Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

La Revue de Presse

Les Desserts de Bernard

Ouest France Samedi 2 mai 2015


Régal Mai/Juin 2015



Journal du 13h d'Elise Lucet du jeudi 30 avril 2015



Journal de 13h du jeudi 30 avril avec Elise Lucet par francetvinfo


"Les grands du rire" du samedi 24 avril 2015 avec Yves LeCoq




25 mars 2015

Libération


Pinceau. On a également déniché une recette de «bricks au thon et à l’œuf» dans le Grain de sel de Bernard (2), l’appétissant tour du monde en 150 plats de Bernard Laurance, un fondu des cuisines d’ailleurs, qui nous avait déjà régalé avec les Desserts de Bernard, en 2014 (3).

10 décembre 2014

Bernard Laurance ©thierry bourgeon/laradiodugout.fr
Bernard Laurance ©thierry bourgeon/laradiodugout.fr
C’est la nouvelle génération!
Bernard Laurance est arrivé à l’édition par le blog.
Un de ses rêves depuis l’age de 15 ans (il en a 36) était d’écrire des livres de cuisine. Il gardera cela dans un coin de sa tête sans savoir comment s’y prendre. Jusqu’en 2010 où il lance son blog lacuisinedebernard.comEn novembre 2010 il reçoit leGolden Blog Award dans la catégorie cuisine. En décembre 2012 il est contacté par Flammarion. Ce livre concerne des recettes de dessert que Bernard a découvert et réalisé au fil de ses escales à travers le monde. Les pas à pas en photos sont un véritable atout. Chaque recette possède sa propre histoire et ses secrets.
Quand on a trouvé le filon, on l’exploite. Il dévoile aujourd’hui ses tours de main lors d’ateliers sucrés ou salés, développe des projets pour la télévision et en mars 2015 il sortira un livre de plats salés “Le grain de sel de Bernard“.
Thierry Bourgeon. Décembre 2014/laradiodugout.fr

Septembre 2014:
















Ouest France du 31 juillet 2014

Dédicace : « Les desserts de Bernard »


Lorsque fin 2010, à Paris, Bernard Laurence recevait le « Golden blog award » pour son blog La cuisine de Bernard, il avait alors un rêve secret : sortir un jour son propre livre de cuisine !
En mars dernier, le rêve est devenu réalité. Les éditions Flammarion ont publié Les desserts de Bernard, un recueil de 110 recettes glanées aux quatre coins du monde avant d'être « craquées » le plus souvent dans la cuisine familiale de Portsall. En effet, tel un petit chimiste, Bernard n'aime rien tant que découvrir les secrets de réalisation d'une recette. Six mois et trente-cinq essais, par exemple, pour retrouver la texture du si délicieux pasteis de Nata, une spécialité portugaise !
De passage à Portsall, Bernard Laurence est venu à la rencontre de ses fans aux Ets Adam. Fan, le mot n'est pas trop fort ! Ils sont en effet des milliers à être abonnés à sa lettre mensuelle, des millions à parcourir les pages de son blog. Ce vendredi de juillet, ils étaient nombreux à venir se faire dédicacer le livre acquis dès sa sortie, se le procurer avant la prochaine rupture de stock (en trois mois c'est déjà la 2e réimpression !), glaner quelques conseils ou échanger avec l'auteur, en toute simplicité, entre passionnés.
Tandis que ses recettes sucrées s'arrachent comme des petits pains, Bernard Laurence travaille d'arrache-pied au tome deux. Toujours un tour du monde, mais en spécialités salées cette fois.
Les desserts de Bernard, éd. Flammarion, disponible aux Ets Adam, vins & spiritueux.

Fémi-9 juin-septembre 2014


Cuisine a&d été 2014



Interview parue dans le site Cuisine+ le vendredi 11 Juillet 2014


LE BLOG DU MOIS : LA CUISINE DE BERNARD

Un passionné

Bernard Laurance a deux passions : la cuisine et les voyages. En voyage, il goûte à tout. En cuisine, il recherche les saveurs qu'il a découvert ailleurs. Et son blog en recueille les fruits : des recettes du monde entier, mitonnées jusqu'à la perfection !
Le blog du mois : LA CUISINE DE BERNARD

Cuisine et pâtisserie ne sont pas les métiers auxquels vous avez été préparé... qu'est-ce qui vous y a amené ?
 

La passion de tout goûter, manger, dévorer ! J’ai toujours été un bon mangeur et depuis tout petit, je traine dans la cuisine pour voir ce qu’il s’y prépare. En effet, ce n’est pas (enfin ce n’était pas) mon métier.  Comme je l’explique plus tard, les études que j'ai faites n’avaient rien à voir. Je me suis ensuite dirigé vers un métier qui m’a apporté beaucoup, mais qui me laissait la frustration de ne pas aller au bout de mes envies.
C’est une tragédie personnelle et professionnelle qui m’a poussé à franchir le cap. Je me suis, alors, dit que si je voulais assouvir ma passion et écrire un livre de cuisine, il fallait que je m’y mette. Cet électrochoc m’a ouvert les yeux sur la nécessité de concrétiser mes envies. Ce qui m’a amené à la cuisine, c’est donc la passion !

Quand vous est venue cette vocation et comment vous a t-elle été transmise ?

 Ma maman est une très bonne cuisinière et c’est donc évidemment elle qui m’a donné l’envie de refaire ses plats. J’ai commencé vers 7 ou 8 ans. J’ai un souvenir très vif et assez drôle d’avoir fait, à cet âge là,  des œufs pochés sur fonds d’artichauts au saumon fumé.
Au début, c'est surtout la pâtisserie qui m’intéressait. Mélanger du beurre, du sucre, des œufs, m'a tout de suite plu. Pour autant, je n'avais alors ni l'idée ni l'envie d'en faire un métier. Il faut dire que mes parents, tous deux vétérinaires, m'orentaient vers une voie plutôt scientifique. Aujourd'hui encore, par exemple, et bien que la cuisine soit ma passion, avoir un restaurant ne fait pas partie de mes buts dans la vie. Mais qui sait ?
En revanche, l'envie d'écrire un livre de cuisine me poursuit depuis l’adolescence. Cela faisait partie de mes fantasmes. Je les collectionne depuis toujours. L’un des mes favoris était « Faites votre pâtisserie comme Lenôtre ». Mon livre de chevet ! Et l’un des premiers à vraiment expliquer des recettes réputées difficiles.

Vous la transmettez, à votre tour ?

Oui bien sûr et c’est toujours une joie que de transmettre. A travers mon blog d’une part, mais aussi et surtout à travers mes ateliers que je donne depuis 3 ans. Et désormais, grâce aux livres de recettes parus ou à paraître !

Enfin, bien sûr, j’essaie de transmettre cette passion à tous ceux qui m’entourent comme à mes neveux qui ont 10 et 12 ans. Depuis qu’ils sont nés, je cuisine plein de bonnes choses quand nous sommes en vacances en Bretagne. Tous comme ma maman qui ne cuisine qu'avec des produits frais. Si vous leur demandez si ils veulent aller chez MCDo, ils vous feront une grimace et demanderont la soupe de leur grand-mère ou les crêpes de tonton Bernard. Véridique !

Qu'aimez-vous dans l'acte de cuisiner /pâtisser ?

C’est assez paradoxal. D’une part, cela m'apaise au point que je ne peux pas passer une journée sans cuisiner. D’autre part, cela m’exaspère parfois tellement de ne pas arriver à concrétiser certaines idées que je rentre dans une humeur noire. Mieux vaut ne pas être dans ma cuisine quand je rate un gâteau ! Mais quand ça marche, je suis alors sur un petit nuage. Le problème pour moi, c'est que je  ressens la cuisine, et les émotions qu'elle procure, de manière très forte. C’est le revers de la passion. Je pense que beaucoup de personnes me comprendront sur ce point. Quelque soit l'activité qu'ils ont mis au centre de leur vie.

Sur votre blog, on trouve les recettes de spécialités étrangères, telles qu'on les voit rarement ailleurs. Les brutta ma buoni italiens, par exemple. Ou le crab cake de New York... Des souvenirs de voyage ?

Oui ! Tout à fait ! J’ai une chance énorme : celle de voyager beaucoup et ce depuis de longues années. Mes recettes sont donc tout naturellement inspirées par mes voyages.

Dès que je pose les pieds à l’étranger, je me rends d’une part dans un supermarché, puis les marchés locaux et enfin dans tous les lieux susceptibles de me faire connaître de nouvelles spécialités culinaires.
À Venise, j’ai découvert les Baci di Dama (spécialité du Piémont) et je n'ai eu de cesse, en rentrant, de multiplier les essais pour arriver aux délicieuses petites choses que j’avais englouties avec moult expresso. Pour les Bruti, c’est pareil.

Les crabcakes sont quand même aujourd’hui assez connus et viennent du Maryland. Jeune, j’ai passé plusieurs semaines aux USA et depuis longtemps je sais bien que les américains ont quand même bien d'autres spécialités que les burgers… Si vous ne connaissez pas encore les crabcakes, essayez de toute urgence ! Les ingrédients sont assez bizarres, c'est vrai (mayo, crackers, chair de crabe), mais le résultat est très fin.

Votre blog développe autant de recettes salées que sucrées... mais pour lesquelles avez-vous le plus de goût ?

Malheureusement, j'aime autant les deux ! Mais j’avoue un petit faible pour la pâtisserie.  Alors que pour la cuisine, on peut plus facilement retomber sur ses pattes, préparer un dessert est souvent assez précis et se joue au gramme près. Avec la pâtisserie, vous avez une sorte de défi à relever, un secret à percer. Cela excite mon imagination et rend parfois mes nuits blanches…

Le livre de desserts que vous avez sorti en début d'année a été un succès. A votre avis, qu'est-ce qui lui a permis d'émerger de l'incroyable marée annuelle des nouvelles parutions culinaires ? Qu'a-t ‘il de plus que les autres ?

Le gros avantage, c’est sa visibilité.  Grâce à mon blog dont le trafic est, aujourd’hui, assez important. Mais c’est surtout à la fidélité de mes lecteurs qui ont répondu présents lorsqu’il est sorti.
Pour le reste, je l’ai fait avec la même passion qui m’anime sur mon blog. Je propose des recettes sucrées du monde entier, dont plusieurs inédites qui n'ont jamais paru sur mon blog...

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite se lancer dans la blogosphère culinaire ?

N’hésitez jamais à vous lancer !! Si vous êtes passionné(e), c'est suffisant car vous vous ferez plaisir avant tout !
Mais si vous voulez du trafic ou que vous le faites avec un autre but (comme j’ai fait le mien pour arriver à publier un livre un jour), il faut des photos nettes, des recettes précises et éprouvées et surtout une certaine régularité. Avec ces trois éléments, je ne connais pas un seul blog dont le trafic n’augmentera pas.
Après, faites vos propres recettes. Je vois beaucoup de site qui ne font que reprendre des recettes d’autres blogueurs ou chefs, mais il faut de l’originalité. Bien sûr qu’il faut aussi des recettes classiques, mais mettez-y toujours votre petite touche perso. C’est cela que les gens viendront chercher !

Pour finir : les bruits de cuisine annoncent de belles nouvelles à votre sujet... pouvez-vous nous en dire plus ? 

Ah ah ! Oui il paraît ! D’une part mon premier livre va être traduit en anglais pour le marché américain et mon deuxième livre (salé) sort donc en mars 2015, puis j’enchaine sur le tome 2 du sucré pour fin 2015 ou plus vraisemblablement début 2016 car j’ai besoin d’un peu de repos !
Mais surtout, vous allez me retrouver sur Cuisine+ à partir de septembre tous les jeudis à 9h00. C’est un rêve devenu réalité : partager mes recettes dans mon émission et être animateur sur Cuisine+, cette chaine 100% gourmande ! J'y partagerai mes recettes de pâtisseries du monde entier, comme je le fais dans mon premier livre : ce sera d’ailleurs le titre de mon émission : « Les desserts de Bernard ». Une aventure étourdissante et passionnante qu’il me tarde de partager avec le public.
Donc on peut dire que j’ai du pain sur la planche, car je continue bien évidemment à publier toutes les semaines des nouvelles recettes sur mon blog ! Et côté vie privée, je pars vivre à moitié au Brésil pour une année : je serai entre Paris et Sao-Paulo tout en jonglant avec tous ces projets culinaires et palpitants. Soupe de piranhas et autres douceurs brésiliennes en perspective... mais pas que !

Propos recueillis par Anne-Sophie Blanchard 
 Pour retrouver le blog de Bernard  : www.lacuisinedebernard.com/

Article "Le Télégramme" du dimanche 7 Juillet 2014


C'est au programme vendredi 13 juin 2014



La vidéo ici:


Interview du jeudi 17 Avril 2014 sur France 2:





Ouest France 5 avril 2014

















Livre de cuisine. Bernard Laurance livre 110 desserts du monde entier


L'autodidacte passionné de cuisine Bernard Laurence signe, ce samedi chez Dialogues, à Brest, son tour du monde en plus de 110 recettes.

Autodidacte animé d'une « passion dévorante » pour la cuisine, Bernard Laurance signe son premier livre : « Les desserts de Bernard, mon tour du monde en plus de 110 recettes », chez Flammarion, des recettes encore inédites sur le blog qui lui a assuré succés et notoriété:www.lacuisinedebernard.com.
Pour ce livre, il a fait le tour du monde. Il a arpenté les marchés, découvert des produits typiques, testé des recettes avec les autochtones... De retour en France, dans sa petite cuisine parisienne ou dans celle, plus spacieuse, de la maison familiale à Portsall, il s'est enfermé des nuits entières : assemblant des ingrédients, changeant les quantités, modifiant les temps de cuisson... jusqu'à retrouver les saveurs originelles dont son palais avait gardé le souvenir. Et il en livre « la formule magique »
Samedi 5 avril à 14 h, librairie Dialogues, Brest.

Interview sur France Inter le dimanche 30 mars 2014 dans "on va déguster":



Article Paru sur le journal "La Marne" le 28 mars 2014

Les desserts de Bernard

IMG_0906.JPG
Un tour du monde en 110 recettes. Le rêve de tout explorateur qui revient à la maison. Plus question de courir le monde pour baver devant les desserts au Maroc, Japon… Tout est là dans ce livre coloré à souhait rehaussé par des photos sublimes. Bavoir recommandé et bouche fermée pour rêver devant des tuiles aux amandes, un pudim de leite du Brésil, des boules de coco marocaines…
Pas besoin de cuisiner Bernard pour qu’il livre ses secrets de fabrication, sa démarche, le descriptif de chaque spécialité et son sentiment sur ces desserts connus ou inconnus. Après le succès de son blog on attendait la bave aux lèvres la sortie de son livre. Le voici. Un moyen de se faire plaisir avec la résolution toutefois de faire un brin de sport pour mieux revenir sur les recettes. Il y a eu les 101 dalmatiens, voici les 110 recettes. Ce livre possède lui aussi beaucoup de chien.
Bernard Laurance, 288 pages, 24,90 euros, Flammarion.

Article paru dans le magazine Régal à l'occasion de la sortie de mon livre "les desserts de Bernard" chez Flammarion le 4 mars 2014:



Article de l'Express Styles du mercredi 5 février 2014:




La Cuisine de Bernard: « Plus de 550 recettes toutes en photos »


« Capable de recommencer jusqu’à 30 fois une recette pour y arriver », Bernard compile sur son blog La Cuisine de Bernard plus de 550 recettes, plus de 14.000 photos et s’apprête à sortir son livre de pâtisserie. Que de succès!
Je blogue depuis…
Janvier 2010. Cela me trottait dans la tête depuis un moment déjà. Mon but était d’écrire un livre de cuisine et je ne savais pas comment m’y prendre. La chose qui me semblait la plus logique était de commencer avec un blog pour « prendre la température ». Et cela a fini par marcher car j’ai une rubrique de 4 pages dans la sublime revue semestrielle 180°C, où je suis « craqueur de recettes » et je sors mon livre consacré aux pâtisseries du monde le 12 mars dans une grande maison d’édition. Je travaille en ce moment sur d’autres projets très excitants!
Où je vis…
Je vis à Montrouge depuis 2004. J’ai été avant cela parisien pendant 26 ans dans le 15e. Mais j’adore ma nouvelle ville. C’est ici que j’ai commencé à donner des ateliers de cuisine (et que je poursuis toujours aujourd’hui…) et j’ai beaucoup de commerces au pied de mon immeuble, très pratique en cas d’urgence de sucre ou de beurre!
Deux ou trois choses sur moi…
Je voyage beaucoup et je suis un hyper gourmand! Je mange de tout, tout le temps et j’aime énormément recevoir des amis à diner à la maison. J’aime festoyer, boire rire et manger!
Où et comment me rencontrer…
Facile, je suis tout le temps fourré chez G.Detou, LA boutique pour les passionnés de cuisine. Ou alors à côté dans la rue Montmartre dans une boutique d’ustensile. Sinon bien sûr lors de l’un de mes ateliers de cuisine que je donne donc à Montrouge chez Les Petites Casseroles deux fois par mois. Ou bien encore dans ma cave! Oui, car je l’ai faite rénover intégralement et je l’ai aménagée comme une boutique de cuisine. C’est un paradis pour n’importe quel cuisinier car j’ai tout mon matériel stocké dedans. Mais vraiment tout et du monde entier.
Qu’avez vous envie d’apporter avec votre blog?
L’envie de cuisiner sans complexe. L’envie d’essayer de nouvelles choses avec des recettes traditionnelles que je rapporte de partout sur terre. Beaucoup de lecteurs m’écrivent pour me dire qu’ils se sont mis à cuisiner grâce à mon blog et d’autres en ont même fait leur métier. Cela me touche beaucoup et rien que cela m’apporte autant que ce que j’apporte à mon blog.
Qu’est-ce qui distingue votre blog des autres dans la même thématique?
Dès le départ il m’a paru évident d’écrire mes recettes avec le tout en images. J’explique tout pas à pas. Il y a aujourd’hui plus de 550 recettes toutes en photos. Il y a près de 14.000 photos. Je fais aussi profiter de mes voyages culinaires où je ne parle pas de moi, mais des plats et marchés que j’ai la chance de croiser. J’aime « craquer » les recettes que je goûte pour les refaire à l’identique à la maison. Cela vire parfois à l’obsession et je suis capable de recommencer jusqu’à 30 fois pour y arriver. C’est cela aussi que les gens aiment sur mon blog: je teste et re-teste les recettes jusqu’à ce qu’elles soient réellement fiables.
Votre plat chouchou à cuisiner? Et celui que vous ne voulez jamais préparer?
J’adore les tajines. J’ai appris à les cuisiner depuis deux ans au Maroc où je vais quatre fois par an. On ne peut pas tout voir en une fois donc j’y vais souvent. J’aime les préparer car c’est très facile et cela cuit rapidement grâce à la cocotte minute, ustensile très utilisé au Maghreb. J’aime tout cuisiner mais c’est devenu assez régulier à la maison de faire des tajines. Il en existe tellement et il faut savoir obtenir une sauce toujours onctueuse que l’on va déguster avec du bon pain frais ensemble assis autour de la table. Pour les plats que j’aime mais que je n’aime pas préparer: les rognons. J’adore ça, mais je n’aime pas trop les cuisiner. Je préfère les dévorer au restaurant!
Si vous ne deviez manger plus qu’un plat?
Du foie gras… Je pourrais en manger tous les jours, mais bon, je pense que je mourrais au bout de deux semaines, non? Plus probablement, je pense que si je devais me nourrir que d’un plat sain, je mangerais du quinoa ou des sushis.
Le plat ou le style de cuisine que vous avez en horreur?
Je ne pourrais jamais manger de tablier de sapeur… Je me sens défaillir rien que d’y penser… Pour le reste, il n’y a pas vraiment de cuisine qui me fait horreur, à part les choses bizarres, comme des insectes. Je ne suis pas fan à l’idée de manger de la cuisine moléculaire à base d’espuma et de fumée… Mais je ne l’ai pas en horreur…! C’est juste que j’aime aussi en avoir dans l’estomac! Et sinon, j’ai horreur des restaurants prétentieux qui s’imaginent faire de la haute cuisine et qui nous servent des plats semi industriels pour un prix honteux. Ça, je les ai vraiment en horreur et il y en a beaucoup… Alors qu’une cuisine simple, bonne et authentique n’est pas plus compliquée à faire.
Vous ne pouvez pas cuisiner sans…
Mon robot artisan Kitchenaid. Je sais que c’est bateau mais la cuve pour pétrir la pâte où faire monter une chantilly est juste fabuleuse! J’ai toujours un stock énorme de farine, de sucre, de beurre et d’œufs dans ma cuisine et j’ai aussi plus de 10kg de chocolats dans mes placards. Bon, je les utilise pour mes cours mais cela me fait toujours rire de les voir chez moi! Ce sont les indispensables en cas de crise d’urgence d’envie de cuisiner… Et je préfère cuisiner chez moi car je sais que j’ai tout à disposition. Il suffit que j’aille dans ma cave/boutique pour trouver par exemple le bon cercle à tarte (j’en ai plus de 150!) du bon diamètre et de la bonne hauteur. Cela me rassure de savoir que tout est là et qu’au pire des cas il suffit que je prenne le métro direct pour le quartier de la rue Montmartre.
Quels sont vos blogs préférés sur votre thématique?
Je ne vais quasiment jamais voir les autres blogs de cuisine, car je n’ai pas trop le temps. En plus si je vais trop les voir, je vais avoir envie de faire la même chose qu’eux, alors j’évite autant que possible pour m’inspirer plutôt de ce que je vois autour de moi dans la vraie vie. Mais j’ai une petite sélection de blogs culinaires que j’aime bien sur le mien, comme Cakes in the cityJe dis MRatatouilletteUn déjeuner de soleil et J’veux être bonne.

Article paru le 10 janvier 2014 sur "une cascade de petits riens":


10 janvier 2014

Je ne te dis pas "merci" Bernard!...

Et comme dirait ma cadette Emma: "tu dis de l'ironie là maman?"
Parce qu'à cause de Bernard, les kgs de ma mes grossesses ne sont pas prets de s'envoler (quoi? il n'y peut rien et les kgs ne s'envolent pas en vrai?)
Parce qu'à cause de Bernard, on a investi dans un robot multifonction avec le bol à patisser de mes rèves (c'est pas de ma faute si tout pile au "bon" moment j'ai cassé l'ancien)
Parce qu'à cause de Bernard, mes filles et meme mon mari me disent me voyant mettre le tablier: "on mange encore un truc de Bernard?"
Parce qu'à cause de Bernard, j'ai découvert la Foodizbox: boite mensuelle de 24€ qui arrive avec 6 produits rares ou originaux et un ustensile de cuisine et un livret de recettes de... Bernard mais aussi Noemie (de top Chef je crois)
Parce qu'à cause de la Foodizbox j'ai découvert Le Chapelier Fou (les thés dont je vous parlais hier), redécouvert les Shitakés (champipi trop miam meme en déshydratés), me suis régaler de guimauve en confiture (raaaa une tuerie), j'en passe et des meilleurs (le risotto aux cepes deshydraté....)
Je dis .....MERCI BERNARD
Mais qui est ce p...de Bernard?????? (c'est ça que vous vous dites non???)
Bernard c'est Bernard de la Cuisine de Bernard évidemment! Un blog culinaire mégaconnu (moi c'est ma collaboratrice Ikram qui me l'a fait découvrir il y a 2 mois...ouais je suis à la traine moi) avec des recettes du monde entier, faciles ou pas, avec des ingrédients simples ou plus rares mais toujours avec des photos et des trucs qui t'expliquent des choses toutes betes ( ah oui quand tu bats fort le far breton t'as la mousse au dessus mais si tu bats lentement ton far n'a pas deux couches.........ahhhhh pas bete le Bernard)
Bon Ok grace à Bernard, mes filles mettent les mains à la pate (les doigts de la mariée et les tac-tac au sésame n'ont plus de secret pour elles)
P1010208
Grace à Bernard, je me la suis pétée devant Kris et son mari (miam le lapin aux pruneaux, les fusilis aux ptits pois)
Grace à Bernard, j'ai assurée à Noel (ohhh  ce Tiramisu fait en 10 minutes te met les papilles au Nirvana)
Grace à Bernard, les muffins atomiques au chocolat et le cake ultime au citron ravissent nos gouters
Grace à Bernard, on mangera bien ce soir: tarte aux poireaux toute bete
IMG_0059

Alors moi je vous le dis, heureusement que je suis casée et bien casée, parce que le Bernard il vaut son pesant de cacahuetes , surtout qu'il est plutot pas mal-ou alors il triche sur sa photo de blog mais un mec qui cuisine comme ça ne peut pas mentir, surtout qu'il est breton de Ploudal (Kénavo mon potos), surtout qu'il est sympa comme tout (j'ai pas pu m'empecher de lui dire par mail que son blog etait trop miam).
Vous l'aurez compris, si vous voulez assurer grave en cuisine, allez faire un tour sur son blog, vous tapez "cuisine Bernard" dans G.. ou autre moteur et paf Bernard vous enleve au pays des saveurs ...
Converties?

Novembre 2013: Émission "dans la peau d'un chef" en tant que blogueur. 


Article dans la revue 33vin:


Interview parue dans "a life mag" du 31 octobre 2013 
http://alife-mag.fr/culture/bernard-laurance-cuisinier-aux-saveurs-du-monde/

Bernard LAURANCE, cuisinier aux saveurs du monde

par  • 31 octobre 2013 • CultureGastronomie • Commentaires fermés • 198
Bernard est ce que l’on pourrait nommer un « world cooker », un homme aux yeux ébahis devant toutes les cultures culinaires. Grand voyageur, explorateur de ce monde, c’est dans les cuisines qu’il a toujours aimé passer son temps. Est-il un explorateur culinaire?  » Je voyage de plus en plus et j’en profite  pour m’intéresser à ce qui m’entoure. »

« Je n’ai pas vraiment décidé de me lancer dans la cuisine du monde »

« C’est arrivé tout seul »

Ton blog est un grand succès! Facile de trouver sa place face à autants de blogs féminins? Il y a beaucoup d’hommes dans les cuisines professionnelles et beaucoup de femmes qui blogguent, mais pour moi la cuisine n’a pas de genre. Elle est une passion pour la personne qui la pratique, quel que soit son sexe. Je me suis donc lancé dans mon blog sans trop me demander si j’avais ma place. Je voulais surtout aller de l’avant pour réaliser mon rêve depuis 20 ans: écrire un livre de cuisine. Mon blog a en effet permis de me faire remarquer par une grande maison d’édition et ça y est, je commence enfin à travailler dessus !
Tu es un explorateur culinaire?  Oui je me vois parfois comme cela. J’explore, en effet mais parfois cela ne donne rien… J’adore me dire qu’avec ce que  j’ai  chez moi je peux faire tout ce que je veux, donc créer, innover, apporter le truc que vous ne trouverez que chez moi. Lorsque je désire cloner une recette bien particulière, je me lance tête baissée et je fais tous les tests possibles pour y arriver. J’explore donc toujours de nouveaux processus qui peuvent me servir par la suite…
Brioches de Shanghai
Brioches de Shanghai
La cuisine française dans cuisine du monde, qui gagne le match selon toi? Ah ah !! Mais il n’y a pas de vainqueur voyons !! Bon allez d’accord, pour la pâtisserie, on est quand même les meilleurs…! Pour le reste, il y a beaucoup de pays qui produisent une cuisine excellente et variée: l’Italie, la Thaïlande, le Maroc, l’Inde, la Chine… Mais pour les desserts, je ne trouve jamais, hormis quelques pays du Moyen Orient et quelques autres pays, des choses qui me renversent autant qu’en France. Nous avons une pâtisserie riche et d’innombrables gâteaux. Mais c’est surtout la diversité qui participe à la richesse culinaire humaine.

180°C numéro 2 d'octobre 2013:




Article paru dans "33vin", revue japonaise, printemps 2013:

Bonjour à tous ! C'est maintenant au Japon que je suis publié ! Je participe au nouveau magazine "33vin" dont le premier numéro est diffusé à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires à travers le Japon et les boutiques japonaises à Paris. Celui-ci est gratuit. Il traite de vin et on m'a demandé si je voulais donné certaines de mes recettes pour des accords avec certains vins ! J'ai bien évidemment dit oui et je trouve le résultat très amusant ! J'ai une page entière consacrée à ma rubrique et je participerai aux numéros suivants. Alors bravo "33vin " et longue vie !! 




Article paru dans "Le nouvel Observateur" du 3 avril 2013:



Parution de 180°C le 5 avril 2013 avec ma première recette publiée.




Article paru dans écrans le 16 novembre 2012:


Article Ouest France du 28 octobre 2012:































Un atelier cuisine animé par le blogueur Bernard Laurance

Ploudalmézeau 
Le blog aux 6 millions de visites
Il y a deux ans, le Portsallais Bernard Laurance décrochait le premier Golden blog Award en catégorie cuisine. Une reconnaissance qui, entre autres, fait qu'aujourd'hui son blog affiche au compteur près de 6 millions de visites !
Depuis sa plus tendre enfance, la cuisine est sa passion. Écrire un livre de cuisine, son rêve. Jamais pourtant il n'a envisagé d'en faire son métier. « Trop dur ! » remarque-t-il en souriant. Ce qui ne l'empêche pas de passer des journées entières derrières les fourneaux à tester vingt fois la même recette pour parvenir à la perfection. Une fois satisfait du résultat, Bernard la partagera sur son blog, agrémentée de quantité de photos. Sur ce site n'espérez pas trouver de recettes de cuisine moléculaire ou « nouvelle cuisine »Notre ami ne jure que par la cuisine traditionnelle, d'ici mais aussi d'ailleurs.
Samedi 20, à la médiathèque L'Odyssée, quarante personnes (les plus rapides à s'inscrire !) ont eu le plaisir de passer l'après-midi avec Bernard Laurance. La présentation de son blog a toutefois été réduite à sa plus simple expression... tous les participants le fréquentant assidûment !
Bien plus attendu donc l'atelier cuisine : au programme la réalisation de nems authentiques, d'une soupe thaïlandaise, de croustillants de poulets à la noix de coco. Dans une ambiance de cours d'école, on hume, on touille, on prend des notes... On goûte aussi. Beaucoup. Passant allègrement du sucré au salé, des préparations réalisées sur place aux petites douceurs apportées par Bernard : macarons à la fleur d'oranger, croquants au chocolat, etc. Mais surtout les fameux « pasteis de Nata ». Un délicieux petit flan portugais dont chacun attend la recette depuis des mois. S'il a enfin été possible de se les mettre en bouche, pour la recette ce ne sera pas avant le 1eravril. Ce n'est pas un poisson. C'est la date de sortie d'un nouveau magazine culinaire qui lui consacrera quatre pages !
En attendant, si Bernard n'envisage la cuisine qu'en dilettante, son programme est tout de même chargé : projet de livre, d'émission de télévision ou encore cours de cuisine...
http://www.lacuisinedebernard.com

Interview parue dans www.conseilsmarketing.com le 24 octobre 2012: 



Les Golden Blogs Awards 2 ans plus tard : HugoRuyant.com et LaCuisinedeBernard.com


la-cuisine-de-bernard
Nous recevons Bernard Laurance du blog http://www.lacuisinedebernard.com, vainqueur en 2010 de la catégorie Cuisine.

1 – Pourriez vous vous présenter, ainsi que le Blog

Je m’appelle Bernard LAURANCE et j’ai un blog de cuisine depuis janvier 2010.
Depuis bien longtemps, j’ai le rêve d’écrire un jour un ou des livres de cuisine.
Mais écrire un livre n’est pas évident lorsque l’on n’est pas connu.
J’ai donc décidé de commencer par un blog pour voir aussi comment réagirait les gens par rapport à celui-ci.
J’avais pour moi trois atouts pour un blog de cuisine:
- du temps libre,
- des voyages autour du monde
- une passion débordante, voir dévorante.
Puis j’avais un appareil photo et un ordi, alors tout était réuni pour le blog!

2 – Quels ont été les impacts de votre victoire dans les premières semaines (trafic, notoriété…) ?


Il n’y a pas vraiment eu un impact incroyable sur le moment.
Surtout qu’en 2010 les Golden Blog Awards n’étaient pas encore connus.
C’est surtout sur le long terme que je l’ai vu car on m’en parle encore souvent.
Mais aujourd’hui, depuis les GBA, mon trafic a été multiplié par 20.
Cela donne du sérieux au blog et même aujourd’hui je m’en sers pour beaucoup de choses.
Cela m’a surtout conforté dans l’idée qu’il faut aller jusqu’au bout de ses envies.
J’organise depuis des ateliers de cuisine, j’ai été chroniqueur pour Cuisine Radio (en ce moment c’est la radio elle-même qui est arrêtée) et je viens de créer FoodizBox (Abonnement pour recevoir  tous les mois une boite avec une recette et tous les  ingrédients pour la réaliser) avec Noémie de Top Chef 2012 et deux autres compères.

3 – Quelles sont les stratégies à mettre en place pour décrocher un maximum de votes ?

Je n’avais pas vraiment de stratégie car c’est mon frère qui m’avait inscrit aux GBA.
J’en ai du coup simplement parlé sur mon blog car je n’avais pas encore de page Facebook à l’époque.
Les gens ont voté pour moi et je me suis donc retrouvé dans les 10 premiers…. Puis j’ai gagné!

4 – Quelles leçons à long terme avez vous retenus des Golden Blogs Awards ? Est-ce que cela a changé votre manière de bloguer ?

Oui cela a changé ma façon de bloguer.
Avant les GBA, je mettais énormément de nouvelles recettes, presque 12 ou 14 par mois (sachant que je suis souvent à l’étranger, autant imaginer que je ne faisais que ça une fois chez moi!!).
Le fait de gagner m’a poussé à avoir un rythme plus régulier et moins soutenu car le trafic augmentant, je me suis dit qu’il valait mieux habituer les lecteurs à un rythme qui serait plus facile à avoir dans le futur.
Je me suis donc imposé de 6 à 8 articles par mois.
Et depuis le trafic ne cesse d’augmenter de plus en plus.
De la soirée des GBA en elle-même en revanche, je n’ai aucun souvenir car je n’y étais même pas!!
J’étais à Rio en vacances et j’avais envoyé une très bonne amie au cas où.
Je n’y croyais pas mais tout le monde me disait d’avoir au moins quelqu’un pour me représenter.
Je ne regrette pas de ne pas avoir assisté à cela car je ne supporte pas ce genre de stress!!
En tout cas j’ai sauté de joie sous la pluie brésilienne !

5 – Quels sont les 4 conseils que vous donneriez à un blogueur qui débute ?

Alors là, bonne question!!
- Déjà il faut une passion qui à elle-seule justifiera toutQue le blog soit bon ou mauvais, peu importe si cela fait plaisir à l’auteur.
Ne pas faire de fautes d’orthographe ou alors très peu. Les lecteurs se lassent vite d’un blog bourré de fautes. Je fais pas mal de coquilles car j’écris toujours trop vite, mais quand je me relis, j’essaie d’en enlever le plus possible!
Accrocher le lecteur avec des photos nettes. Pas forcément des photos de magazine, mais au moins nettes! C’est le minimum. Evidemment après, plus les photos seront jolies, plus cela fidélisera le lectorat.
Publier de manière régulière et garder ce rythme. Toutes mes recettes pour la fin du mois sont prêtes, mais je m’oblige à ne pas les publier pour les mettre tous les 3 ou 4 jours.
Avec cela déjà, il est évident que les gens viendront!
Analyse ConseilsMarketing.fr : LaCuisinedeBernard est tenu comme un vrai blog Pro ! Le rythme de publication est bien programmé (1 à 2 articles / semaine), les recettes sont très détaillées avec un maximum d’images (avec le logo du Blog, ce qui est une très bonne idée), des rendez vous physiques avec ses lecteurs (comme ici à Ploudalmézeau)… bref la recette du succès !
Côté monétisation, le blog utilise surtout  la proposition de produits culinaires via le moteur de sélection de Twenga. Il serait plus pertinent de valoriser Foodizbox.com  de manière plus visible plutôt qu’un simple macaron en haut du blog. Par exemple il serait plus pertinent de mettre la vidéo promo en bas de chaque article de blog plutôt que de mettre un rappel sur le blog (l’auteur, le copyright…) qui n’apporte aucune valeur ajoutée. Bernard devrait également vendre en direct des livres de recettes en PDF avec Paypal (couplés avec des vidéos Bonus), il est certain que certaines personnes seraient intéressées pour acheter des recettes inédites d’un tel passionné !
De même il faudrait faire un peu de nettoyage dans le pied de page : il prend plusieurs écran de long, avec certains liens qui ne fonctionnent plus (image non affichées…) et des liens vers des sites à peu de valeur. En effet à 5000 visiteurs par jour il n’est plus nécessaire de mettre des liens vers des annuaires.
Côté création de liste email, l’abonnement à la newsletter est bien proposée, mais il n’y a aucune “incitation” à l’action. Il suffirait pourtant de regrouper 50 ou 100 Tops Recettes  dans une eBook PDF gratuit à télécharger, et il est certain que les abonnés newsletter vont augmenter de manière exponentielle !
Côté design, l’hébergement sur blogger est une solution simple, mais on voit bien les limites sur le blog de Bernard : un thème qui mériterait d’être plus “pro” (nb: il serait pertinent de faire appel à un designer pour avoir un design de blog personnalisé même sur Blogger), pas de Favicon (alors que c’est possible comme indiqué là), énormément de place est perdue avec le bandeau d’entête qui “tue” la navigation du site.
Article paru dans le Télégramme du 21 octobre 2012:


letelegramme.fr



Mois gourmand. Les recettes de Bernard Laurance

21 octobre 2012
  • Agrandir le texte
  • L'article au format PDF
  • Imprimer cet article
Quarante personnes ont pris part à la rencontre avec Bernard Laurance, hier après-midi, à la médiathèque L'Odyssée, dans le cadre du mois gourmand. Bernard Laurance, 34 ans, réside à Paris. Dès ses 6-7 ans, la cuisine le passionne. Son rêve est d'écrire un livre. En 2010, l'idée lui vient de créer un blog où il donnerait ses recettes, expliquées «pas à pas» et accompagnées de nombreuses photographies. Son blog, primé en 2011, reçoit aujourd'hui plus de 22.000 visites par jour. Et il négocie aujourd'hui la publication d'un livre de cuisine et même une émission de télévision. Hier, Bernard Laurance n'est pas venu les mains vides à L'Odyssée! il avait cuisiné de nombreuses spécialités de tous les pays, comme les «pasteis de Nata» (flans portugais), les croquants au chocolat, les macarons mais aussi une soupe thaïlandaise, un poulet croustillant,etc. Après avoir présenté son blog, Bernard Laurance, aussi passionné que passionnant, a invité le public à venir participer à la préparation de plats asiatiques. Son métier lui permet de beaucoup voyager et de goûter aux recettes traditionnelles de chaque pays, qu'il dissèque ensuite pour en retrouver les ingrédients.

Rester dilettante 

Si la cuisine traditionnelle est sa passion, il ne souhaite pas en faire son métier. «J'aime faire la cuisine en dilettante, dit-il. Et je ne mets les recettes en ligne que lorsqu'elles sont vraiment au point».

Médiathèque de Ploudalmézeau 20 Octobre 2012



Battle culinaire Alvalle 31 Juillet 2012:

 


Lundi 23 juillet 2012: participation à "Les Experts" sur Europe 1

RETROUVEZ MOI DANS L'ÉMISSION "LES EXPERTS" SUR EUROPE1, LUNDI 23 JUILLET À PARTIR DE 14H! NOUS PARLERONS DES RECETTES DE L'ÉTÉ! 

INTERVIEW PARUE DANS WWW.WEBCONSULTING.FR LE 12 JUILLET 2012

12 juillet 2012 - Catégorie: Interview
Voici aujourd’hui l’interview de Bernard qui gère le blog La Cuisine de Bernard. Comme Sandra du blog culinaire Cuisine Addict, l’auteur de La Cuisine de Bernard a eu l’aimable gentillesse de répondre à notre questionnaire.
Le blog La Cuisine de Bernard réalise un trafic de 14 000 visites par jour. À noter que la différence entre le nombre de visites et de visiteurs uniques peut être légèrement différent.
Ce qu’on peut retenir de l’interview du blogueur culinaire :
  • le blog permet de mieux connaître les besoins des internautes dans un domaine ciblé
  • le blog permet de faire connaître son talent et de profiter de multiples opportunités
  • pas besoin de connaissances techniques pour gérer un blog (sous Blogger)
  • les photos d’un blog sont importantes, elles mettent en valeur le produit en question
  • varier les sujets à traiter : voyages, reportages, interviews, etc.
  • régularité : poster 2 à 3 articles par semaine
Interview blogueur culinaire: La Cuisine de Bernard

L’INTERVIEW DE BERNARD

1. Qu’est-ce qui vous a donné envie de créer votre blog de cuisine ?
Je cuisine depuis tout petit. J’ai toujours adoré voyager et découvrir les traditions du monde. Je note tout dans des petits carnets depuis bien longtemps, et en voyant les autres blogs fleurir sur le Net, je me suis dit que j’y avais ma place aussi. J’ai toujours eu envie d’écrire un ou des livres de cuisine, mais en étant inconnu cela ne fonctionne pas si facilement!  J’ai donc fait le pari qu’en commençant un blog, c’était le meilleur moyen de « prendre la température » en regardant la réaction des lecteurs. Je ne regrette pas ma décision car mon rêve est proche de se concrétiser et va même au delà, car je donne des cours de cuisine, je suis chroniqueur sur Cuisine Radio à partir de septembre et je participe au lancement d’un nouveau magazine culinaire. Et d’autres projets sont en cours.
2. Est-il facile de gérer un blog de cuisine ?
Oui car j’ai du temps (du moins pour l’instant). Les plateformes de blog, telles que la mienne (Blogger) sont vraiment faites pour des débutants en informatique. Car je suis absolument nul avec les ordinateurs! Là, il suffit d’écrire sa recette, de charger les photos, ce qui dans mon cas me prend le plus de temps et on met en ligne!
3. Créez-vous vos propres photos de cuisine pour votre blog ?
Oui absolument. J’ai un appareil reflex numérique et j’ai appris à le manipuler un peu. Mes photos ne sont pas les plus belles du Net, mais elles ont l’avantage de présenter le produit de façon nette, sans trop de chichi.
4. Considérez-vous qu’il est important de réaliser de belles photos pour son blog ?
Bien sûr! Il faut surtout que les photos soient nettes. On voit encore beaucoup de blogs avec des photos floues. Là, je ne comprends vraiment pas. Dans mon cas, j’ai choisi la facilité: un fond blanc systématique. Cela m’évite de devoir réfléchir au stylisme culinaire et de devoir acheter toujours de nouvelles assiettes, nappes, serviettes, cuillères pour présenter une recette. J’ai commencé mon blog avec des photos au flash, ce qui semblait être une hérésie pour beaucoup, mais les photos ont toujours été très claires et lumineuses. Depuis plus d’un an, je travaille en lumière naturelle. Les photos sont beaucoup mieux mais je dois attendre d’avoir la lumière parfaite. De plus, avoir un fond blanc est plus compliqué qu’il n’y paraît. Le blanc est rarement blanc en photo: il peut tendre vers le rouge ou le bleu suivant la météo. Je retouche donc les photos sur photoshop pour rétablir les blancs et illuminer les zones d’ombre.
5. Rédigez-vous tout seul vos articles ? Êtes-vous aidé ?
Non je ne suis pas aidé. Je rédige tout, tout seul. Je prends toutes les photos moi-même, que ce soit pour les voyages, les recettes, les interviews. Le plus long à rédiger, sont justement les interviews. Je dois réussir à obtenir un rendez-vous, rédiger les questions, enregistrer sur place et retranscrire le tout sur le blog. Cela prend des heures! Pour les recettes, c’est en général plus simple: il suffit d’expliquer le procédé. La seule chose que je n’ai pas faite est mon logo. C’est un jeune designer qui me l’a fait d’après l’idée que j’avais.
6. Combien d’articles par semaine faut-il publier selon vous ? Avez-vous des objectifs de fréquence ?
J’ai obtenu le Golden Blog Award 2010 du meilleur blog de cuisine, décerné par la mairie de Paris en novembre 2010. Avant cela, je publiais quasiment une recette par jour. Après le prix, voyant le trafic augmenter, je me suis imposé un rythme ralenti et je suis àdeux ou trois articles par semaine, en gros une dizaine par mois. La majorité des articles sont des recettes, mais il y a aussi les voyages culinaires, les reportages gastronomiques, les interviews… Je pense rester à cette fréquence car elle fidélise assez bien le lecteur.
7. Combien de visites fait votre blog par jour ? Pensez-vous que c’est suffisant ? Avez-vous un objectif ?
Il y a aujourd’hui 14 000 visites par jour en moyenne. Plus de 4 400 000 visites depuis le début en janvier 2010. Oui c’est suffisant, mais évidemment j’espère en faire encore plus dans le futur. Je n’ai pas d’objectif car je n’ai pas d’échelle de valeur: je n’ai aucune idée de combien sont visités les autres blogs de cuisine. Mais en cherchant mon blog sur Google France, je vois que j’ai une bonne position. Et le nombre de Like sur Facebook donne une idée également (près de 6 000 en juillet 2012). Il faudrait traduire le blog en anglais pour augmenter réellement le trafic. Je compte également le traduire en portugais du Brésil car je serai peut être amené à y vivre en partie.
8. Pensez-vous qu’il est important d’être présent dans les réseaux sociaux ?
Oui je pense que l’on ne peut pas s’en passer. J’ai un compte Facebook personnel que je n’utilise jamais. Par contre, j’écris souvent sur celui du blog. J’ai un compte Twitter (toujours pour mon blog, pas pour moi!), mais je ne comprends pas bien l’intérêt. Il est lié à mon compte Facebook, mais très honnêtement, je ne vois pas le rapport entre Twitter et la cuisine.
9. Est-ce que votre blog est également lu par un public masculin ?
Oui, beaucoup d’hommes laissent des commentaires ou m’écrivent pour me poser des questions sur des recettes. J’ai aussi une clientèle masculine lors de mes ateliers de cuisine. Mais ce n’est bien évidemment pas la majorité. Le public est plutôt féminin, d’une moyenne d’âge de trente à quarante ans.  Même si cela va de 7 à 77 ans.
10. Pensez-vous que le nom de votre blog a une importance ?
Oui sans doute, même si le mien n’a absolument rien d’original! Je voulais trouver rapidement un nom et c’était le seul que j’avais en tête. Et finalement il me plaît bien et les gens s’en souviennent car Bernard n’est aujourd’hui plus un prénom si courant! J’aurais pu être plus original, mais ce jour-là, je ne voulais pas chercher pendant des heures. Et puis au moins les choses sont claires: je suis un garçon qui a un blog de cuisine. La majorité est rédigée par des femmes, alors voilà mon originalité!
N’hésitez pas à visiter le blog de Bernard ! La Cuisine de Bernard 

Émission du 15 juin 2012 sur www.cuisineradio.com 


Site www.lacrouteetbuffet.fr du 7 juin 2012



Blog du mois sur Ça Croustille! Juin 2012


Partenariat avec Alvalle et Le journal des femmes de mai à août 2012:


Partenariat avec Traou Mad. Dernière recette du 28 avril 2012



Jeudi 26 avril 2012 à 10h: Cuisine Radio

Je vous attends nombreux jeudi 26 avril 2012 sur www.cuisineradio.com à "La Table de Gilles" de 10h à 12h30. Je serai l'invité de l'émission et catapulté rédacteur en chef du jour, avec l'aide précieuse de Gilles Brochard! Vous pouvez écouter sur le site de Cuisine Radio ou bien télécharger gratuitement l'application... À jeudi prochain!
Rediffusion à 18h jeudi 26 avril!












Partenariat avec Traou Mad (dimanche 12 février 2012)






Bon plan du jour sur http://www.pauletmarie.com/ 11 février 2012





      Interview dans www.cuisineaz.com le 5 janvier 2012:







    Ouest France du 28 décembre 2011:

    http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Bernard-Laurance-blogueur-de-cuisine-_40734-2026638------29019-aud_actu.Htm




    "Comment ça va bien" sur France 2 du 28 novembre 2011:



     

    100% Mag sur M6 de novembre 2011:



    Journal de 20h sur TF1 du 18 novembre 2011:




    www.lyonvadrouille.com le 16 octobre 2011:







    Pour le plus grand plaisir de vos papilles, c’est vous qui définissez les thématiques de goût hebdomadaires. Tous les lundis, on vous rapporte les folies du week-end et les
    plats mijotés à partir de paniers garnis chez Monoprix !
    Vous votez pour votre candidat préféré tandis que 2 quitteront l’aventure chaque semaine. Il n’en restera qu’un à dévorer…

    Relayée sur Facebook et Twitter, la grande finale du 28 septembre aura lieu dans une cuisine de prestige en présence d’un jury de choix.




    CHRISTELLE GAUGET
    DAVID AMELIN
    ELODIE MAYER
    OMID TAVALLAI
    OUIZA KAIDI







    ILacuisinedebernard.com






    CHRISTELLE GAUGET

    DAVID AMELIN

    ELODIE MAYER

    OMID TAVALLAI

    OUIZA KAIDI








    ILacuisinedebernard.com
    Interview avec Bernard de Lacuisinedebernard.com from Bright Sight prod on Vimeo.


    2 days ago




    More
    See allShow me

    7. Interview avec Bernard de Lacuisinedebernard.com
    2 days ago

    3. Vidéos sur mesure
    9 months ago
    Comment être à la fois un blogueur à succès, un entrepreneur et un ?
    bit.ly/​rgkMWa

    http://bs-audiovisuel.fr/blog/2011/07/etre-blogueur-entrepreneur-en-gardant-son-metier/





    http://www.1blog1jour.fr/le-blog-du-29-janvier-2011-la-cuisine-de-bernard.html



    Aujourd'hui : Pierres en l Air
    La Cuisine de Bernard
    Présentateur
     Voyageur et passionné de cuisine, Bernard vous propose de l'accompagner dans ses péripéties et vous fait découvrir les recettes locales et régionales du monde entier en photos.
    6
    Auteur du blog Bernard
    Plateforme utilisée Blogger
    Flux RSS du blog Ses 10 derniers articles
    Statistiques Statistiques
    455 blogs (17832 clics)
    129 commentaires3 visiteurs connectés
    record : 38, le 02/08 à 00:52
    waah
    les-coquetteries-de-laetitia
    les-livres-de-george
    beauty-licieuse
    varobaz







    16 janvier 2011:





    L’INTERVIEW GOURMANDE


    LE PÉCHÉ MIGNON DE BERNARD

    18/01/2011

    Cette semaine, plaisir rime avec gourmandise ! Partez en voyage avec Bernard du blog lesrecettesdebernard.blogspost.com et découvrez les traditions culinaires, régionales et locales de la France et du monde entier. Au programme : ses secrets bien gardés des fameux cannelés bordelais.
    Le péché mignon de Bernard

    BERNARD

    • Son blog :Lesrecettesdebernard.blogspot.com
    • Sa passion : les voyages et la cuisine
    • Sa spécialité : la cuisine asiatique et les pâtisseries.
    • Le produit qu’il cuisine le plus : Sans hésiter : le sucre !
    • Le produit qu’il ne cuisine jamais : il n’y en a pas.
    Alimgouv : Pourquoi avoir créé un blog ? 
    BERNARD : Au cours de mes voyages, je découvre des traditions culinaires bien différentes des nôtres … En créant ce blog, je souhaitais pouvoir les transmettre au plus grand nombre, d’en faire partager les secrets. A l’époque, quand je parcourais la blogosphère, beaucoup de sites proposaient des plats sans saveurs, illustrés par des photos souvent floues, c’est aussi un peu ce qui m’a lancé : faire un blog de recettes internationales et de voyages culinaires illustrés et compréhensibles.
    Quelle est l’importance de la cuisine dans la vie quotidienne ? 
    BERNARD : La cuisine a sans doute participé à créer notre identité. Grâce à la cuisine, aux plats, à la façon de manger, on comprend mieux les autres cultures et leurs différences. Si manger des insectes dégoute les occidentaux, pour d’autres déguster une fondue savoyarde est répulsif !
    Quelle est la caractéristique principale de votre cuisine ? 
    BERNARD : J’adore cuisiner seulement quand la cuisine reste ponctuelle. Un à deux repas délicieux par semaine me sont nécessaires et suffisants. Je ne fais pas de cuisine au quotidien, même si j’admire les parents qui cherchent chaque jour des nouvelles idées pour le diner. Si je devais cuisiner tous les jours, cela deviendrait plus une contrainte qu’un moment de plaisir.
    Qu’est-ce qui vous différencie des autres blogs ?
    BERNARD : La pédagogie ! Il m’est souvent arrivé de tomber sur une recette intéressante mais impossible à réaliser. Quand je publie une recette, je suis didactique : je mets en moyenne 20 photos avec un texte explicatif pour chacune.
    Au-delà de la pédagogie, je porte aussi beaucoup d’importance au respect de la tradition, sans porter de jugements de valeur sur la recette. Je n’invente rien, je cherche la façon la mieux adaptée pour réussir un plat. Je prends des cours à l’étranger pour confectionner les « dim sum » chinois ou encore les pâtisseries tunisiennes. Je puise aussi dans mon histoire personnelle et dans la culture culinaire que j’ai acquis au fil des ans.
    Quelles sont vos influences ? 
    BERNARD : J’aime tout ce qui est local ou régional ! Par exemple, la Bretagne m’a toujours attiré : ses traditionnelles recettes sont en apparence simples, mais demandent en réalité, un vrai savoir-faire ! Le Kouign Aman, les crêpes et les galettes... Ce qui me plait, c’est d’apprendre le bon geste pour arriver à la bonne recette.
    Un livre de chevet ? 
    BERNARD : Faites votre pâtisserie comme Lenôtre.

    LA RECETTE DE LA SEMAINE

    La véritable recette des cannelais bordelais © lesrecettesdebernard

    Les Cannelés Bordelais

    Pourquoi avoir choisi cette recette ? 
    C’est ma recette préférée, et elle représente ce que j’aime par dessus tout : une tradition régionale, des gestes étudiés, une recette délicate, des odeurs envoûtantes ... pour un cannelé croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur.
    Ingrédients : 1 L de lait entier frais, 2 œufs entiers, 4 jaunes d’œufs, 280 g de farine, 475 g de sucre, 50 g de beurre mou, 10 cl de rhum brun, 2 cuillerées à soupe de vanille liquide et 2 gousses de vanille.
    Ustensiles : Moules à cannelés, parfaitement propres, en cuivre ou en aluminium doublé téflon, pour obtenir un authentique cannelé (éviter le moule en silicone). Le plus : Une bombe de graisse avec agents de démoulage ou cire alimentaire d’abeilles pour un démoulage digne des chefs.La veille : Faire bouillir lait, beurre, rhum, vanille liquide et gousses fendues. A ébullition, arrêter le feu et laisser infuser 15 min.
    Blanchir au fouet les œufs et les jaunes avec le sucre. Y mettre les graines des gousses de vanille (les remettre vides dans le lait). Faire réchauffer le lait et en verser 1/5 sur le mélange œuf/sucre. Mélanger, et ajouter la farine, finir en versant le reste de lait.
    Laisser reposer la pâte pendant 24 h à température ambiante, en la remuant de temps en temps.
    Le jour même : Préchauffer le fou à 275°C. Retirer délicatement les gousses de vanille. Fouetter 2 minutes la pâte pour bien réintégrer le beurre. Remplir les moules avec la pâte jusqu’à 1 mm du bord. Poser les moules sur une plaque à pâtisserie et l’enfourner au milieu du four. Il y a deux étapes de cuisson : 15 min à 275°C puis 35 min à 200°C. Démouler aussitôt sur une grille à l’envers et laisser refroidir au moins 2 h.
    Pour retrouver d’autres astuces pour faire des cannelés parfaits, et plus de recettes encore, rendez-vous sur lesrecettesdebernard.blogspot.com





    Reportage France 3 Décembre 2010


    Décembre 2010:





    Le concours Ouest France!




    Personnalité 2010 du pays de Brest : Bernard Laurance mitonne le meilleur blog consacré à la cuisine

    Tout petit déjà, Bernard Laurance aimait cuisiner. De sa passion pour les bonnes choses est né le blog Les recettes de Bernard qui vient de connaitre un succès fulgurant sur le net. Il a été élu premier en catégorie cuisine aux « Golden Blog Awards », concours co-organisé par la ville de Paris et les Comptoirs du Multimédia, soutenu par des grands noms de l’industrie et des médias!
    Le succès a cueilli le jeune homme de 32 ans en escale àPortsall chez ses parents. Là où il aime faire une pause lorqu’il est en France. «Depuis ma distinction, j’ai plus de 76 000 visiteurs par jour... » De quoi attirer déjà la publicité. « C’est justement ce que je ne veux pas. Je veux quelque chose de sobre et d’épuré. Un endroit où les fans de cuisine aiment se retrouver sans se sentir agressés... »
    De ses pérégrinations à travers le monde, là où le porte son métier, Bernard Laurance ne retient que le meilleur. « Des coups de cœur que j’essaie de décrypter... » Sur son blog, on voyage ainsi des brioches des délices du Minas Gerais (Brésil) à Johannesburg (Afrique du sud), descrabcakes du Maryland (USA) aux véritables croquants de Cordes-sur-Ciel près de Toulouse... Sans décalage horaire, mais avec avec un véritable dépaysement gustatif.
    Les recettes sont faciles à exécuter, chaque étape étant photographiée et détaillée avec soin. « J’en avais justement assez de tous ces livres de cuisine aux magnifiques photographies, bien trop compliquées pour être réalisées », affirme son auteur. Un tel désintéressement ne pouvait que séduire les gourmands des quatre coins de France. Avant nos lecteurs appelés à voter?…
    Sabine NICLOT-BARON.


    Suite aux "Golden Blog Awards", Ouest France m'a choisi pour participer au concours de la personnalité 2010 du pays de Brest! Je n'imagine pas gagner celui-ci (car certaines personnes ont fait des choses réellement importantes, comme révéler le scandale "médiator"...) mais si vous votez (on peut voter une fois par jour) cela peut me permettre d'obtenir de la crédibilité pour écrire un jour un livre de cuisine... Vous pouvez voter ici:

    tois-annee-2010.php


     Alors merci à vous tous!!

    





    8 commentaires:



    Olivier B a dit…
    Je viens de voter pour toi, en espérant que mon vote soit l'ingrédient qui t'apportera ce joli goût de victoire et non l'amertume...Amicalement...Pour l'instant tu es premier...
    christiane a dit…
    voila j'ai voté avec grand plaisir pour toi. Et je voterai tous les jours en esperant te voir grand gagnant. Cordialement Christiane
    Anonyme a dit…
    c'est l'année de tous les records il faut y croire j'ai vote pour toi et compte sur moi pour les jours suivants. j'ai mis a l'honneur quelques recettes pour les fêtes grand succès encore merci pour ton blog très généreux
    Bamboo a dit…
    Hello Bernard, C'est fait, je vote pour toi, je croise les doigts (tous). Ben pourquoi ne pas y croire ? C'est ce que deux personnes ;-) qui ont fait connaissance grâce à ton blog, ont répété durant toute la soirée des Golden Blog Awards. Dans ton domaine - la cuisine du monde entier, tout de même ! - c'est vraiment chouette ce que tu fais :-) Foi de connaisseuse, quelqu'un qui n'est pas thaï et qui sait faire du Khao tang nah tang, c'est épatant. Et qui plus est, apprécie le Sala Rim Naam, l'un des resto que j'aime le plus au monde, sait nécessairement de quoi il parle ! S. K. "Bamboo"
    Isabelle a dit…
    On vote, on vote, on vote, tous les jours en espérant que tu gagneras, tu le mérites, bises
    Isa a dit…
    Voilà, c'est fait! et je voterai tous les jours ! j'espère que tu gagneras tu le mérites merci à toi pour tes recettes et ton blog formidable !
    Bazarette a dit…
    Tous les jours on pense à toi en votant pour tes délicieuses recettes avec l'espoir de la réussite au bout. Très bien placé pour l'instant, mobilise tes troupes. Je croise les doigts pour toi, tu mérites de réaliser ton rêve de publication.
    Anonyme a dit…
    A mon tour, je viens de voter pour vous et ce pour 2 raisons. La première est que votre blog est fantastique. La deuxième, j'apprends que vous êtes breton ! Remarquez, je m'en doutais un peu : qui peut connaitre la recette des traou mad et du Kouign Aman, sinon un breton. Merci pour vos magnifiques recettes. Valérie, une bretonne à Paris.

