Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Chargement...

Index des recettes salées

Chargement...

Bordeaux et Saint Émilion



Quelques jours pour profiter de cette région et de ce qu'elle offre de meilleur à déguster et savourer... Je vous emmène donc cette fois à Bordeaux et Saint Emilion, pour partir à la découverte des canelés, des macarons et de la vinification!

Me voilà cette fois à Bordeaux. A peine arrivé, à peine parti car j'ai filé en voiture au Chateau Sogeant où j'ai passé la nuit.


On peut même voir la chambre car j'avais laissé la fenêtre ouverte!
Le soir venu, apéritif dans le parc puis diner avec le vin du Château! En entrée, une déliceuse tatin de foie gras et pain d'épices aux pommes caramélisées. En le voyant arriver, j'ai d'abord pensé à un bloc de foie gras, mais finalement non, il était "maison" et le tout était vraiment délicieux.


Le lendemain, départ pour Saint Emilion! Une petite ville vraiment charmante qui a beaucoup d'atouts culinaires!!


Le midi, une petite pause dans un restaurant en terrasse, pour me délecter d'un plat simple mais original. Une tartine de boudin noir au piment d'espelette, servi avec une salade et surtout un grand verre de vin rouge. Je m'en referai à la maison....!


Dans les rues, beaucoup (trop?) de boutiques de vins, mais certaines ont vraiment trouvé de quoi nous happer...


Je reprends la voiture (de location...) pour ensuite me rendre dans le domaine du Château de Franc Mayne, où une visite s'impose, suivie d'une dégustation.
On se retrouve alors dans une salle énorme où 10 giganstesques cuves (5 en bois et 5 en métal) servent à faire macérer les baies de raisin à froid, puis à chaud, pour la fermentation alcolique.


Une presse imposante pour récuperer le vin de marc qui se trouve en surface.


Puis la fermetation malo-lactique qui transforme donc l'acide malique peu agréable en acide lactique plus doux.


Et enfin un repos dans les caves monolithes, si particulières à Saint Emilion.
On se retrouve ensuite dans la boutique pour déguster deux vins bien différents. Ce qui m'a ouvert de nouveau l'appétit!


Outre l'église monolithique qu'il faut absolument visiter, je suis parti presque en courant pour découvrir LA boutique de macarons de Saint Emilion au 9, rue Guadet!


La boutique ne paie pas de mine, mais elles regorgent pourtant de trésors!


Celle-ci propose de tout. Cela va du kougloff au cookie, en passant par les morceaux de nougat. Mais l'objet de notre visite est le macaron que Nadia Fermigier prépare tous les jours avec ses trois comparses.



Ces petits macarons craquelés sont de véritables petits bijoux qu'il convient de sentir et toucher avant de les engloutir.


La boite elle-même fait partie de cette belle promesse.


Les macarons dégagent une saveur franche d'amandes grâce à l'ajout dans la pâte, d'amandes amères. La recette est simple mais comme toutes les bonnes recettes , elle est gardée secrète. Bien entendu, comme je hais ne pas comprendre comment on fait, je vais m'atteler à la tâche et chercher par tous les moyens à comprendre!! J'ai déjà plusieurs indices! Mais j'en parlerai une autre fois!
Ils sont collés sur un papier et sont croquants et fondants en même temps!  


La boutique propose également des canelés...


Dans la rue, l'appel du vin est constant et bien sûr j'ai succombé en repartant avec plusieurs bouteilles!


La boutique de Canelés Lemoine a une succursale à Saint Emilion.


Chacun ses goûts, mais ce sont ceux que je préfère...


Le lendemain, retour à Bordeaux où pour un mois de Juin, la météo ne remplissait pas son contrat. Petite déception vite compensée par les plats régionaux et les musées de Bordeaux! Au passage, cette fontaine dans le jardin du musée des beaux arts!


Direction Baillardran pour les canelés! Si vous ne les connaissez pas encore, il est temps de jeter un coup d'oeil. Il y a plus de six points de vente à Bordeaux et même un café Baillardran (sans toilette, on fait comment pour se laver les mains???).


Les canelés sont présentés comme des pierres précieuses.


Mais ce qui m'interesse vraiment, c'est l'arrière boutique où l'on voit bien qu'ils utilisent des moules en cuivre. J'utilise chez moi les moules en aluminium doublés teflon, bien que j'ai également 22 moules en cuivre, pour le four des mes parents, bien plus puissant que le mien!


Le démoulage est rapide pour ne pas abimer les canelés, le geste précis.


Aussitôt démoulés, les canelés sont regroupés...


Par tailles....


Puis emballés individuellement pour les plus gros. Il seront ensuite triés par cuisson.


C'était une véritable valse de canelés qui se jouait devant moi.


Et le soir, diner au restaurant "Le Cochon Volant" où des plats absolument énormes et moyen-âgeux sont servis à des prix vraiment raisonnables!
En entrée, un décadent oeuf cocotte avec ses deux foies gras. L'un en terrine "maison" et l'autre poêlé, les deux sur une grosse tranche de pain grillé.


Et en plat...une deuxième entrée! Car mon estomac était déjà bien rempli... Mais ce magret froid prenant en sandwich un foie gras ne m'a pas fait peur pour autant!



Recettes liées à ce voyage:






Commentaires

  1. Qui n'a pas goûté les canelés de Frédélian au Cap Ferret ne peut raisonnablement pas se pâmer devant ceux précédemment cités...

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Superbe bien sûr pour une girondine pur souche ... manque juste une petite virée sur le Bassin d'Arcachon et ses spécialités,ses huîtres chez Yvette ... par exemple
    une amoureuse du Bassin : Bassalane

    RépondreSupprimer
  5. tartare & tatin28 décembre 2011 à 10:38

    Petit rectification! Ce n'est pas le cochon qui vole mais le cochon volant! Un détail peut être mais c'est une entité à bordeaux! Tout le monde y est allé à des heures plus ou moins raisonnables (il fut une epoque on y allé vers 5h du matin et le magret faisait tjrs plaisir)juste avant ou pendant le marché des capucins!
    Merci pour ces belles photos!

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales