilles, du concombre,de l'ananas, et des feuilles de basilic thaï. À tuer!

    RépondreSupprimer
  15. Pour plus de convivialité, ne les roulez pas à l'avance mais à table.
    Moi je trempe pas les galettes de riz aussi longtemps : dans un saladier, mettre de l'eau chaude du robinet. Je trempe la galette directement dedans et la ressors aussitôt. Puis je la mets sur une grande assiette. Le temps de garnir, la galette sera imbibée d'eau et tu peux rouler facilement :)

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour.merci pour la recette mais 1 à 2min c est la dechirure assurée vous ne vouliez pas dire 1a 2 secondes?.moi j etale un drap propre bien absorbant . J attrape deux galettes dans chaque main en serrant une galette entre le pouce et l index, une autre entre l index et le majeur.je plonge simultanément la main droite puis la gauche en prenant soin de bien plonger les galettes jusqu'aux bords.j égoutte en secouant fortement au dessus de la cuvette d eau (on passera un coup de serpillière)puis je place mes 4 galettes. Ainsi de suite pour arriver au nombre désiré. Le temps de mettre la farce, elles auront toutes ramolli

    RépondreSupprimer
  17. chez nous au laos on rajoute du riz grillé et pillé ! cela donne du croquant et un gout particulier!

    RépondreSupprimer
  18. chez nous au laos on rajoute du riz grillé et pillé ! cela donne du croquant et un gout particulier!

    RépondreSupprimer
  19. bonjour

    moi j'attends impatiemment la recette des maquis

    bravo pour les ouvrages

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales