Recherche dans mon blog par ingrédient ou mot clé

Chargement...

Le Pain au Cacao et Pépites de Chocolat



Lors d'un brunch chez une amie, Carmella, j'ai pu découvrir d'étonnants petits pains au cacao et aux pépites de chocolat. Évidemment j'ai eu envie d'en faire à la maison. Comme je n'avais pas de recette, il m'a bien fallu la mettre au point. Rien de difficile là dedans. Ce n'est plus vraiment du pain, car j'y mets un peu de sucre, de beurre et de cacao, mais ce n'est pas non plus une brioche. C'est plutôt un pain hybride qui sera tout à fait délicieux coupé en tranches avec un peu de beurre demi-sel tartiné dessus ! 

La Tarte Salée aux Patates Douces, Amandes et Fromage Bleu



J'avais goûté une tarte équivalente à Amsterdam l'été dernier et je l'avais gardée en tête depuis lors. Dans mon frigo, il me restait plein de Fourme d'Ambert et j'avais un gros paquet d'amandes dans mon placard. Le moment réunissait donc tous les éléments, surtout que je suis en ce moment dans ma phase patate douce et doubeurre. Alors hop, je m'y suis mis au travail ! Le résultat est une tarte étonnante où la patate douce est parfaitement équilibrée avec le fromage et où l'amande apporte une consistance inattendue.   

La Tarte aux Fruits Secs



Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé de tarte. J'en voulais une un peu à l'ancienne, avec des petits croisillons de pâte sur le dessus et qui dégage une alléchante odeur sucrée d'orange et de fruits secs pendant sa cuisson. C'est chose faite avec cette tarte aux abricots secs moelleux, pruneaux, noix et zeste d'orange avec une délicieuse pâte à la poudre de noisettes, idéale pour se réchauffer au cœur de l'hiver... 

Les Pâtes à la Courge Butternut Caramélisée et Beurre Aillé à la Sauge Croustillante




Cette semaine, j'ai commencé à faire les photos de mon troisième livre, toujours chez Flammarion. Les journées sont rythmées par les recettes inédites de ce livre qui sortira bientôt. Les photos sont toujours réalisées par Amélie Roche et le stylisme culinaire par Audrey Cosson. C'est elle qui, dans mes livres, dispose joliment les recettes que je fais dans la cuisine du studio et qui choisit les fonds, les plats, les tissus. Et donc cette semaine, pour changer de mes recettes, Audrey a cuisiné pour nous pour une pause déjeuner entre 2 prises de vue, cette délicieuse recette de pâtes à la courge butternut avec un beurre aillé à la sauge croustillante. Je suis un fan de sauge, une feuille que je n'utilise que trop rarement. Elle est parfaite pour cette recette hivernale, bien revigorante avec plein de beurre salé. Un grand merci à Audrey qui a accepté que je la mette ici. Je l'ai donc refaite à la maison pour le déjeuner du weekend. Sur ce, je m'active déjà pour les recettes que l'on va prendre en photos lundi !!  

Projets 2016 et publicité...

Bonjour à tous et encore une fois, je vous souhaite une très bonne année ! Qu'elle soit riche en gourmandise !

Je vous écris aujourd'hui pour dévoiler un peu mes projets pour l'année. Cela fait maintenant six ans que j'ai commencé mon blog. Six ans déjà ! Et quand je regarde en arrière la première chose qui me vient à l'esprit est de vous remercier chaleureusement de votre fidélité. Car c'est vraiment grâce à mes lecteurs, grâce à vous donc, que j'ai pu réaliser mon rêve: écrire des livres de cuisine ! Grâce au blog également, j’ai pu commencer à donner des cours de cuisine, une activité qui me passionne depuis 5 ans déjà.

Vous avez  évidemment remarqué (et parfois critiqué) la publicité. « À quoi me sert-elle? », pouvez-vous vous demander. Voici la réponse.

Depuis plusieurs mois, je travaille sur mon prochain rêve : créer une version physique de mon blog. La "VRAIE cuisine de Bernard" en gros. Un lieu où je pourrais donner mes ateliers de cuisine, expérimenter plein de nouvelles recettes, écrire mes livres et mon blog, faire des photos sans avoir à déménager mon salon à chaque fois (car ma vraie cuisine, chez moi, est minuscule. J'ai un plan de travail à peine plus grand que trois feuilles A4 !) Pour ce projet, j'ai dû faire un "business plan", démarcher ma banque pour prouver la solidité d'un tel projet et trouver un lieu où il faudra faire des travaux, avec des normes assez strictes.

D'où la publicité. Même si elle peut paraître parfois un peu envahissante, elle prouve à ma banque que le blog peut apporter un peu d'argent à ce projet (colossal à mon niveau ! ). Je sais que c'est peut être beaucoup vous demander, mais il suffit de quelques secondes pour l’enlever. Adblock n'étant pas la solution pour moi. Beaucoup le savent, mais en plus du blog, des ateliers, des livres, j'ai gardé le métier que j'exerce depuis 2000 (16 ans déjà !!). Grâce aux revenus du blog et des cours, je peux prendre un peu de temps alterné de temps en temps pour me consacrer au blog et à l'écriture des livres, ainsi qu’au projet d’avoir mon propre lieu. 
Je veux me donner des moyens d'aller jusqu'au bout de ce rêve et j'imagine déjà tous les ateliers que je pourrais y organiser. Contrairement au lieu où je donne actuellement les cours, ce serait une cuisine pensée pour des ateliers. Une cuisine où l'on pourrait s'assoir pour déguster les plats préparés lors d'un cours, où je pourrais inviter des lecteurs à participer à l'élaboration d'une recette, où je pourrais tourner des vidéos de recettes filmées. Un lieu où vous pourriez venir à ma rencontre. Bref, les possibilités y seraient gigantesques !
Voilà donc la raison de la publicité sur mon blog : cela me fait gagner du temps pour me consacrer pleinement à ma passion et me permet d’avoir une crédibilité aux yeux des banquiers pour ce nouveau projet. Vous connaissez les banques, il faut des preuves de revenus et si je veux une version physique de mon blog, ils veulent voir que celui-ci peut être un peu rentable. 
Cela ne change rien à ma passion, bien au contraire. Mon blog est tout le temps dans mon esprit, j'ai toujours une recette en tête que je veux partager avec vous. Je travaille tous les jours, soit dans mon métier soit sur mon blog ou sur un projet de livre. Je ne me plains pas, au contraire ! Trouver sa passion est une vraie chance, car il y a longtemps je n'osais imaginer pouvoir vivre un jour de cela. 
Un autre point: la publicité va bientôt permettre au blog d’être plus dynamique, avec un design plus pratique. Cela fait longtemps que j'y pense. Je réfléchis donc à d'autres possibilités avec un graphisme plus léger et des photos encore plus grandes, pour que vous ayez envie de lécher l'écran ! 

Voilà ! Je demande donc votre indulgence pour ce projet et ces publicités. 
J'écrirai bien sûr des articles en photos sur l'évolution de mon école de cuisine, si elle se concrétise. Ma banque parait confiante, mais si vous connaissez un(e) directeur(trice) de banque à Paris ou à côté, vous pouvez me contacter. 
Je vous remercie encore une fois pour votre incroyable présence sur mon blog et vous souhaite le meilleur pour 2016. Nous nous retrouvons ici très vite pour de nouvelles recettes.

La Galette des Rois aux Pralines Roses



Il y a quelques temps, je vous avais donné ma recette de pralines roses. Avec cette nouvelle galette des rois, pour changer de la classique chic et délicieuses (voir recette ICI), je vous propose donc cette fois une crème frangipane aux pralines roses. Sans alcool, plus onctueuse grâce au sucre des pralines, cette crème est totalement réconfortante et se marie à la perfection avec la pâte feuilletée. J'adore faire ma pâte feuilletée maison, le résultat est toujours largement au dessus de ce que l'on trouve dans le commerce. Une galette qui a été dévorée en quelques minutes ! 

Les Raviolis Géants à la Courge Butternut, Noix et Ricotta



À la maison, je ne mange presque plus de viande. Je ne suis pas végétarien, mais je n'en achète plus qu'une fois par semaine (voir deux), et surtout de qualité. Je préfère payer le prix et savoir d'où elle provient. Que le plaisir soit rare augmente sa saveur. C'est un choix. Je fais de plus en plus souvent des galettes végétales (je vous donnerai bientôt des recettes !) absolument délicieuses, maison, et par la force des choses, je mange donc beaucoup de légumes. Je suis dingue des courges "butternut" et je les fais très souvent, simplement cuites au four. J'en fais toutes les semaines pendant la saison, comme la patate douce dont je me régale. Je vous donne aujourd'hui ma recette de raviolis géants (trois sont suffisants, c'est dire !) fourrés à la ricotta, noix et courge butternut grillée. Avec une crème relevée de gomasio et d'huile de courge, c'est un plat vraiment délicieux. Certes il demande du temps, mais vous verrez, quand vous plongerez un morceau de ce ravioli dans la sauce riche et onctueuse, vous oublierez vos efforts passés ! 

La Galette des Rois Pistache, Kirsch et Cerises Amarena



Après la Galette des Rois à la frangipane (recette ICI), je vous propose une autre version moins traditionnelle mais tout autant délicieuse. C'est cette fois un intérieur riche et moelleux à la pistache et au spiritueux au kirsch avec des cerises amarena. Le mélange est parfait et chaque élément prend sa place sans étouffer l'autre. Une galette subtile et croustillante. 

Le Pithiviers et la "Galette des Rois à la Frangipane"



Le Pithiviers est une spécialité du Loiret apparue au XVIIème siècle avec l'apparition de la pâte feuilletée (bien que la fève date du XVIIIème...). Pour le Pithiviers, il suffira de ne mettre que la crème d'amandes et continuer la recette en frangipane pour la Galette des Rois. Cette recette est pour moi la meilleure Galette des Rois que j'ai mangée... Une pâte incroyablement croustillante friable et fondante avec une frangipane composée de crème d'amandes au rhum et de crème pâtissière. La pâte feuilletée inversée y est joue un rôle primordial et il faut absolument se lancer dans cette recette tête baissée car elle n'est pas si difficile que cela et le résultat est à la hauteur des meilleures galettes des plus grands chefs! 

Les "Basler Brünsli"



Cette recette typique de la période de Noël qui vient de la ville de Bâle, me rappelle beaucoup les ElisenLebkuchen que j'adore. En moins compliqué et plus rapide à préparer. Naturellement sans farine et sans gluten (certains me demandent des recettes), ils sont absolument irrésistibles. Avec une touche d'épices, ils sont pleins à craquer de chocolat et d'amandes. Le seul inconvénient si on doit en trouver un, est qu'il faut les laisser sécher à l'air libre avant de les cuire. Cela vous laissera le temps de saliver devant eux !!