    Ouest France du 27 décembre 2010 au 9 janvier 2011:


    Brest

    Personnalité 2010 du pays de Brest : Bernard Laurance mitonne le meilleur blog consacré à la cuisine

    Gastronomielundi 27 décembre 2010



    Bernard Laurance - Ouest France
    Bernard Laurance, de Ploudalmézeau près de Brest tient le meilleur blog sur la cuisine.
    Tout petit déjà, Bernard Laurance aimait cuisiner. De sa passion pour les bonnes choses est né le blog Les recettes de Bernard qui vient de connaitre un succès fulgurant sur le net. Il a été élu premier en catégorie cuisine aux « Golden Blog Awards », concours co-organisé par la ville de Paris et les Comptoirs du Multimédia, soutenu par des grands noms de l’industrie et des médias!
    Le succès a cueilli le jeune homme de 32 ans en escale à Portsall chez ses parents. Là où il aime faire une pause lorqu’il est en France. «Depuis ma distinction, j’ai plus de 76 000 visites en une semaine... » De quoi attirer déjà la publicité. « C’est justement ce que je ne veux pas. Je veux quelque chose de sobre et d’épuré. Un endroit où les fans de cuisine aiment se retrouver sans se sentir agressés... »
    De ses pérégrinations à travers le monde, là où le porte son métier, Bernard Laurance ne retient que le meilleur. « Des coups de cœur que j’essaie de décrypter... » Sur son blog, on voyage ainsi des brioches des délices du Minas Gerais (Brésil) à Johannesburg (Afrique du sud), des crabcakes du Maryland (USA) aux véritablescroquants de Cordes-sur-Ciel près de Toulouse... Sans décalage horaire, mais avec avec un véritable dépaysement gustatif.
    Les recettes sont faciles à exécuter, chaque étape étant photographiée et détaillée avec soin. « J’en avais justement assez de tous ces livres de cuisine aux magnifiques photographies, bien trop compliquées pour être réalisées », affirme son auteur. Un tel désintéressement ne pouvait que séduire les gourmands des quatre coins de France. Avant nos lecteurs appelés à voter?…
    Sabine NICLOT-BARON.
    Ouest France 6 décembre 2010:

    France

    Le meilleur blog cuisine de France est tenu par un Finistérien

    Gastronomielundi 06 décembre 2010

    Le cinéma a ses Césars, la musique ses Victoires… Désormais, les blogs ont leurs « Golden Blog Awards », un concours organise par la ville de Paris et Les Comptoirs du Multimedia, soutenu par de grands noms de l’industrie et des médias !
    Le 17 novembre dernier, sous les ors de l’hôtel de ville, s’est déroulée la première remise de prix d’un concours qui vise désormais à récompenser chaque année les meilleurs blogs français. Seize catégories étaient en lice, allant de l’économie à la street culture, de l’écologie au high tech, du sport… à la cuisine.
    C’est d’ailleurs dans cette dernière catégorie que Bernard Laurance, originaire de Ploudalmézeau, à 25 km de Brest, a décroché « la timbale » ! Une consécration plutôt inattendue pour lui.
    En effet, son blog , La Cuisine de Bernard, n’a pas encore un an d’existence, son inscription… a été faite à son insu par son frère !




    Passion Vin Novembre 2010:
    http://passionvin.hostblog.fr/2010/11/26/la-cuisine-de-bernard-grand-gagnant-des-premiers-golden-blog-awards/

    LA CUISINE DE BERNARD: GRAND GAGNANT DES PREMIERS GOLDEN BLOG AWARDS

    La cuisine de Bernard: grand gagnant des premiers Golden Blog Awards
    golden-blog-awards-gbaTiens c’est marrant, je discutais avec Bernard il y a une semaine pour lui dire tout le bien que je pensais de son blog et PAN: le voila consacré meilleur blog culinaire 2010 aux premiers Golden Blog Awards qui se sont tenus dans les salons de la mairie de Paris le 17 Novembre dernier.
    BRAVO !
    Si vous lisez ce blog régulièrement, vous avez pu constater que je poste de plus en plus de recettes en ligne, mais toujours en appuyant sur l’importance de l’accord met/vin qui me semble primordial. Mon blog ne deviendra pas un blog culinaire à part entière, d’autres le font très bien, comme Eric ou justement Bernard.
    Vous trouverez donc sur le blog de ce globe-trotter des recettes sucrées on ne peut plus traditionnelles comme la recette des macarons, des sablés au beurre Traou Mad, des cannelés, du cheesecake mais aussi des tas de recettes salées ou exotiques classées par pays. Fan de cuisine asiatique, ce blog est une véritable mine de nouveautés culinaires (et pourtant je ne suis pas né de la dernière averse). Bernard voyage beaucoup, visite de nombreux pays et peut réellement appréhender la cuisine locale…
    Prenez par exemple ces Siu Mai de Shangai; ne vous mettent ils pas en appétit ?
    siu_mai_shangaiCrédits photos: Bernard
    Bon franchement, toutes les recettes sont expliquées images à l’appui; même si vous êtes un neuneu de service en cuisine, vous devriez arriver à refaire les recettes présentées par Bernard.
    Une visite s’impose ! Le blog culinaire de Bernard


    A boire et à manger 11 novembre 2010:
    http://boiremanger.canalblog.com/archives/2010/11/11/19553147.html

    11 NOVEMBRE 2010


    Golden Blog Awards : un point positif, la découverte d'un blog remarquable

    logo_gba_3dCe fut la grande affaire de ce mois : de nombreux blogs appelaient leur lecteurs à voter pour eux pour avoir une place en finale des Golden Blog Awards. Autant dire que ce n'est pas forcement les plus talentueux qui sont dans la top-list. Mais plutôt les plus influents, comme on dit aujourd'hui. 
    J'ai fait un p'tit tour des demi-finalistes (descendre pour arriver à la catégorie cuisine): rien de révolutionnaire jusqu'à ce que j'arrive sur la cuisine de Bernard. Le nom n'est pas terrible, le look assez banal. Mais le contenu est remarquable.
    lune
    On est à 10.000 lieues de la cuisine que l'on peut trouver dans les restaurants ou sur la plupart des blogs culinaires. Bernard part plutôt à la recherche de recettes traditionnelles du monde entier et explique avec une clarté remarquable la façon d'y parvenir en photographiant chaque étape. 
    p_kin_septembre_2010_148
    Beaucoup de recettes sont ainsi parfaitement expliquées : des chinoises (plein !), coréennes (le boeuf bulgogi), américaines (les crabcakes), espagnoles (le turron de Alicante !), anglaises, canadiennes etc...  mais aussi françaises : kouign aman, gâteau basque, escargots au praliné, etc... Toujours avec autant de pédagogie.
    miam_053
    Ce qui est dingue, c'est que les commentaires se font rares, alors que des blogs beaucoup moins intéressants en ont 20 fois plus. Va comprendre... J'espère que le jury qui décidera du vainqueur accordera son prix à ce blog, car il mérite d'être connu. En attendant, faites-y un tour. Vous devriez y trouver votre bonheur !

    Les Golden Blog Awards

    Pour ceux (comme moi) qui n'étaient pas à la soirée, je vous donne ce lien que l'on m'a envoyé cliquer ici!! Il y avait 207 blogs culinaires inscrits et j'ai gagné!!!! Cela prouve que je dois continuer à chercher des recettes et des voyages culinaires et à partager ma passion pour la cuisine ou "les cuisines" du monde!! 
    Merci à tous ceux qui m'ont appuyé et m'ont encouragé! Je tiens à remercier mon frère qui m'a inscrit et mes parents!! Mais aussi un grand merci à Monica qui est allée à ma place à la soirée de remise du prix, car je me trouve actuellement en vacances loin de Paris! Et à tous mes amis qui mangent mes plats et qui servent de cobayes...!




    Voir les vidéos de la soirée et le petit reportage télé cliquer ici!

    Alors voilà, j'ai gagné les "Golden Blog Awards" 2010!! Je n'y croyais pourtant pas, car mon blog avait moins d'un an au moment de la sélection... Grâce à tout le monde, j'ai obtenu les voix nécessaires pour faire partie des demi-finalistes puis le jury a délibéré pendant deux semaine! 
    La soirée s'est passée à la Mairie de Paris le 17 novembre 2010 et j'étais à...Rio en vacances!! Je n'ai même pas pu y participer, ces vacances étaient programmées de longue date. J'étais sous la pluie, à Rio donc, dans un bus, je rentrais du jardin botanique où je me suis fais piquer par une guêpe au pouce gauche (!!!) lorsque Monica m'a envoyé un sms pour me dire que j'avais gagné!! Impossible de tenir en place, je suis descendu du bus pour l'appeler et j'ai entendu un tonnerre d'applaudissement pour une autre catégorie! Je n'avais pas réalisé à quel point cette soirée allait être suivie! Bref, voilà les photos de la soirée (je remercie angélique et son site pour les photos!)... 

















    Et voici mon trophée!! Je ne devrais pas dire ça, mais...youpi!!


    Golden Blog Awards 17 novembre 2010:
    Catégorie Cuisine/ Interbev décerné à « la cuisine de Bernard »
    Vous en avez marre de manger toujours la même chose, vous êtes en manque d’inspiration devant les fourneaux. Vous voulez épater vos amis en cuisinant de délicieux petits plats. Ne cherchez plus, ce blog vous présente plus de 150 recettes du monde, du cannelé de Bordeaux aux dim-sums de Hong Kong. Pâtisserie, entrés, plats, tous les ingrédients pour un repas réussi. A vous de jouer.

    Commentaires

    Enregistrer un commentaire

    Pub dans Index Photo


    La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales