Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes salées

Nyiragongo



Voici un gâteau qui cache bien son jeu sous sa robe théâtrale de chocolat qui tombe tel un rideau. Sous son apparence de gâteau au chocolat très classique, se trouve un mélange de saveurs et de textures. Des noisettes croquantes, un crémeux au chocolat au lait, un biscuit imbibé au sirop de cacao, une mousse-ganache au chocolat amer et enfin une fine couche de ganache constituent cette petite bombe chocolatée! Cela peut paraitre compliqué, mais le Nyiragongo ne présente en fait aucune difficulté majeure! Il faut juste un peu de temps pour toutes les étapes.

Voici les couches promises du Nyiragongo! Le gâteau est facile à faire, mais il faut s'y prendre la veille ou même deux jours avant pour espacer les étapes. Par exemple si le gâteau doit être prêt pour un samedi soir, commencer par faire la couche de praliné le jeudi. Le vendredi, on peut finir le gâteau et le congeler le soir, puis le samedi matin verser le glaçage et laisser décongeler au frais la journée!

 

Recette du Nyiragongo pour 10-12 personnes:

Praliné noisettes croustillant:
-180g de chocolat au lait
-180g de noisettes grillées non salées et sans leur peau

Crémeux au chocolat au lait:
-160g de chocolat au lait
-200g de lait entier
-70g de crème fleurette
-25g de sucre
-100g de jaune d'œufs
-1+1/2 feuilles de gélatine

Biscuit sans farine:
-150g de blancs d'œuf
-150g de sucre
-80g de jaunes d'œufs
-40g de cacao non sucré

Sirop de cacao:
-180g de sucre
-60g de cacao non sucré
-260g d'eau

Mousse-ganache
-240g de chocolat noir à 65% de cacao
-80g de lait
-300g de crème fleurette entière

Glaçage au chocolat:
-250g de chocolat noir
-100g de lait
-150g de crème fleurette
-20g de beurre

Commencer par préparer une pâte de praliné noisettes (cliquer sur le mot pour obtenir la recette) en mettant 100% de noisettes.
Fondre le chocolat au lait avec la pâte de praliné noisettes. Bien mélanger et ajouter les noisettes grillées sans leur peau et concassées (dans un sac plastique en les écrasant avec un rouleau à pâtisserie!). Bien mélanger.


Verser la préparation dans un cercle à entremet de 20cm de diamètre sur 4,5 de haut posé sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé. Il faut une couche d'environ 1 à 1,5 cm d'épaisseur. Il peut donc rester un peu de praliné (il sera vite mangé!!).


Préparer le crémeux au chocolat au lait:
Mettre à tremper les feuilles de gélatine dans de l'eau froide.
Chauffer le lait et la crème et amener à ébullition.
Mettre le chocolat en morceaux dans un grand bol.


Verser la crème bouillante sur le chocolat et bien mélanger.


Mélanger le sucre et les jaunes d'œufs sans les blanchir.


Verser la crème au chocolat sur le mélanger précédent.


Remettre le tout dans une casserole sur feu doux. Tout en mélangeant, faire cuire la crème à 85-86°C exactement comme une crème anglaise!


Une fois la température atteinte, ajouter les feuilles de gélatine essorées et bien mélanger.
Laisser refroidir 5-10 minutes puis verser dans le cercle sur le praliné. Placer le tout au frais.


Préparer le sirop de cacao en mettant le sucre, l'eau et le cacao dans une petite casserole et en portant le tout à ébullition tout en remuant. Laisser refroidir et mettre de côté.


Préparer le biscuit sans farine.
Préchauffer le four à 170°C.
Mélanger le sucre et les blancs d'œufs pour obtenir une neige ferme.


Ajouter le cacao en poudre tout en continuant de battre avec le fouet électrique.


Ajouter les jaunes et fouetter pour incorporer le tout. Dès que le tout est homogénéisé, ne pas insister en mélangeant trop longtemps!


Le biscuit est prêt.


On peut faire cuire ce biscuit sur une plaque de 30X40 garnie de papier sulfurisé. Même si la pâte ne remplie pas la plaque, pas de panique!! On va recouper le biscuit à la taille de notre gâteau, il n'est donc pas nécessaire d'obtenir une plaque parfaite. Sur la photo, ma plaque est remplie de pâte, mais j'avais 40% de pâte en trop. Il faut donc verser la pâte sur la plaque à pâtisserie et étaler avec une spatule  de manière à obtenir une couche assez mince.


Mettre au four pour 15 minutes. Sortir et laisser refroidir en sortant le papier sulfurisé de la plaque chaude.


Une fois le biscuit complétement refroidi, le décoller du papier en procédant de la même manière que le biscuit Joconde de l'opéra! C'est à dire comme une décalcomanie.
Découper dans le biscuit un cercle de la taille du cercle à entremet et poser ce disque sur le crémeux au chocolat au lait.


Avec un pinceau, imbiber généreusement de sirop au cacao toute la surface du biscuit. On peut passer largement deux couches.


Préparer la mousse ganache.
Mettre la crème fleurette et les batteurs dans un bol. Placer le tout au réfrigérateur en vue de réaliser une chantilly au moins 30 minutes.


Mettre à fondre le chocolat et le lait au four à micro-ondes ou au bain-marie.



Bien mélanger (le mélanger peut être un peu grumeleux, aucune importance!!).


Monter la crème fleurette en chantilly au batteur électrique. Si le tout est bien froid, la crème va monter assez vite! Quand la crème fouettée est prête, ajouter le chocolat fondu.



La mousse-ganache est prête. Bien racler les bords du bol avec une spatule et bien homogénéiser le tout.



Placer la mousse-ganache dans le cercle. Il se peut que l'on arrive pas jusqu'en haut du cercle comme moi sur la photo. Ce n'est pas très grave, il suffit de bien aplatir la crème à la surface avec une spatule.



Placer la plaque avec le cercle au congélateur pour une après midi ou mieux la nuit entière.
Le lendemain, sortir la plaque et placer le cercle contenant le gâteau sur une grille à pâtisserie au dessus de la plaque garnie du papier sulfurisé.
J'ai enfin acheté un décapeur thermique dédié à ma pâtisserie, mais on peut tout à fait utiliser un sèche-cheveux! Chauffer le bord externe du cercle.


Et décercler délicatement .


Préparer le glaçage en mettant le chocolat, la crème et le lait au bain-marie ou au micro-ondes. Bien mélanger et ajouter le beurre en morceaux.


Placer quelques noisettes grillées sur le dessus du gâteau en les ancrant bien dans la mousse-ganache.


Verser la totalité du glaçage en commençant au milieu du gâteau puis en continuant en une spirale qui se rapproche du bord. Comme le gâteau est congelé, la crème va prendre assez vite et donner cette apparence de "rideau" sur le bord externe!
Il y a beaucoup de glaçage pour permettre de couvrir le gâteau. On peut ensuite récupérer le glaçage en raclant le papier en dessous, le placer dans un bol et le refaire fondre au micro-ondes et garnir des petites tartelettes ou réaliser des truffes en faisant de petites boulettes que l'on roule dans du cacao!


Déplacer le gâteau sur un plat de service tant qu'il est encore congelé en plaçant une ou deux spatules dessous et en le soulevant délicatement... Le Nyiragongo est fini! Le placer au réfrigérateur pour la journée ou la nuit pour le laisser décongeler!
Il est encore meilleur le lendemain!






Commentaires

  1. Magnifique... ! Je suis une grande fan des entremets et celui-ci est pour moi !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai été invité à déguster ce Nyiragongo... Hum... Incroyable. Et pourtant je ne suis plus vraiment fan de chocolat.
    D'où vient le nom ?

    RépondreSupprimer
  3. Je suis en plein création du gâteau!! Pour la partie glacage au chocolat, la crème et le lait sont en ml alors que toutes les autres couches étaient mesuré en grammes? Y a-t-il une erreur ou c'est tout à fait normal?

    RépondreSupprimer
  4. Non ce n'est pas une erreur, juste de l'inattention de ma part, mais de toute façon pour l'eau, les millilitres et les grammes sont équivalents... Pour le lait c'est presque exactement la même chose. C'est surtout pour l'huile que cela change beaucoup!

    RépondreSupprimer
  5. Rha... La tuerie ce gâteau...
    Euh vous ou tu parles japonais?

    RépondreSupprimer
  6. Tu...! J'ai pris des cours de japonais mais non... J'ai tout oublié! Je parle anglais, allemand et portugais! Pourquoi?

    RépondreSupprimer
  7. Recette testée et approuvée, ô combien ! Elle m'a un peu fait pensé au royal, étant donné que je me suis permis de rajouter une couche de biscuit crêpe dentelle !
    Un grand succès pour de petites parts !

    Merci bien ;)

    RépondreSupprimer
  8. bonjour Bernard

    bravo pour toutes tes réalisations j'en ai déjà essayé quelques unes et que des réussites
    je voulais savoir pour ce gâteau est-il possible de remplacer la feuille de gélatine par de l'agar-agar j'ai lu qu'il s'apprêtait pas à toutes les préparations et surtout que ça rend de l'eau en le laissant au réfrigérateur???

    bravo pour ton site et bonne chance pour ton livre l'espère qu'on aura le plaisir d'aller l'acheter...

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour et merci à tout le monde pour les commentaires! Loulou, pour l'agar-agar, je ne connais vraiment pas son utilisation. Je ne l'ai jamais cuisiné et ne le ferai sans doute jamais. Donc, vraiment je ne serai d'aucune aide pour cette question. J'en suis désolé. Peut être quelqu'un pourrait t'aider en laissant un commentaire ici?
    Bonnes recettes!

    RépondreSupprimer
  10. J'ai 3 anniversaires à fêter en mars avec des fondus de chocolat. Je gage que ton gâteau sera un des 3.
    Je pense qu'il n'y a pas d'inconvénient à le laisser plusieurs jours au congélateur?
    Merci beaucoup Bernard.

    RépondreSupprimer
  11. Waaaaw, ça me tue cet entremet tout chocolaté

    RépondreSupprimer
  12. Je l'ai fait hier et c'est une pure merveille.
    Tout le monde a adoré
    Pas du tout compliqué à faire

    Delfini

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour, l'agar-agar est un gélifiant alimentaire 100% végétal (extrait d'algues marines) qui remplace la gélatine parfaitement bien. il n'a absolument aucun gout et peut être utilisé pour du sucré ou salé. Tous les adeptes du bio le preferent...enfin générallement.
    monica

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour à tous et toutes,

    Pour ceux qui brûlent de savoir d'où vient le nom de ce magnifique dessert testé et approuvé, un numéro de Paris-Match de début août le révèle: Nyiragongo est un volcan de République démocratique du Congo dont les laves menacent d'anéantir Goma depuis 2002...

    RépondreSupprimer
  15. Jocelyne Charbonneau22 décembre 2011 à 18:43

    Je viens de terminer le Nyiragongo, demain je finis le Gâteau aux macaron et pistaches. Hum ont va se régaler!!!
    Merci pour ces recettes.
    Joyeux noël

    RépondreSupprimer
  16. Fait! Et dévoré pour le réveillon! Merci pour cette recette qui concentre tout ce que j'attends d'un dessert au chocolat!

    RépondreSupprimer
  17. Merci pour la recette.

    Une question - sur la photo de couches je ne vois pas le biscuit, vous avez mis le sirop de cacao directment sur le cremeux au chocolat au lait? A votre avis quelle recette de gateau est mieux - avec bisquit ou pas?

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir Bernard, cet entremet a l'air tout simplement fabuleux....! J'ai l'intention d'en faire très prochainement, le soucis c'est que je dois déplacer ce gateau jusque chez ma famille qui habite à 1h30 de route de chez moi. Puis je le transporter pendant mon périple en train ? J'ai peur que la chaleur dans le wagon de l'abime trop. Auriez vous une solution ? Merci beaucoup.

    En tout cas c'est toujours avec plaisir que je viens sur votre blog qui est pour la référence en matière de cuisine.

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir Bernard, cet entremet a l'air tout simplement fabuleux....! J'ai l'intention d'en faire très prochainement, le soucis c'est que je dois déplacer ce gateau jusque chez ma famille qui habite à 1h30 de route de chez moi. Puis je le transporter pendant mon périple en train ? J'ai peur que la chaleur dans le wagon de l'abime trop. Auriez vous une solution ? Merci beaucoup.

    En tout cas c'est toujours avec plaisir que je viens sur votre blog qui est pour la référence en matière de cuisine.

    RépondreSupprimer
  20. Un dessert explosif !
    Quel plaisir de l'avoir fait et partager avec mes amis.
    À réserver pour de vrais fans de chocolat.
    Merci

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour,
    J'avais repéré cette recette il y a plus d'un an et je n'avais pas encore eu le courage de la réaliser... je la pensais beaucoup plus longue et compliquée... Au final, la réalisation est assez rapide et très simple! Et à la dégustation, un délice. Les 10 personnes y ayant goûté m'en redemandent déjà.
    Mais j'aurais voulu leur répondre sur l'origine du nom...?
    Merci en tous cas pour cette merveilleuse recette. Je testerai sous peu le gâteau macaron pistache.

    RépondreSupprimer
  22. Je pense que toi aussi tu as été victime du nouveau site de SEB:
    http://www.lefoodle.com/recipes/817020/gateau-au-chocolat-qui-dechire

    Du plagiat pur et simple!
    On en parle ici:
    http://www.altergusto.fr/2013/01/28/quand-seb-fait-business-avec-recettes/

    Amicalement.


    RépondreSupprimer
  23. Magnifique et succulent !! Succès garanti :-)

    RépondreSupprimer
  24. Bonour!
    Je fête mes 18 ans dans une semane, j'adore la cuisine et mes amis attendent avec impatience de goûter au dessert! J'aimerais beaucoup faire ce gâteau! Mais j'avais une petite question, est ce qu'il est possible de congeler le gâteau plus longtemps? Environ 3-4 jours.
    Merci de la réponse!
    Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour,

    je suis très fan de vos recettes!! J'ai fait ce gâteau selon votre recette et ce fût un plaisir extrême de le déguster. Je l'ai refais mais avec une mousse poire, histoire d'alléger un peu... et je dois avouer qu'il a eu un succès encore plus important! Merci pour toutes ces belles recettes, inratables grâce à vos explications!

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour Bernard,
    Je viens de faire ce gâteau, j'ai été obligée d'apporter quelques modifs :
    pour la couche de cremeux au choc au lait, il a fallu 3 feuilles de gélatine pour qu'elle prenne un peu (le double),
    les proportions du biscuit et du sirop peuvent être divisées par 2 : il en reste bien la moitié...
    Sinon, tout s'est bien passé, je l'ai mis au congel et je ferai le glaçage dimanche matin, avant de le faire dégeler .
    C'est pratique de pouvoir (devoir!) le congeler !
    Merci pour les recettes qui font vraiment envie!

    RépondreSupprimer
  27. lesdelicesdepatricia9 mai 2013 à 19:51

    Vraiment, un volcan de saveurs, je l ai fait, pratique et plus facile a faire qu on ne pense, il a ete mange avec etonnement pour les non fans de chocolat, une variante. Le nappage a ete fait en chocolat au lait. Merci Bernard,j adore les explications etape
    par etape

    RépondreSupprimer
  28. carole nouméa22 mai 2013 à 05:24

    bonjour Bernard

    un vrai bonheur votre site, des astuces qui marchent, des plats originaux... j'essaie le tout chocolat ce weekend, si je le prépare pour 6 personnes, en diminuant les doses par 2 , quel dimension de moule dois-je prendre? merci

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour! Pour la moitié des ingrédients il faudra un moule de 14cm...! Voilà! Merci pour les commentaires!

    RépondreSupprimer
  30. carole nouméa22 mai 2013 à 10:35

    Rebonjour Bernard,

    Génial cette réponse en express!
    je viens de faire la pâte pralinée noisette, un pâtissier m'avait pourtant dit que j'aurai du mal à obtenir une vraie pâte, et bien c'est fait ,elle est dans un bocal , au frais en attendant la suite de la recette en fin de semaine...merci encore

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour,
    J'aimerais savoir si l'on peut congeler le gâteau lorsqu'il est glacé?
    Merci de votre réponse et pour vos recettes!
    Mathias

    RépondreSupprimer
  32. salut bernard comment peut on remplacé les feuiilles de gélatine par la poudre de gélatine ?!! merci

    RépondreSupprimer
  33. Bonjour,
    Je viens de réaliser la pâte de pralin au magimix, elle est liquide. Que dois-je faire à présent, mon gâteau est en suspend, snif!

    RépondreSupprimer
  34. Bonjours bernard ! Je viens de réaliser pour le moment les 3 premières couches du gateaux, je le fait pour l'anniversaire de mon mari qui aura lieu dans 2 semaines :) il a l'air fatal en tout cas
    Bravo et merci !

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour Bernard, bonne année :)

    pour répertorier mes recettes et ne plus les perdre au fil de mes déménagements, j'ai décidé il y quelques temps de créer mon blog culinaire.
    Je suis tombée par hasard sur votre site et je me régale de vous lire.
    Ce week-end pour mon anniversaire, j'ai fait votre Nyiragongo mais j'ai changé quelques quantités ainsi que le glaçage au chocolat.
    Je vous laisse le lien de mon blog pour que vous puissiez vérifier la recette et me dire ce que vous en pensé.
    http://odelicesdenanou.canalblog.com/archives/2014/01/12/28929727.html
    Merci de nous faire partager votre savoir.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  36. Bonsoir,
    une jolie découverte que votre blog,toutes ces recettes asiatiques que j'adore!!! même les boules coco,ou aux cacahuètes!! .
    Juste une petite remarque toutes les proportions sont en grammes mais pas la gélatine et suivant les fabricants le poids d'une feuille n'est pas le même ( j'ai des feuilles de gélatine vendues pour les professionnels ( 5gr la feuille)
    alors que dans les supermarchés on trouve des feuilles pesant entre 1 et 2 gr. Voilà comme ça tout le monde part sur de mêmes bases.à très bientôt en tous les cas

    RépondreSupprimer
  37. pff !! si j'avais tout les ingrédients sous la main, je crois bien que même à 22h30 je pourrais tout sortir pour faire ce gâteau, c'est po juste !! j'en ai l'eau à la bouche !
    bon dodo tant pis !

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour Bernard,

    après les fusilli au bacon, oignons, petits pois, la soupe à l'oignon, la crème Valérie, je me suis lancée hier dans le Nyiragongo que j'avais aussi mis de côté dans mes favoris. C'est amusant comme sont les choses, car je connais votre blog depuis un peu plus d'un semaine et j'ai pu vous voir au journal d' Elise Lucet il y a 2 jour, et ainsi vous reconnaître! Demain, étape du glaçage pour une dégustation pascale en famille. Merci pour vos belles recette, votre pédagogie qui rend le plaisir de cuisiner accessible à tous ! A bientôt

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour,

    Je n'ai qu'un cercle extensible.... :( et je dois faire 2 gâteaux avec !!!!
    Pensez vous qu'une fois le gâteau bien congelé, je puisse le décercler et le remettre au congélo en attendant de le glacer ?
    Merci d'avance de votre réponse et bravo pour ce blog et pour toutes ces délicieuses recettes dont certaines nous ont déjà régalé !!!!!

    RépondreSupprimer
  40. Bonjour Bernard, voilà déjà quelques temps que je suis ce blog, moults recettes mises de côtés mais jamais encore testés ! Et puis voilà, j'ai tenté cette merveille hier pour les un an de mon petit bonhomme, et quel succès un vrai régal, tout le monde à été bluffé ! Seul hic, s'il devait y en avoir un, les proportions !!!! J'ai volontairement décidé d'utiliser un cercle de 25cm (20 me paraissant peu pour les 12 personnes présentes !) et malgré ça, il reste pas mal de chose (trop de gâteau, trop de sirop de chocolat...et certainement du praliné noisette comme tu le dis pour un cercle plus petit), un petit réajustement serait peut être utile. En tout cas merci de nous faire partager toutes ces belles recettes ! Bonne continuation

    RépondreSupprimer
  41. Qu'elle a l'air grottesque la Céline avec son plaggia ; quand on clique sur foodle il est indiqué la recette originale A GAUCHE : et on arrive sur la cuisine de Bernard !!
    plaggié son propre gâteau qui déchire , mdr !
    en tout cas Bernard vos recettes sont exquises merci !!!

    RépondreSupprimer
  42. Bonjour, je ne connais pas la crème de fleurette. Pouvez vous m'indiqué la quantité de gras quelle contient svp? merci!
    Judith

    RépondreSupprimer
  43. merci pour cette belle recette. Mes "cobayes" ont testé et fortement approuvé.
    En voici le résultat : http://plaisirs-sucres-sales.blogspot.be/2014/11/le-nyiragongo.html

    RépondreSupprimer
  44. lauriane nutribienetre.com1 décembre 2014 à 09:40

    Merci pour cette recette que j'avais eu l'occasion de découvrir faite par un pâtissier mais j'ai nettement préféré cette version ! Réalisé pour une belle occasion, ce gâteau a fait l'unanimité ! J'avoue opter pour un chocolat moins cacaoté pour la mousse-ganache, par contre le crémeux chocolat au lait m'a fait succomber!http://nutribienetre.com/2014/11/nyriagongo/#.VHwpRukqX4g

    RépondreSupprimer
  45. Symplement une tuerie ! :-)
    Je me suis juste trompé en prenant un cercle de 24 et j'ai eu suffisamment de chaque appareil, j'en ai même fait un de diam 8 en plus. En revanche j'ai eu beaucoup trop de sirop...
    J'ai fais ce gâteau pour les collègues de ma femme, je l'ai fait dimanche, congelé, terminé le mardi pour le manger mercredi, il en restait et je viens d'en manger 1 part, il est encore tres bon(le vendredi).
    Merci Bernard pour votre site avec d'excellentes recettes super bien détaillées et réalisables pour celles que j'ai testé (6 ou 7 sucrées +/- compliquées et 2 ou 3 salées dont la blanquette) dommage de ne pas avoir plus de temps libre pour essayer plus de recettes.

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales