Abonnez-vous à la newsletter mensuelle !

Index des recettes sucrées

Index des recettes Salées

Curry Massaman



Première vraie difficulté pour prendre ce curry en photo!! Car quand on le voit, on ne peut pas s'imaginer à quel point il est délicieux! Et pourtant! Le curry "massaman" est un curry thaïlandais d'origine indienne. Le résultat est un curry très doux, qui s'adresse à ceux qui désirent un plat épicé mais suave. On peut le faire avec la viande que l'on souhaite, boeuf, porc, canard. Je propose ici une recette avec du poulet. Le curry massaman est composé également de pommes de terre et de cacahuètes. Je vous donne la recette intégrale de la pâte de curry à réaliser soi-même. La différence est flagrante entre un curry maison et une pâte tout prête et la peine que l'on se donne pour le faire est largement récompensée.


Recette du "curry massaman" pour 4 à 6 personnes.

Pour la pâte de curry:
-2  piments rouges Jalapeno séchés
-¼ cuillerée à café de sel
-2 cuillerées à soupe de citronnelle hachée
-1  cuillerée à café de galanga haché
-1 racine de corandre
-1 cuillerée à soupe d'échalottes frites
-1 cuillerée à soupe d'ail frit
-1 cuillerée à café de cumin
-½ cuillerée à café de graines de coriandre
-½cuillerée à café de cannelle
-¼ cuillerée à café de clous de girofles
-3 cuillerée à soupe d'huile

Pour le curry:
-250g de hauts de cuisse de poulet (sans peau et désossées)
-150g de pommes de terre
-3 échalottes
-3 gousses de cardamome
-3 cuillerées à soupe de pulpe de tamarin
-1 cuillerée à soupe de nuoc nam
-3 feuilles de laurier séchées
-1+½ cuillerée à soupe de sucre roux
-une poignée de cachuètes grillées non salées
-750ml de crème de coco (pour la cuisine)
-250ml de lait de coco (pour les soupes)


Commencer par laisser tremper les piments rouges dans de l'eau chaude pendant 30 minutes. Enlever l'extrémité et les graines à l'intérieur.


Les mettre avec le sel, soit dans un petit mixeur ou alors dans un mortier. Les écraser ou les mixer (avec le sel) jusqu'à ce qu'ils soient réduits en purée.


Cela peut prendre du temps suivant la qualité des piments.
Conseil de Bernard: on peut tout à fait se simplifier la tâche et les mixer d'abord pour ensuite les mettre au mortier et continuer le travail à la main.


Laver les racines de coriandre. Sur la photo il y en a 3 car j'ai dû préparer un curry géant pour un diner! Mais sinon c'est bien une seule racine pour la recette.
Conseil de Bernard: la coriandre avec la racine se trouve chez Tang ou dans les épiceries asiatiques. On peut tout à fait couper les racines et les congeler pour en faire d'autres currys ensuite.


Ajouter la racine de coriandre et bien écraser avec le pilon.


Mettre la citronnelle hachée dans une petite poêle Elle se trouve en paquet surgelé déjà hachée. Ce qui ets sans doute plus simple d'utilisation. La mettre sur feu doux et laisser sécher et griller légérement la citronnelle.


L'ajouter ensuite au mortier et bien écraser.


Faire de même avec le galanga haché. Avec un bon couteau c'est tout à fait possible!


Puis la cannelle et le cumin et le clou de girofle en poudre. Laisser légérement griller. Toujours ajouter au mortier et bien mélanger.


Ajouter ensuite l'ail frit et l'échalotte frite. Ils se trouvent en pot dans les épiceries asiatiques.


Faire griller les graines de coriandres. Pour les réduire en poudre, j'ai enlevé la pâte de curry en cours de préparation et j'ai écrasé les graines dans le mortier ainsi vide, puis rajouter la pâte.


Continuer d'écraser au mortier pour obtenir une pâte de curry. Si elle est trop dure à travailler, la mettre un peu au mixeur.


Faire chauffer l'huile dans un wok Ajouter la pâte de curry et laisser frire un peu jusqu'à ce qu'elle absorbe le gras. La pâte est terminée, elle peut se conserver ainsi dans une boite au frais plusieurs jours, voir semaines.


Si l'on décide de préparer le curry tout de suite, ajouter alors la crème de coco (pour la cuisine) et le lait de coco sur feu doux. 


Ajouter les pommes de terre épluchées et couper en fines tranches, ainsi que le poulet coupé en morceaux. Je déconseille comme toujours pour ce type de plat l'utilisation des blancs trop secs. Il convient de prendre le haut de cuisse uniquement car ils cont subir une cuisson prolongée et resteront cependant bien tendres.

 
Ajouter la pulpe de tamarin le nuoc nam, le sucre.


Les cacahuètes grillées non salées.


Les échalottes coupées en fines lamelles.

 

Enfin les gousses de cardamome écrasées et les feuilles de laurier séchées.

 

Laisser enfin cuire le curry jusqu'à ce que les pommes de terre soient cuites. Il faut à peu près 20 minutes sur feu doux à partir du dernier ingrédient additionné. Servir accompagné de riz gluant (cliquer pour obtenir la recette).



Commentaires

  1. J'adore le curry, je vais le tester fait maison comme le riens ça doit être encore meilleur!
    Merci pour cette info!
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Je t'en prie! Il y a également une recette de curry jaune dans mes recettes qui est aussi une pâte de curry faite maison! Dans un avenir prochain je mettrai d'autres currys mais cette fois bien plus pimentés!
    Bernard.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour !
    Le poulet est ajouté totalement cru ? On ne le passe pas à l'huile (sans le faire frire, juste blanchir) d'abord ?
    Quelle chance d'avoir à portée des ingrédients asiatiques frais ou surgelés, je n'ai que des secs.
    Je reviendrais sur votre site, c'est certain !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour! Oui le poulet est ajouté totalement cru comme pour la soupe Tom Kah Gai et le Curry Jaune (d'autres curries vont arriver dans un proche avenir!!) Le lait de coco est déjà gras donc il vaut mieux éviter la friture... Surtout mettez bien les morceaux que je recommande, car le blanc est trop sec! Le poulet va cuire dans le curry et c'est absolument délicieux.
    Merci pour votre enthousiasme en tout cas!!
    Bernard

    RépondreSupprimer
  5. bonjour, je viens de découvrir votre site par l'intermédiaire du blog " à boire et à manger".
    J'adore!
    je reviens de thailande et je suis littéralement tombée amoureuse de la cuisine thaï.
    je recherchais depuis un moment la recette du curry massaman car j'avais beaucoup aimé celui mangé là-bas et je vais maintenant tester votre recette.
    merci pour votre blog: les recettes sont super bien détaillées.
    je cours vite regarder le reste!
    marie

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Certains ingrédients ne sont pas utilisés dans la recette :
    - Lait de coco
    - Clous de Girofle
    Je suppose qu'il faut les ajouter, mais ce n'est pas indiqué.

    Aussi, le temps et le niveau de cuisson ne sont pas indiqués.

    En tout cas ce curry est très bon. Il y a juste la couleur qui ne ressemble pas vraiment. Mais ca doit dépendre de la fraicheur des piments ?

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour et merci pour vos messages! Pour le dernier commentaire, je viens de corriger. Si les ingrédients sont dans la recette, c'est bien qu'il faut les ajouter. Pour les piments, ils ne sont pas frais car on utilise des piments séchés! Bonnes fêtes de fin d'année!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour !

    Depuis 6 ans en Thaïlande, je n'ai jamais vu de masaman (mon plat préféré !) servi avec du riz gluant. Mes collègues thaïes confirment que ce n'est pas l'habitude. Par contre le riz gluant peut accompagner le curry hanlay, spécialité du nord et assez proche du masaman.

    A part ça, vraiment félicitations pour le blog en général et les recettes thaïes en particulier. On voit souvent des recettes dites thaïe qui contiennent des aliments inconnus ici, mais les vôtres sont vraiment authentiques ! Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  9. Tu as tord le poulet me fait littéralement saliver sur mon clavier haha! De mon côté je penserais mettre uniquement 1 piment tout au plus car je suis très sensible au piquant, mais ton curry en tout cas est superbe. Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    Si on utilise de la pâte de curry massaman toute prête, combien faut-il de cuillères à soupe de pâte de curry pour réaliser cette recette?

    Mickael

    RépondreSupprimer
  11. Merci merci pour les commentaires! Pour un curry tout prêt, je ne sais pas trop, peut être 4 bonnes cuillerées à soupe! Ce curry n'est pas fort de toute façon...

    RépondreSupprimer

  12. Tous mes invités ont adoré et moi la première!
    J'ai eu pourtant 2 difficultés :
    - Je n'ai pas trouvé les racines de coriandre à Paris Store et ne les ai pas vu dans le rayon légumes chez Tang. Est-ce que c'est au rayon surgelés? Donc j'ai utilisé le bout des tiges de coriandre qui était blanc.
    - La pâte de curry n'était pas aussi rouge que sur votre photo, ce qui a rendu le curry malheureusement plus marron que rouge…
    Et peut-on utiliser de la pâte de curry rouge toute faite et rajouter les ingrédients qui n'y sont pas?
    Merci pour vos réponses et pour cette excellente recette!!

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,
    je m'apprête à réaliser cette recette que j'ai découverte en Thaïlande !
    Je n'ai trouvé que de la pâte de tamarin à mélanger dans un peu d'eau... quelle quantité de "pâte" dois-je utiliser? (sur vos photos, j'ai l'impression que vous utilisez de la poudre de tamarin...)
    Merci d'avance pour votre réponse!

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,
    J'était à la recherche d'un curry massaman depuis un petit bout de temps et en parcourant votre blog au hasard, je suis tombé sur cette magnifique recette.
    J'ai quand même une petite question naïve, je n'ai jamais goûté le galanga et je suis pas sûre dans trouver chez moi, son goût est t-il si différent de celui du gingembre ?
    Merci !!

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour ,
    Le curry massaman ne contient pas de racine de coriandre , c est le curry vert etc. etc ...!
    Je ne sais ou vous êtes aller piocher votre recette mais vous êtes loin du conte et le résultat visuel est pitoyable ,un peux de sérieux si il vous plait et de respect pour cette cuisine authentique et raffiné , j'aimerais voire votre tête si un asiatique vous présentais un cassoulet au lait de coco ou je ne sais quoi , vous ne lui feriez pas de cadeau , contentez vous donc de faire ce que vous savez . Un amoureux de la cuisine

    RépondreSupprimer
  16. le site est très bien fait, les recettes sont bien expliquées et illustrées et surtout, surtout, les recettes sont top ! bravo Bernard

    RépondreSupprimer
  17. j'ai fait à plusieurs reprises et avec succès le curry aux aubergines et celui aux lentilles rouges. des super recettes

    RépondreSupprimer
  18. cette recette de curry massaman est bien réalisée, a la manière d'un cuisinier consciencieux qui aurait de la déontologie n'en déplaise a la personne (probablement en dépression profonde et en manque d'amour) qui, selon lui serait un expert reconnu en curry thaïs.

    RépondreSupprimer
  19. C'etait délicieux, merci Bernard.

    RépondreSupprimer
  20. ça ressemble un peu au mafé sur la photo

    RépondreSupprimer
  21. La seule remarque que j'aurais à faire c'est que le massaman thai est de provenance du sud musulman thaïlandais : alors non on ne peut pas conseiller du porc. Boeuf poulet (tofu pourquoi pas), oui mais pas porc.
    :-)

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour, je trouve aussi qu'il y a beaucoup d'effort pour faire cette recette consciencieusement, et même faire la pâte à curry ! Par contre je ferais quelques remarques, en précisant que j'habite depuis plus de dix ans en Thaïlande. Comme un participant l'a indiqué, je n'ai jamais vu manger le massaman avec du riz gluant. Dire que le massaman est un curry très doux me surprend fortement, les Thaï mangent tout très pimenté, surtout ce genre de plat, les massaman que j'ai mangé arrachaient bien suffisamment, certains un peu moins, mais ce n'est pas la règle. D'ailleurs c'est le piment qui donne la couleur rouge à l'huile qui se sépare de la sauce et se retrouve en surface. Votre photo n'est pas conforme, peut-être à cause de cela ? Et puis les thaïs n'enlèvent pas les graines des piments, car justement elles apportent le brûlant qu'ils recherchent. Peut-être que les pâtes à curry exportées sont moins pimentées pour les occidentaux ? À part ça, félicitation de cuisiner, de s'aventurer dans des recettes d'autres pays. Bon courage et bonne continuation.

    RépondreSupprimer

Pub dans Index Photo


La Cuisine de Bernard 2010- Mentions légales